Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 novembre 2008 1 03 /11 /novembre /2008 17:21

(dépêches-blog)



Dix autres candidats "indépendants" briguent, sans espoir, la Maison Blanche
LE MONDE | 03.11.08 | 13h36   Réagir (5)   Classer   E-mail   Imprimer   Partager 

NEW YORK CORRESPONDANT

Hormis les deux grands rivaux, dix candidats se présentent à l'élection présidentielle américaine. Seuls deux sont crédités dans les sondages d'un score significatif : l'indépendant Ralph Nader obtiendrait 2,5 % des voix ; le "libertarien" Bob Barr, 1,3 %.

Dans l'histoire américaine récente, aucun "indépendant" n'a jamais pu s'imposer. Mais certains ont influencé le résultat. En 1992, le milliardaire texan Ross Perot avait obtenu plus de 18 % des suffrages. Adversaire résolu de la dette, il avait accusé le président républicain sortant, George Bush père, de l'avoir immensément creusée. Ce dernier avait perdu des suffrages républicains qui s'étaient reportés sur M. Perot, et le démocrate Bill Clinton l'avait emporté de 5 points.

Craintes qu'une participation record ne sature le systèmeDes craintes se font jour aux Etats-Unis qu'une participation record n'entraîne une paralysie électorale, comme en 2000, lorsque des contestations en Floride avaient fait perdre l'élection au démocrate Al Gore, battu dans l'Etat par George Bush pour 537 voix. Beaucoup craignent que les systèmes électoraux adoptés après cet épisode, dont les machines à écran tactile pour remplacer les bulletins papier, n'aient fait que compliquer le processus. Pour cela, 800 agents fédéraux ont été déployés dans 59 points chauds de 23 Etats par le département de la justice.
Ralph Nader a, lui aussi, contribué à "faire" l'élection en 2000. Candidat Vert, il avait recueilli 2,74 % des voix. Le démocrate Al Gore avait gagné d'un demi-point (48,5 % contre 48 %), mais il avait été battu par George Bush dans le collège des grands électeurs, désignés au niveau des Etats. Or, en Floride, où le résultat, très contesté, avait été favorable à M. Bush, les voix récoltées par M. Nader avaient largement dépassé le nombre de celles qui avaient manqué à M. Gore.


RALPH NADER, CINQUIÈME

Défenseur historique des consommateurs, écologiste militant, pacifiste, M. Nader est, à 74 ans, candidat pour la cinquième fois. Il voit en M. Obama un homme dont "les meilleurs instincts ont été censurés" depuis qu'il s'est déclaré candidat, et qui "suivra une politique favorable aux grands patrons". Il engrangera surtout des voix à gauche, parmi ceux qui jugent le candidat démocrate trop modéré sur l'environnement ou le Moyen-Orient.

C'est aussi le cas de la candidate Verte, Cynthia McKinney (53 ans). Première représentante noire de la Géorgie, élue en 1995 sous l'étiquette démocrate, elle a parfois adopté des positions très critiquées. Elle a suggéré que l'attitude de l'administration Bush dans les attentats du 11 septembre 2001 n'était "pas claire". Mme McKinney a été suspectée d'"antisémitisme" en 2002 par l'organisation juive Anti-Defamation League.

Robert Barr (60 ans), candidat du Parti libertarien et ancien élu républicain de Géorgie, pourrait en revanche faire perdre des suffrages à John McCain. Les "libertariens", rétifs à toute entrave inutile à l'activité humaine, récusent toute intervention publique dans l'économie comme toute restriction du port d'armes. Pour les mêmes motifs, ils contestent le Patriot Act (loi antiterroriste), qui réduit les libertés civiles, ou l'interdiction du haschisch. Ils sont farouchement opposés à la guerre en Irak. Le plus célèbre "libertarien", Ron Paul, représentant républicain du Texas et candidat à la désignation de son parti avec un certain succès dans les Etats du Sud, a refusé de le quitter pour se présenter. Beaucoup moins connu, M. Barr a été à la Chambre, de 1995 à 2003, l'un des élus les plus conservateurs.



Liste des candidats à la présidentielle US

Par Aureliano Buendia le vendredi 10 octobre 2008, 23:34 - Lien permanent

Toute petite incursion dans la campagne présidentielle américaine, suite à une digression dans les commentaires du post précédent. J'ai donc l'immense honneur de vous communiquer ici le nombre et le nom des candidats officiels pour 2008.

Il n'y en a pas 2, comme le pensent sans doute plus de 90% des membres de notre belle société de l'information. Il n'y en a pas 3 non plus, comme le pensent quelques dangereux dissidents écolos. Pas 5 ou 7 comme on peut le lire à quelques rares endroits perdus. Mais 13. Officiellement 13. Dans les faits, seuls 6 d'entre eux (mais quand même, 6, pas 2 !) sont inscrits dans assez d'Etats pour, mathématiquement, avoir une chance de l'emporter.

Tambours, trompettes, les voici, par ordre alphabétique, comme il se doit dans une démocratie :

Gene Amondson, Prohibition party

Chuck Baldwin, 56 ans, investi le 26 avril 2008 par le parti constitutionnaliste

Bob Barr, 60 ans, candidat du puissant parti libertarien depuis le 26 mai.

Roger Calero, parti socialiste des travailleurs (une candidature, disons, dissidente, puisque le candidat n'étant pas américain de naissance, ne peut être élu (un peu comme Schwarzenegger, quoi...)

Charles Jay, Boston Tea Party

Alan Keyes, indépendant, et l'occasion de constater que, non ,Obama n'est pas le seul candidat noir. Il sont d'ailleurs 3, la troisième étant une femme.

Gloria La Riva, Socialism & liberation

John Mc Cain, républicain( je ne vous le présente pas, ok ?)

Cynthia Mc Kinney, candidate de l'autre "grand" petit parti, le parti vert, depuis le 12 juillet.

Brian Moore, 65 ans, candidat du parti socialiste des Etats-Unis.

Ralph Nader, 74 ans, candidat indépendant depuis le 24 février. 5eme candidature. Une bio à faire palir un prix Nobel. Les démocrates lui en veulent à mort depuis l'élection de 2000 où, alors candidat du parti vert, il obtient des dizaines de milliers de voix en Floride (plus de 2 800 000 à l'échelle nationale) alors que Al Gore perd officiellement devant Bush pour 537 voix. (on notera que, cette année là, 5 autres candidats font plus que les 537 voix d'écart en Floride)

Barack Obama, démocrate (un mec qui fait des T-Shirts, un peu comme le Che)

Thomas Stevens, Objectivist Party.

Ted Weil, 83 ans, candidat du parti de la réforme, investi le 20 juillet.

ça fait donc 14, moins un inéligible : 13 candidats. En fait, il y en a encore beaucoup plus (24 de plus). Mais tous les autres ne sont inscrits que dans un seul Etat. Les 6 ayant mathématiquement une chance d'être élus sont : Baldwin, Barr, Mc Cain, Mc Kinney, Nader et Obama.

Pour celles et ceux qui se diraient "ouais, bon, ok, mais c'est des trucs un peu loufoques, c'est pour ça qu'on en parle pas".

Le parti libertarien revendique plus de 200 000 membres, soit plus que n'importe quel parti français. (ok, on est aux US, il y a 5 fois plus d'habitants, mais quand même. Combien de partis en France ont plus de 40 000 adhérents ?)

Le parti vert a également de quoi jouer les troubles fêtes (remember 2000)

Enfin, Ralph Nader, imperturbable troisième homme, est toujours capable d'un miracle (ne vient-il pas d'ailleurs, de recueillir le soutien de la célèbre "Obama Girl"...)

Et je termine ce petit "upgrade" par les propositions (source wikipedia) du "Parti socialiste des Etats-Unis" (dont le candidat, certes un peu anachronique, pose le poing levé. Mon préféré perso restant de loin, Nader) Vous jugerez vous-même de leur caractère totalement loufoque (ou pas) :

   * pour l'abolition du Patriot Act
   * contre la torture par l'eau
   * pour le retrait des troupes américaines en Irak
   * pour la nationalisation des secteurs clefs de l'industrie
   * pour une réduction des dépenses militaires
   * pour le protocole de Kyoto et une politique active en matière de protection environnementale
   * contre la peine de mort
   * pour la garantie de l'accès pour tous aux services essentiels (santé, logement, éducation)
   * pour le droit à l'avortement
   * pour la fin de la vente d'armes à l'étranger par les États-Unis
   * pour le remboursement de la dette des États-Unis aux Nations unies
   * pour le recours obligatoire au référendum avant toute action militaire à l'étranger
   * pour la protection du droit de grève et du droit d'appartenir à un syndicat
   * pour le droit de sanctuaire pour les immigrés en situation irrégulière; pour une politique d'aide au développement des pays pauvres pour endiguer l'immigration clandestine
   * pour l'annulation de la dette du Tiers monde
   * pour un engagement de l'État dans le développement et l'amélioration des infrastructures urbaines et rurales
Shocking, isn't it ?

(ce post a été updaté une demi heure après sa première publication. Le première fois, je n'en avais trouvé que 9 !)






Partager cet article
Repost0

commentaires

Résultats officiels
de l'élection présidentielle 2012
 


Pour mettre la page en PDF :
Print


 




Petites statistiques
à titre informatif uniquement.

Du 07 février 2007
au 07 février 2012.


3 476 articles publiés.

Pages vues : 836 623 (total).
Visiteurs uniques : 452 415 (total).

Journée record : 17 mai 2011
(15 372 pages vues).

Mois record : juin 2007
(89 964 pages vues).