Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 décembre 2007 6 08 /12 /décembre /2007 18:34

(dépêche-blog)

 


Hallucinant : Le Nouveau Centre d'Hervé Morin devient un parti polynésien.

Vendredi 7 décembre 2007

 

Le Nouveau Centre vient de trouver un moyen tordu (mais légal) pour récupérer le financement de l'Etat après lequel il courait depuis des mois. Ainsi, le parti d'Hervé Morin va t'il empocher la coquette somme de 950 000€ annuels (argent de l'état donc de tout les citoyens) pendant les cinq années de la législature. Comment ? En signant une convention avec le Fetia Api, un petit Parti politique polynésien présidé par Philip Schyle. Les textes prévoient, en effet, pour les Partis d'Outre-Mer, de recevoir une aide dès qu'ils ont présenté un candidat aux législatives. En métropole, il faut que des candidats soient présentés dans 50 circonscriptions au minimum pour qu'un Parti bénéficie de 45 000€ annuels par député élu. Le Fetia Api polynésien a obtenu un peu plus de 1000 voix au total dans ses deux circonscriptions soit 1,11% des suffrages exprimés. Il suffit que les 21 députés du nouveaux Centre signalent leur rattachement au Fetia Api, à la Commission Nationale des comptes de campagne, ce qui a été fait, pour que 950 000€ tombent chaque année dans la caisse de Fetia Api à Tahiti. La somme est aussitôt reversée au Nouveau Centre à Paris. 20 000€ environ seront conservés par le Fetia Api selon les termes de la convention signée mercredi à Papeete. Le Parti polynésien, jusqu'en mai dernier,  bénéficiait d'un accord avec l'UDF, mais c'était le Parti de François Bayrou qui lui versait de l'argent. Le Nouveau Centre est devenu, de fait, un Parti Polynésien. Nos amis polynésiens apprécieront ce regain d'intérêt pour leur cause uniquement motivé par l'argent....il y a des jours ou l'on se demande ou va la démocratie face aux règles de l'argent roi. Qui ose encore prendre des risques et mettre sur la table ses convictions politique avec honneur et courage quitte à le payer de sa personne ?. (A part François Bayrou qui aura perdu la quasi totalité de ses députés pour défendre la cause d'un mouvement indépendant des idéologies capitaliste et socialo-communiste au profit de la cause des citoyens unis au dessus des communautés). Cette situation inspire une double question qui pose la limite de l'acceptabilité de la loi utilisée par le Nouveau Centre pour "empocher" cette manne providentielle. En effet comment autoriser intellectuellement ce tour de passe sachant que :

- au moment de la campagne des législatives jamais le Nouveau Centre ne s'est réclamé de la cause polynésienne et n'a donc pas averti les citoyens de son rattachement. Un parti pourrait donc se réclamer d'une cause "a posteriori" et y assimiler ses électeurs ? Dangereux...et si un jour un parti majoritaire se réclamait de la suppression du suffrage universel ou contre la liberté de la presse après son élection. On dirait que ces électeurs sont forcément pour ?

- le nouveau Centre bénéficie d'un financement comme si il avait réalisé 1% des suffrages exprimés en moyenne sur l'ensemble du territoire ou ses candidats étaient présents alors qu'en devenant polynésien il peut se satisfaire uniquement des 1% réalisé en Polynésie...mais l'immense majorité de ses candidats et de son résultat a été obtenu en métropole. Ainsi on entérine le fait que 1% en Polynésie équivaut a 1% sur l'ensemble du territoire national ou bien que les candidats du Nouveau Centre en métropole représentaient la Polynésie...ce qui est un mensonge manifeste et une tromperie des électeurs donc de la république. Je me trompe ? Si oui merci de me contredire sur le symbole d'une telle décision et sa signification républicaine. L'argent permet de tout acheter, même sa légitimité à toucher de...l'argent ?

Comment la république peut elle laisser faire de telles "manoeuvres" (pour ne pas dire manipulations) sachant évidemment que le sujet central n'est pas (hélas) la cause polynésienne et que le produit de cette manoeuvre bénéficie largement plus au Nouveau Centre qu'a Fetia Api...qui vend son ainsi son âme pour une commission de 20 000€. Ce qui serait drôle et légitime et que le président de Fétia Api prenne la direction et le contrôle du Nouveau Centre...on le lui souhaite mais bizarrement cette hypothèse n'a semble t'il pas été étudiée :)

par UDF Sciences Po publié dans : Articles

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Résultats officiels
de l'élection présidentielle 2012
 


Pour mettre la page en PDF :
Print


 




Petites statistiques
à titre informatif uniquement.

Du 07 février 2007
au 07 février 2012.


3 476 articles publiés.

Pages vues : 836 623 (total).
Visiteurs uniques : 452 415 (total).

Journée record : 17 mai 2011
(15 372 pages vues).

Mois record : juin 2007
(89 964 pages vues).