Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 octobre 2008 4 30 /10 /octobre /2008 19:06

Abus de pouvoir versus défense de l'épouse d’un homme alcoolique et violent envers ses enfants. Voilà en quelques sortes les termes d’une affaire à laquelle auraient bien voulu échapper les Républicains.


L’émission "Envoyé Spécial" du 23 octobre 2008 sur France 2 était intéressante pour son portrait de Sarah Palin. Ou plutôt, un portrait de l’environnement de Sarah Palin, car le téléspectateur a été déçu de son absence dans le reportage (absence compréhensible, aucun candidat américain n’a de temps à perdre avec des télévisions étrangères à dix jours des élections).

On regrettera aussi les témoignages uniquement à charge contre Sarah Palin, et pour ceux à décharge, c’était plus dans le but d’ironiser. Seul, un "témoin" disait une chose élémentaire : si Sarah Palin a eu beaucoup de succès électoral en Alaska, c’est parce qu’elle a un franc parler et une spontanéité qui rompent avec l’etablishment et qu’elle représente très bien ce qu’on pourrait appeler "l’Américain moyen".


Un mode de vie très différent de celui des citadins stressés

L’intéressant, c’était de voir ce qu’est l’Amérique "profonde" d’aujourd’hui. Ou plutôt, ce qu’est l’Alaska.

Une zone très rude mais très riche en faune et flore, moins habitée que la Meurthe-et-Moselle par exemple, et qui font dire aux habitants que lorsqu’on y habite, c’est parce qu’on le veut bien.

La rudesse, c’est le froid sans protection, mais aussi l’obscurité pendant six mois de l’année et les levers tôt à quatre ou même trois heures du matin (pour pêcher avec son père ou amener ses enfants aux séances de hockey avant l’école)… ce qui donne un caractère bien trempé, comme celui de Sarah Palin.

Chasseurs, la plupart des habitants sont bien sûr favorables au port d’armes et estiment que le truand, de toutes façons, saura tuer indépendamment d’une interdiction d’arme à feu en prenant comme exemple les attentats du 11 septembre 2001 où il n’aurait suffi que de cutters pour faire disparaître trois mille personnes.

Pour eux, ce ne sont pas les armes à feu qui tuent mais les humains. Et pour eux, les armes leur permettent justement de se défendre des "méchants". Ils oublient que ce sont ces mêmes armes qui équiperont peut-être leurs éventuels futurs agresseurs.


Une Amérique africaine ?

Dans ce territoire, ceux qui ont faim vont chasser l’élan et ils n’y retourneront qu’après l’avoir mangé complètement. Sans retenu, sans bride et sans projection dans l’avenir. Les élans sont nombreux, très nombreux. Et si c’est en dehors de la période de chasse au fusil, alors on prend son arc.

D’ailleurs, cette zone de quasi-autarcie n’est pas sans rappeler quelques pays pauvres africains ou asiatiques, où l’on pêche ou chasse seulement en cas de besoin, considérant la mer ou la forêt comme des réservoirs naturels de richesse.

Cette analogie peut aller plus loin (hors Alaska) avec une partie de la population américaine incapable de se payer ses soins médicaux : les carences de couverture des assurances de santé font que certaines associations humanitaires installent une tente près de ces populations et proposent des consultations gratuites, de dentiste par exemple.

Mais revenons à Sarah Palin.


Une affaire d’abus de pouvoir

L’un des (nombreux) reproches que ses détracteurs lui font, c’est un soupçon d’abus de pouvoir en tant que gouverneur de l’Alaska.

Le dernier épisode, c’est une décision de la Cour suprême de l’Alaska (à majorité républicaine) qui recommande de poursuivre l’enquête visant Sarah Palin.

Précisons les faits de cette obscure histoire.

Elle devra faire intervenir des considérations d’ordre privé concernant la famille de Sarah Palin, puisque justement, c’est le croisement de considérations personnelles avec ses responsabilités politiques qui lui est reproché.

Sarah Palin est accusée d’avoir licencié en juillet 2008, en tant que gouverneur de l’Alaska, le responsable la sécurité publique de l’État, Walt Monegan, car ce dernier avait refusé de licencier l’un des membre de la police d’État, Mike W., qui n’est autre que l’ex-beau-frère de Sarah Palin.

Mike W. était le mari de Molly, la sœur de Sarah Palin, divorcé depuis 2006. Apparemment, Mike ne souhaitait pas ce divorce et aurait même menacé de mort le père de Sarah Palin en disant qu'il allait lui « mettre une put… de balle en plomb » s’il aidait Molly à trouver un avocat.

Sarah Palin défendant sa sœur, et faisant tout pour enfoncer son ex-beau-frère ? C’est possible.

Car l’accusation, ce n’est pas un licenciement pour raison professionnelle (auquel cas le limogeage serait acceptable) mais pour raison personnelle, pour s’en prendre à Mike à travers Walt Monegan.

Un rapport explique que Sarah Palin avait parfaitement le droit de limoger Monegan, mais qu’elle a violé une certaine éthique en laissant son mari utiliser ses fonctions (son bureau etc.) pour faire pression sur le responsable congédié (pression pour faire licencier Mike).


Fouiller dans la vie des personnes

Pour innocenter ou rendre coupable d’abus de pouvoir un personnage politique, la justice est parfois obligée de regarder sa vie privée très en détail.

Selon certains témoignages, Mike aurait même montré depuis décembre 2001 beaucoup de signes d’écarts vis-à-vis de ses devoirs de policier d’État. Notamment la consommation de bière dans sa voiture de police et d’autres éléments qui restent encore sujets à caution.

L’enquête devra cependant établir tous les faits : Mike accomplissait-il correctement son boulot et pourquoi son patron avait-il voulu le protéger ?

Une chose est sûre, c’est que Mike a reconnu qu’il avait utilisé son Taser sur un enfant de son ex-femme, un gamin qui n’a que dix ans.


Taser n’est pas jouer

Cette violence sur un enfant (qui n’est pas le sien) est condamnable et l’utilisation du Taser suscite d’ailleurs de plus en plus de polémiques. Une instruction judiciaire est d’ailleurs en cours.

C’est assez contradictoire de voir que le neveu de Sarah Palin est finalement victime d’une arme supposée non létale alors que la gouverneur milite pour le droit à posséder des (vraies) armes à feu.


Lutte contre l’alcoolisme vs abus de pouvoir

Paradoxalement, l’argumentation de Sarah Palin serait plus liée à l’addiction à l’alcool de Mike qu’au Taser, en reprochant à Walt Monegan de ne pas prendre assez de mesures contre les violences liées à l’alcool en Alaska.

Et Monegan a été officiellement licencié car il avait refusé une autre affectation, Sarah Palin voulant nommer une nouvelle direction à son département de la sécurité publique. Sans rapport avec le beau-frère.

En tout cas, c’est ce qui a fait dire à Sarah Palin le 21 octobre 2008 sur CNN que cette affaire, régulièrement appelée "Troopergate", pourrait s’appeler également "Tasergate".

Une interview au cours de laquelle elle envisageait de "nettoyer" (assainir) Wall Street et de lutter contre les abus de pouvoir à Washington (elle n’a peur de rien) et où elle ne rejetait que très mollement les accusations de "socialism" (un gros mot aux États-Unis, pire que "liberal") portées par ses partisans contre Barack Obama.


Identification et compréhension pour Sarah Palin ?

Cette affaire peut donc probablement se retourner contre ses détracteurs : favoriser électoralement Sarah Palin… car elle défend une mère de famille victime d’un mari alcoolique qui violente ses enfants.

Parfois, les gens préfèrent fermer les yeux sur l’oubli de quelques règles de gouvernance (qui sont beaucoup plus strictes qu’en France) quand la faute est commise pour la bonne cause : les mères de famille peuvent en effet s’identifier à Sarah Palin.


Palin for 2012 ?

Et cette Sarah Palin-là, construite à la dure, façonnée comme un roc par un climat hostile, pourrait bien devenir, quelle que soit le résultat des élections du 4 novembre 2008, le nouveau leader des Républicains…

Car malgré ses nombreuses carences, malgré ses nombreuses gaffes, malgré cette affaire, Sarah Palin a au moins un don : elle a le sens de la communication …comme Barack Obama !

En 2012, Sarah Palin candidate républicaine à la Présidence des États-Unis… et avec pour colistier Joe le plombier ?!


Aussi sur le blog.
 

Sylvain Rakotoarison (30 octobre 2008)


Pour aller plus loin :

Interview à CNN du 21 octobre 2008.

Dépêches sur le Palingate.

Sarah Palin à "Envoyé Spécial" du 23 octobre 2008.

Tasez-vous !

Le Taser est-il inoffensif ?

Rapport de Stephen Branchflower du 10 octobre 2008.

Joe le plombier et ses casseroles.







http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=46560




http://www.lepost.fr/article/2008/11/02/1314175_l-amerique-profonde-et-le-tasergate.html

Partager cet article
Repost0

commentaires

Résultats officiels
de l'élection présidentielle 2012
 


Pour mettre la page en PDF :
Print


 




Petites statistiques
à titre informatif uniquement.

Du 07 février 2007
au 07 février 2012.


3 476 articles publiés.

Pages vues : 836 623 (total).
Visiteurs uniques : 452 415 (total).

Journée record : 17 mai 2011
(15 372 pages vues).

Mois record : juin 2007
(89 964 pages vues).