Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 janvier 2009 6 24 /01 /janvier /2009 10:03

(dépêche)



Antananarivo : Antananarivo : Près de 500 000 personnes sur la place du 13 mai
  
Du jamais vu, même en 2002. la « Révolution Orange » initiée par le Maire Andry Rajoelina a démontré le ras-le-bol général d’un peuple pourtant souverain. Reportage photo exceptionnel de Jeannot Ramambazafy

Vers 9h, il y avait encore des forces de l’ordre qui patrouillaient sur l’avenue de l’Indépendance

Mais du côte de la Place de la Démocratie, c’était déjà une foule monstre qui attendaient Andry Tgv, le Maire de la Capitale de Madagascar. Contrairement au samedi de l’inauguration, des banderoles sont apparues, ce samedi 24 janvier 2009 qui marque un tournant dans l’Histoire même de la Grande île.

« C’est notre droit que d’appliquer la vraie démocratie ici à Madagascar

« Démocratie = droit fondamentale. Donnez-nous notre part de pouvoir ! »

« Nous n’acceptons que la Constitution soit piétinée ! »

« Ouvrez toutes les stations audiovisuelles fermées à ce jour [dans la Grande île]

Nadina Ramaroson que certains veulent kidnapper, bien protégée par des parapluies oranges

Andry Tgv va bientôt arriver. L’effervescence est à son comble

Des gens jusqu’en face du camp militaire fermé (au loin)

Orange. Cela va faire de la publicité gratuite pour certains…

Les jeunes, avenir de ce pays paupérisé par un dirigeant inconscient de ses propres propos

L’Hymne national malagasy, la main sur le cœur. On va bientôt taxer Andry Tgv d’Obama des tropiques

Deux fois plus de gens que le samedi 17 janvier 2009

Le confrère Jean-Paul Randrianiaina, celui qui a diffuser le Vcd de l’Amiral Ratsiraka sur Viva Tv

Le journaliste Gilbert Raharizatovo, porte-parole de la corporation

Orange encore

Orange toujours, n’est-ce pas Olga Rasamimanana ?

Andry Tgv discutant avec José Razafimandimby, orateur très écouté

Hahahaha ! Noël Razafilahy, un « ancien combattant » journaliste…

En parlant de terres vendues en cachette du peuple. Des preuves ont été montrées

Le représentant de Toliara. Mais vous aurez bientôt la transcription de ses révélations…

Enfin Andry Tgv au micro !

Pour cette journée à marquer d’une pierre blanche, les mots sont inutiles. En tout cas, il faut savoir que le cheval de bataille d’Andry Tgv est la Constitution malagasy elle-même. « Le pouvoir appartient au peuple ! », a-t-il clamé sous des applaudissements assourdissants. Mais que dit cette Constitution ?

La Constitution malgache révisée le 27 avril 2007 :

PREAMBULE

Le Peuple Malagasy souverain,
Résolu à promouvoir et à développer son héritage de société pluraliste et respectueuse de la diversité, de la richesse et du dynamisme de ses valeurs éthico-spirituelles et socioculturelles, notamment, le " fihavanana " et les croyances au Dieu Créateur ;
Convaincu que le Fokonolona, organisé en Fokontany, constitue un cadre d’échange et de concertation participative des citoyens ;
Conscient de l’importance exceptionnelle des richesses de la faune, de la flore et des ressources minières à fortes spécificités dont la nature a doté Madagascar et qu’il importe de préserver pour les générations futures ;
Considérant sa situation géopolitique dans la région et sa participation engagée dans le concert des Nations et faisant siennes :
- la Charte Internationale des droits de l’homme ;
- la Charte africaine des droits de l’homme et des peuples ;
- les Conventions relatives aux droits de la femme et de l’enfant ;
qui sont, toutes, considérées comme partie intégrante de son droit positif ;
Considérant que l’épanouissement de la personnalité et de l’identité de tout Malagasy, est le facteur essentiel du développement durable et intégré dont les conditions sont reconnues comme étant :
- la préservation de la paix et la pratique de la solidarité en signes de devoir de conservation de l’unité nationale, dans la mise en œuvre d’une politique de développement équilibré et harmonieux sur tous les plans ;
- le respect et la protection des libertés et droits fondamentaux ;
- l’instauration d’un Etat de droit en vertu duquel les gouvernants et les gouvernés sont soumis aux mêmes normes juridiques, sous le contrôle d’une justice indépendante ;
- la lutte contre l’injustice, la corruption, les inégalités et la discrimination sous toutes ses formes ;
- la gestion rationnelle et équitable des ressources naturelles pour les besoins du développement de l’être humain ;
- la bonne gouvernance et la transparence dans la conduite des affaires publiques ;
- la séparation et l’équilibre des pouvoirs exercés à travers des procédés démocratiques ;
- l’application effective de la décentralisation ;

Déclare :

TITRE PREMIER
LES PRINCIPES FONDAMENTAUX

Article premier - Le Peuple Malagasy constitue une Nation organisée en Etat souverain, unitaire et républicain.
Cet Etat porte le nom de " République de Madagascar ".
La démocratie constitue le fondement de la République. Sa souveraineté s’exerce dans les limites du territoire qui lui sont reconnues par le droit international. Nul ne peut porter atteinte à l’intégrité territoriale de la République.


En lisant bien et en voyant la vie au quotidien, à Madagascar, le régime Ravalomanana s’est carrément assis sur cette Constitution.

Et au moment où personne ne s’y attendait, Andry Tgv a invité le peuple à descendre sur la Pace du 13-Mai où tout changement de régime commence toujours à Madagascar. Quelle démonstration de force !

Le Colonel Roger Rajoelina, père d’Andry, mène la voiture de tête

Les photos qui suivent se passent de tout commentaire. Vraiment !

Rajoelina père et fils montrant jusqu’où va la foule

Rajoelina père et fils montrant jusqu’où va la foule

Elle va jusqu’à… Ambohijatovo. Parole !

Mialy Ramambazafy, une de mes filles, à demi-caché mais portant le T-shirt madagate.com

En parlant de Mialy, justement, l’épouse d’Andry Tgv qui porte le même prénom, n’était pas présente car le stress est venu à bout de ces forces. Au moment de cet évènement qui restera dans les annales de l’Histoire contemporaine politique de Madagascar, elle était alitée. Madagate.com lui souhaite un prompt rétablissement car la lutte ne fait que commencer.

Avenue de l’Indépendance jusqu’à la gare

La descente menant au lac de Behoririka

De Béhoririka vers Androavoahangy. Du jamais-vu depuis ma première lutte en 1972. Marina mafy e !

Le pont de Behoririka

Andravoahangy vers Ambodivona

Et là mes amis : plus de batterie, plus de place dans mes deux cartes mémoires. Mais ce n’est pas grave.

Le peuple a tenu a ramené Andry Tgv au siège de Viva -sa nouvelle résidence jusqu’à la mise en place du régime transitoire qu’il dirigera- car il y a des rumeurs de son arrestation en l’air. Mais, après un répit, le dimanche 25 janvier, la lutte se poursuivra dès le lundi 26 janvier à partir de 10h, sur la Place du 13-Mai. Lundi où la grève générale a été décrétée par Andry Tgv. Voilà l’instant où le légitime prend le pas sur le légal. Que va faire ce pouvoir en décrépitude ? Nul ne peut le prédire. Mais une association dénommée « Fanoto » (pilon, ce qui veut tout dire) a été créée pour défendre coûte que coûte le régime Tim-Tiko. Concernant ce dernier, très bientôt vous saurez tout, tout, tout sur Tikoland. Ne vous déconnectez pas de Madagate.com Marc Ravalomanana ferait mieux de rester en Afrique du Sud pour ne pas envenimer les choses. Sinon, son avenir au pays sera triste, triste, triste…

Reportage : textes et photos
Jeannot RAMAMBAZAFY - Journaliste

Partager cet article
Repost0

commentaires

Résultats officiels
de l'élection présidentielle 2012
 


Pour mettre la page en PDF :
Print


 




Petites statistiques
à titre informatif uniquement.

Du 07 février 2007
au 07 février 2012.


3 476 articles publiés.

Pages vues : 836 623 (total).
Visiteurs uniques : 452 415 (total).

Journée record : 17 mai 2011
(15 372 pages vues).

Mois record : juin 2007
(89 964 pages vues).