Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 mars 2008 3 05 /03 /mars /2008 15:44

(dépêches)


BLUFF

Samedi 1 décembre 2007

François Bayrou est un homme de coups médiatiques. C’est son plus gros défaut. Plutôt que de construire progressivement un corps de doctrine (comme le fait par exemple le FDP allemand) qui sous tende efficacement l’action de son parti, il se contente du slogan « Ni droite, ni gauche » qui peut par moment lui faire de l’usage mais qui perd en efficacité  lorsque les situations économiques et sociales se tendent.

Il cherche surtout à attirer à lui des personnalités très médiatisées en leur offrant immédiatement une place en vue et des perspectives de postes censés être acquis rapidement. Souvenons nous qu’il y a trois ans il avait déjà sollicité Jean Marie Cavada pour conduire la liste UDF pour l’élection au Conseil régional de Lorraine.  S’il le pouvait il prendrait le pape sur une liste pour conquérir la mairie de Pau au prétexte que la ville ne se trouve pas très loin de Lourdes. 

Le voilà qui laise partir  la rumeur « Pierre Taribo – candidat à la mairie de Nancy -reprise en effet par le Figaro et ce matin par le RL. L’ennui c’est que tout cela lui explose régulièrement à la figure. Car les personnalités pressenties, lorsqu’elles acceptent finissent par se décourager et déserter un parti qui n’a pas suffisamment de constance. Lorsque l’esprit de groupe, le sentiment d’un avenir commun et construit n’existe plus, l’individualisme et les intérêts personnels reprennent très vite le dessus. Il est vrai que d’autres partis n’échappent pas à cette règle, suivez mon regard…… 

Il n’empêche que dans la stratégie Bayrou tout reste affaire de bluff permanent. Ainsi dans le Figaro Magazine de ce matin sous le titre « François Bayrou rêve de la Lorraine », un article « confidentiel » révèle que « C’est  dans cette région que le président du Modem détient, selon lui, une de ses meilleures chances aux municipales. » à travers la candidature de Nathalie Griesbeck. Qu’est ce que ça doit être ailleurs

par Roger CAYZELLE publié dans : L'ACTUALITE



http://dramelay.hautetfort.com/archive/2007/12/20/la-ville-rassemblee.html


Indiscrétion #1

Publié 14 décembre 2007 in Elections

Et finalement il n’y va pas !

Pierre Taribo, éditorialiste et rédac’ chef de l’Est Républicain, jette l’éponge avant même d’entrer dans la course à la mairie de Nancy.

Longtemps la rumeur a trainé dans la ville et l’agglomération, galvanisant les troupes MODEM et apparentés sur le secteur d’un côté, provoquant l’ire de chef de l’équipe sortante de l’autre.

Longtemps d’ailleurs, cette rumeur a été symptomatique d’une grande hypocrisie journalistique. Tout le monde dans les rédactions locales avait connaissance de cette proposition de François Bayrou faites à Pierre Taribo, mais personne n’en parlait autrement que sous le manteau. C’est le Figaro Magazine qui le 1er décembre a vendu l’information.

Pierre Taribo découragé d’avance par les méthodes Bayrou comme l’expliquait récemment Roger Cayzelle sur son blog perso ?

Car les personnalités pressenties, lorsqu’elles acceptent finissent par se décourager et déserter un parti qui n’a pas suffisamment de constance.

Pierre Taribo victime de l’experte pression politique d’André Rossinot ?

Quel impact sur les troupes MODEM ?

Voila les éléments que l’on va pouvoir observer dans les jours qui viennent, en tout cas la page Taribo se tourne déjà apparemment !


Indiscrétion #3

Publié 19 décembre 2007 in Elections 2008.

Il aura fallu moins d’une semaine pour régler le problème de la tête de liste du centre pour les municipales de Nancy. Après la rumeur Taribo à laquelle certains n’ont jamais souscrit, c’est Françoise Hervé, l’opposante de toujours d’André Rossinot, la défenseure devant l’éternel du Patrimoine nancéen, celle qui peut s’enorgueillir d’avoir à son tableau de chasse la sauvegarde de l’un des fleurons de l’Art Nouveau, en l’occurence la brasserie Excelsior, qui sera portera la charge contre l’équipe sortante UMP.

Elle caractérise la véritable opposition du conseil municipal et une certaine stabilité, une valeur qui plait beaucoup à l’électorat nancéen plutot frileux et qui fait cruellement défaut à l’opposition socialiste tiraillée par ses rivalités internes et qui tentent de se trouver, depuis récemment et au travers de Nicole Creusot notamment, une nouvelle image.

Voila, juste avant les fêtes nous avons les principales têtes de liste. Reste les équipes à se constituer, tâche qui sera délicate pour Françoise Hervé qui a reçu l’investiture de François Bayrou d’une façon inattendue et qui va devoir se faire accepter de l’équipe MODEM.


Le cas Françoise Hervé à Nancy

Françoise Hervé est tout simplement la personnalité la plus atypique
du monde politique de Nancy.

Elle aurait pu être l'écolo "de service", la Madame Urbanisme.

Elle aurait pu déjà devenir Maire, dans une autre ville.

Mais elle fait face à une personnalité exceptionnellement forte,A. Rossinot, Conseiller Municipal de Nancy depuis 1971,adjoint au Maire de 1977 à 1983 et Maire depuis 1983.

Alors que le PS y a usé ses forces et ses troupes ( avec abandons, KO et désertions), Françoise Hervé est, elle, présente et constante devant ce même bulldozer politique.

Le combat mené contre la construction de la Tour Thiers dans les années 70 l' a marqué, comme il a pu marquer les Nancéiens ( "les vieux Nancéiens", comme on dit à la Mairie...).

Elle est dans les esprits la figure de proue d'une conception harmonieuse de l'urbanisme, introuvable Place Thiers ou dans le nouveau quartier Meurthe-Canal.

Mais il suffit de relire les tribunes que Françoise Hervé a écrites dans le Magazine Municipal (lecture à conseiller aussi aux futurs historiens de l'ère Rossinot) pour constater la pertinence et la justesse de ses positions depuis des années.

Force aussi est de reconnaître que ses domaines d'interventions dépassent largement l'univers urbanistique.
Ses positions sur le Tram de Nancy sont des quasi-prédictions.

Il est de ce fait probable que face à la nouvelle candidature du Maire Ump, face à une équipe PS nouvelle et très tournée à gauche, le cas Françoise Hervé va se poser au centre...forcément. Sa position et son combat n'apparaissent pas "contradictoires" avec ceux du Modem.

Est-ce que cela permettra un rapprochement ?
Tout aujourd'hui devrait aller dans ce sens......
La suite au prochain épisode !

Dimanche 18 novembre 2007
par STANLEY DE LORRAINE


Françoise Hervé: Miss "Victoire pour Nancy"

20.12.2007

A côté de l'article sur la préparation des Miss Nancy on apprenait dans les colonnes impartiales de l'Est Républicain que Françoise Hervé a obtenu l'investiture du Mouvement Démocrate et la sainte bénédiction du patriarche Bayrou. Amen mais pas Alleluia. Est ce vraiment là une bonne décision de la part de François Bayrou? Où est la concertation avec les adhérents Nancy? Connaissons nous Mme Hervé? Non. Absolument pas. La méthode de cette investiture correspond elle à nos aspirations et à notre vision de la modernisation politique? Non.

Est ce là le changement de génération attendu? Est-il nécessaire de souligner que MMe Hervé a perdu 5 élections municipales?

On apprend également par la plume enflammée de Pascal Salciarini que nous serions le "centre droit"... Monsieur Salciarini, n'hésitez pas, écrivez moi je vous expliquerai. Mais est-ce bien utile?

Bon courage Mme Hervé. Mais sans moi.


Rossinot, la fin d’un règne ?

5 mars 2008...10:03

Est-ce la fin du règne de not’ bon roitelet Dédé IV ? Le succès de sa traditionnelle paëlla (1200 personnes, contre 800 l’année dernière) semble laisser présager que non. La tension et le stress sont toutefois clairement perceptibles. J+2 après la paëlla. J-4 avant la pelle ?


Partager cet article
Repost0

commentaires

Résultats officiels
de l'élection présidentielle 2012
 


Pour mettre la page en PDF :
Print


 




Petites statistiques
à titre informatif uniquement.

Du 07 février 2007
au 07 février 2012.


3 476 articles publiés.

Pages vues : 836 623 (total).
Visiteurs uniques : 452 415 (total).

Journée record : 17 mai 2011
(15 372 pages vues).

Mois record : juin 2007
(89 964 pages vues).