Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 novembre 2008 6 22 /11 /novembre /2008 03:47

(dépêches)

 


PS: Jospin vote pour Aubry et tacle Royal

21 nov 2008 - 00h16

Lionel Jospin a voté jeudi soir pour Martine Aubry lors de l'élection du Premier secrétaire du PS. L'ancien Premier ministre, qui n'avait pas participé le 6 novembre au vote sur les motions en raison d'un déplacement prévu de longue date en Estonie, s'est rendu à 18h45 au local PS du XVIIIe arrondissement, où votaient les trois sections de l'arrondissement.

 

"Personnellement j'aurais souhaité voter pour Bertrand Delanoë au premier secrétariat. Je pense qu'il était le mieux qualifié pour faire ce travail dans les deux ou trois ans qui viennent. Pour autant, ce soir, j'ai voté (...) pour Martine Aubry au plan national", a-t-il expliqué après avoir glissé son bulletin dans l'urne de sa section "La Chapelle-Goutte d'Or". Il a croisé dans le bureau de vote son ami Bertrand Delanoë, qui avait appelé lundi ses partisans à voter pour la maire de Lille.

"Au congrès s'est dessinée une majorité potentielle très large pour une orientation politique, même si elle n'a pas été malheureusement concrétisée. Je pense donc qu'il vaut mieux que le Premier secrétaire qui dirigera le parti dans les trois ans qui viennent soit à l'unisson de cette orientation qui a été dégagée par les militants", a poursuivi M. Jospin.

Au passage, l'ancien Premier ministre, dont les relations sont très mauvaises avec Ségolène Royal, a répliqué aux attaques de la candidate contre le "vieux parti". "Dans le socialisme, les 'néos', ceux qui ont été contre le vieux et pour le neuf, n'ont pas toujours laissé de très bons souvenirs", a-t-il lâché. Une allusion aux néo-socialistes des années 30, dont certains derrière Marcel Déat optèrent pendant l'occupation pour la collaboration totale avec l'Allemagne nazie. "Le sujet n'est pas vieux ou nouveau, le sujet c'est à mon avis plutôt une question d'authenticité", a conclu Lionel Jospin.

Le vote dans le XVIIIe arrondissement, fief de Bertrand Delanoë et de l'historique "bande du XVIIIe" (Lionel Jospin, Daniel Vaillant, Claude Estier, Bertrand Delanoë), a donné des résultats contrastés. La section du maire de Paris a donné un net avantage à Ségolène Royal, qui y a obtenu 53,3% des voix, devant Martine Aubry (27,8%) et Benoît Hamon (18,9%). Martine Aubry a en revanche remporté la majorité absolue dans la section de Lionel Jospin, avec 56,7% des voix, devant Ségolène Royal (32,47%) et Benoît Hamon (10,82%).

Beaucoup de militants confiaient après le vote avoir choisi Ségolène Royal. "Je préfère le parti de militants au parti d'apparatchiks", a expliqué Sylvain Lavaud, un ancien adhérent qui a acquitté ses arriérés de cotisation pour pouvoir voter. Danielle, une retraitée, a choisi Ségolène Royal après avoir voté pour la motion Delanoë le 6 novembre en raison de l'attitude "ignoble" du maire de Paris vis-à-vis de la candidate. "Vivement que le parti change", a lâché Philippe Ardoin, un adhérent à "20 euros" de 2006.

Certains électeurs de Martine Aubry paraissaient moins convaincus. "C'est le choix obligatoire", confiait Josiane, une retraitée "montée" spécialement du Var pour voter. "C'est quand même mieux qu'autre chose". Bertrand Delanoë, venu voter un quart d'heure avant Lionel Jospin, a reconnu "de la diversité". AP

 

PS: le camp Royal prédit une "nette victoire", coude à coude selon le camp Aubry

Vendredi 21 novembre 2008 - 23h55

Ségolène Royal "s'oriente vers une nette victoire", selon François Rebsamen, n°2 du PS et soutien de celle-ci à l'élection du premier secrétaire du PS, alors que des lieutenants de Mme Aubry donnaient les deux candidates au coude à coude. Evènement.

 

M. Rebsamen, sénateur-maire de Dijon, qui se trouve actuellement en Côte-d'Or, interrogé par téléphone par l'AFP, s'est toutefois refusé à donner un chiffre précis.

"Avec les chiffres que nous avons des fédérations et de nos représentants dans ces fédérations, on est à 50/50", a en revanche déclaré à l'AFP François Lamy, bras droit de Mme Aubry et "certainement pas 53/47", chiffres qui circulent dans le camp Royal rue de Solférino, au siège du PS, où de nombreux journalistes attendent les résultats de l'élection.

Claude Bartolone, fabiusien et soutien de Mme Aubry, a indiqué à l'AFP que sur "72.353 suffrages exprimés, Aubry recueille 49,7% et Royal 50,3%". Il a estimé qu'en "projections" sur la totalité des fédérations de métropole Mme Aubry devrait être très légèrement en tête.

"On est dans un mouchoir de poche, mais il semble qu'il y ait un petit avantage pour Royal", a de son côté déclaré un responsable du parti, sous couvert d'anonymat.

Mme Royal avait rassemblé jeudi lors du premier tour de vote des adhérents au PS 42,9% des voix, contre 34,5% à Martine Aubry et 22,6% à Benoît Hamon selon les chiffres quasi-définitifs, rendus publics vendredi par le parti.

Benoît Hamon avait appelé à voter pour Mme Aubry. Le maire de Paris, Bertrand Delanoë, qui avait obtenu 25,2% lors du vote des militants sur les motions le 6 novembre, avait lui aussi appelé à voter pour le maire de Lille.



Ségolène Royal serait en tête du scrutin face à Martine Aubry

Vendredi 21 novembre 2008 - 23h23

Ségolène Royal serait en tête du scrutin vendredi soir pour le poste de premier secrétaire du Parti socialiste, selon plusieurs dirigeants du PS.

 

Deux responsables contactés par Reuters en fin de soirée évoquaient sous couvert de l'anonymat une victoire "confortable" de l'ex-candidate à la présidentielle face à Martine Aubry, maire de Lille, au deuxième tour de l'élection.

Ils évoquaient le chiffre de 52% à 53% des suffrages des militants appelés à se prononcer pour Ségolène Royal.

Dans le camp de Martine Aubry, la prudence était cependant de mise. "A l'heure où je vous parle, après dépouillement d'un peu plus de 40.000 bulletins, on est à 50,9% pour Royal et 49,1% pour Aubry, c'est serré", déclarait un proche.

PS: Martine Aubry et Ségolène Royal à 50-50, selon les aubrystes

Samedi 22 novembre 2008 - 00h20

 

Martine Aubry et Ségolène Royal étaient au coude-à-coude à 50-50 vendredi soir après le dépouillement de 61.395 bulletins de vote au second tour de l'élection du Premier secrétaire du PS, selon les aubrystes.

 

"On est à 50-50", a déclaré à la presse François Lamy, bras droit de la maire de Lille.

D'autres informations non confirmées faisaient état d'une victoire de Ségolène Royal avec entre 52% et 53% des voix.

 


1h15: 140 voix d'écart, pronostique un hollandiste


Un proche d'Hollande vient de nous envoyer un de ces fameux textos qui font le sel des soirées électorales. Selon lui, "c'est fini": Aubry est à 50,51% et Royal à 49,49%, résultats qui ne prennent pas en compte la modeste fédération de Guadeloupe. Ce proche d'Hollande pronostique un écart final de 140 voix: "Il y aura de la bagarre". On n'en doute pas, des résultats aussi serrés ne manqueront pas d'être contestés par le camp Royal...

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Résultats officiels
de l'élection présidentielle 2012
 


Pour mettre la page en PDF :
Print


 




Petites statistiques
à titre informatif uniquement.

Du 07 février 2007
au 07 février 2012.


3 476 articles publiés.

Pages vues : 836 623 (total).
Visiteurs uniques : 452 415 (total).

Journée record : 17 mai 2011
(15 372 pages vues).

Mois record : juin 2007
(89 964 pages vues).