Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 novembre 2008 1 17 /11 /novembre /2008 10:19

(dépêche)




Congrès PS - Delanoë rallie Aubry
 
Delanoë rallie Aubry

Bertrand Delanoë appelle les militants à choisir Martine Aubry jeudi, lors du vote interne des socialistes pour la désignation du Premier secrétaire du PS.

De source proche de la motion Aubry, on explique que "Bertrand a compris que sa motion était progressivement en train de rallier Martine, et qu'il ne pouvait rester dans sa neutralité".

Renaud PILA, avec F.L. - le 17/11/2008 - 13h48

A Reims, il n'avait pas voulu donner de consigne de vote. Mais Bertrand Delanoë a désormais changé d'avis. Dans une lettre aux militants, rendue publique ce lundi, le maire de Paris appelle ses partisans à choisir Martine Aubry lors du vote interne des socialistes qui doit désigner, jeudi, le successeur de François Hollande à la tête du Parti socialiste. 

"Notre responsabilité est immense", souligne Bertrand Delanoë dans cette lettre ouverte. "Jeudi soir, chaque militant est en effet appelé à s'exprimer, par son vote, sur ce qui est l'enjeu décisif de ce scrutin, comme l'ont démontré les principaux discours prononcés à Reims : l'identité même du Parti socialiste", poursuit-il. "Au nom de mes convictions politiques, j'ai donc décidé de soutenir la candidature de Martine Aubry et j'appelle à voter massivement en sa faveur".

Les raisons du revirement

De source proche de la motion Aubry, on explique ce revirement par le fait que "Bertrand a compris que sa motion était progressivement en train de rallier Martine, et qu'il ne pouvait rester dans sa neutralité. Si Martine gagnait, il resterait à l'écart, et si Ségolène gagnait, certains le lui en feraient porter la responsabilité".

Selon nos informations, Bertrand Delanoë et Martine Aubry se sont téléphoné lundi matin. La maire de Lille a également passé de nombreux coups de fil à des partisans de la motion A ; ainsi, l'adjoint au maire de Paris chargé de la Culture, Christophe Girard, lui a affirmé qu'il lui apportait son soutien. Le président socialiste du conseil général du Nord, Bernard Derosier, qui n'avait jusque-là pas clairement annoncé sa préférence entre Martine Aubry ou de Bertrand Delanoë, a appelé lundi à voter pour la maire de Lille.

Lundi en milieu de journée, la coalition contre Ségolène Royal semblait donc se concrétiser. "Je vois bien qu'il y a là une stratégie d'empêchement pour empêcher les socialistes de donner une majorité à celle qui est avec son équipe en capacité de porter un rassemblement dans le Parti socialiste", a estimé sur BFM François Rebsamen, proche de Ségolène Royal. Tout l'enjeu pour la présidente de la région Poitou-Charente est maintenant de mobiliser les militants abstentionnistes de la semaine dernière, et ceux qui n'ont toujours pas renouvelé leur cotisation. Leur nombre est estimé à 70.000, et ils pourraient faire basculer, dans un sens ou dans l'autre, l'élection du futur patron du PS.



Partager cet article
Repost0

commentaires

Résultats officiels
de l'élection présidentielle 2012
 


Pour mettre la page en PDF :
Print


 




Petites statistiques
à titre informatif uniquement.

Du 07 février 2007
au 07 février 2012.


3 476 articles publiés.

Pages vues : 836 623 (total).
Visiteurs uniques : 452 415 (total).

Journée record : 17 mai 2011
(15 372 pages vues).

Mois record : juin 2007
(89 964 pages vues).