Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 janvier 2009 2 27 /01 /janvier /2009 22:19

Un excellent dessin du regretté André Franquin résume tout le débat dans ses "Idées noires" avec cette unique planche capitale...






Partager cet article

Repost 0

commentaires

vasionensis 23/01/2017 15:58

La guillotine est répulsive, un peu comme un abattoir. En pire si vous voulez.
Tandis que le largage de bombes ne met pas l'exécuteur en présence de ses victimes, ce qui est délicat et de bon goût.
Trouvez-vous supportable moralement qu'une société qui se permet de massacrer des innocents loin de ses frontières fasse la mijaurée pour punir les criminels à l'intérieur de ces mêmes frontières?
Si vous aimez rire - jaune - posez la question aux personnages publics abolitionnistes en France et interventionnistes ailleurs. Il n'en manque pas.
Vous nous ferez un petit compte-rendu? Merci d'avance!

Sylvanus Cerfus 27/02/2013 16:57


Le premier commentateur a évidemment raison, même s'il a le tort de faire intervenir la religion, qui n'a rien à faire là-dedans (et c'est vrai que c'est manquer profondément d'intelligence que
de croire qu'une quelconque autorité humaine "vienne de Dieu").


La planche de Franquin et Delporte est amusante, mais complètement stupide. Il faut n'avoir aucune base de philosophie politique pour ne pas comprendre que le propre de l'Etat est d'avoir le
monopole de la violence. Le principe juridique et moral qui interdit l'assassinat ne concerne évidemment que les citoyens. Ce n'est pas parce que le code pénal interdit l'homicide que cela
empêche l'Etat de faire la guerre (et donc de tuer des ennemis), ni d'appliquer la peine de mort à ses citoyens. Il en a toujours été ainsi, chez quasiment tous les peuples de toute l'histoire
humaine. A titre purement historique (et sans m'imaginer une seconde que le Créateur de l'univers y ait la moindre part), le décalogue des Hébreux antiques a la même valeur : "tu ne tueras point"
s'entend uniquement pour l'individu contre un autre individu, et ne concerne absolument pas le meurtre collectif assumé par la Société. Il suffit de lire la Bible pour voir que ces Hébreux n'ont
jamais songé à s'interdire la peine capitale quand ils la jugeaient nécessaire... (et ils la jugeaient souvent nécessaire ! Voir le Lévitique, avec ses interdits assez effarants. Et Josué n'est
pas mal non plus, avec ses villes de Gentils passées au fil de l'épée.)


C'est une perversion moderne, liée à la sacralisation insensée de la vie humaine, que de confondre la peine capitale avec le meurtre individuel, et de prendre le bourreau pour un assassin. Si
vous suivez Franquin dans sa logique inepte, alors vous devez aussi tenir le percepteur pour un voleur, et l'administration du fisc pour une bande organisée de racquetteurs. Si l'Etat n'a pas le
droit de vous tuer, alors pourquoi donc aurait-il le droit de vous prendre votre argent ??!  Soyez donc cohérents, et allez au bout de la logique, comme le font les libertariens ou
anarcho-capitalistes qui prônent une suppression complète de l'Etat. 

Bernard 16/07/2012 12:52


Merci de ce savoureux rappel des "idées noires" de cet excellent Franquin, tout y est dit

Le Moine : Denis le petit espiègle (Denis Tarko) 17/12/2010 23:50



Je suis pour la peine capitale. Voici ma traduction sur cette question, mon lien direct : www.egliseduchristquebec.com/pdf/sermon_sur_la_montagne.pdf



Pfff 08/12/2009 09:27


Le dernier commentaire manque profondément d'intelligence. 
Même pas de besoin d'expliquer il suffit de le lire.
 


Résultats officiels
de l'élection présidentielle 2012
 


Pour mettre la page en PDF :
Print






Petites statistiques
à titre informatif uniquement.

Du 07 février 2007
au 07 février 2012.


3 476 articles publiés.

Pages vues : 836 623 (total).
Visiteurs uniques : 452 415 (total).

Journée record : 17 mai 2011
(15 372 pages vues).

Mois record : juin 2007
(89 964 pages vues).