Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 février 2009 1 09 /02 /février /2009 23:53

(dépêche)



La chrétienté embarrassée
lundi 9 février 2009, par Valis

         
La chrétienté malgache est interpellée. Andry Rajoelina, Maire de la capitale, baptisé et éduqué dans la religion catholique, est en rivalité avec Marc Ravalomanana, président de la République, vice-président de l’église protestante FJKM, et chef suprême des Armées. Entre les deux, il y a aujourd’hui une cinquantaine de morts et autant de blessés. Derrière chacun des protagonistes également il faut compter leurs partisans. Si ceux de Andry Rajoelina manifestent volontiers leur appartenance et leur force sur la Place 13 mai, on ne peut pas dire que ceux de Marc Ravalomanana sont moindres. Il faut écouter la Radio Mada. Ils se réclament tous d’un seul Dieu, d’une seule foi, la foi chrétienne.

Mais ce Dieu ne semble apparemment pas prêt de trancher dans l’affaire. Même les chefs des églises rassemblées dans le Conseil œcuménique ou FFKM n’ont pas réussi dans leur médiation. Aucune tentative de faire rencontrer les deux protagonistes n’a abouti. Aucune démarche n’a pu nous éviter le pire.

On doit reconnaître quelque part que la dernière démarche de ces hommes d’églises, était maladroite et partisane sinon complice. Les deux chefs d’églises protestantes étaient allés rencontrer le vice-président de la FJKM pour parlementer tandis que Andry Rajoelina, qui est catholique, plus ou moins pratiquant, a accueilli l’archevêque catholique.

Quoi qu’il en soit, leurs tentatives se sont soldées, à beaucoup d’égards par ce carnage du samedi 7 février dernier. La foule qui était sur la Place de l’Indépendance à Antaninarenina n’a-t-elle pas, avant de se lancer à l’assaut du Palais d’Ambohitsorohitra d’où l’épiaient ses bourreaux, chanté des morceaux religieux ?

Aujourd’hui, le chrétien catholique, Andry Rajoelina et ses partisans, accusent le vice-président de l’église protestante FJKM, le mécène de la FFKM et de la FJKM, de criminel. Le président de la République et chef suprême des Armées, Marc Ravalomanana, a, de leur point de vue, fait tirer sur la foule qui allait installer le « Premier ministre » de la Haute Autorité de la Transition au Palais d’Ambohitsorohitra. Si certains en appellent à la vengeance, Andry Rajoelina lui rappelle pour sa part, sa conscience chrétienne. Il le supplie d’épargner sa foi d’une autre épreuve et donc de lui rendre son tablier.

Quant au vice-président de la FJKM, Marc Ravalomanana, il ne cesse de conclure toutes ses déclarations par l’expression consacrée : « Homba antsika anie Andriamanitra » (Que Dieu soit avec nous).

Cela dit, la chrétienté malgache et en particulier la FJKM est dans de beaux draps. Leur bienfaiteur ne reconnaît pas « la légitimité de la rue » mais s’en tient à la légalité au prix fort d’une effusion de sang.


Partager cet article
Repost0

commentaires

Résultats officiels
de l'élection présidentielle 2012
 


Pour mettre la page en PDF :
Print


 




Petites statistiques
à titre informatif uniquement.

Du 07 février 2007
au 07 février 2012.


3 476 articles publiés.

Pages vues : 836 623 (total).
Visiteurs uniques : 452 415 (total).

Journée record : 17 mai 2011
(15 372 pages vues).

Mois record : juin 2007
(89 964 pages vues).