Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 février 2009 5 27 /02 /février /2009 00:42

(dépêches)


GROUPE DE SOUTIEN SUR FACEBOOK.


La lycéenne de Levallois sera inhumée lundi

Le corps de Cécile, 17 ans, tuée dimanche dans l’explosion d’une bombe au Caire, a été rapatrié hier en France. La ville lui rendra hommage lundi.

3 réactions | RéagirOlivier Bureau | 26.02.2009, 07h00

Toutes les victimes de l’attentat du Caire sont revenues à Levallois, qui a mis ses drapeaux en berne. Hier, c’est le corps de Cécile Vannier, 17 ans, qui a été rapatrié en milieu de journée, puis emmené directement à l’Institut médico-légal.

Les obsèques de la jeune fille, qui était scolarisée en terminale scientifique au lycée Léonard-de-Vinci, sont prévues lundi.

Après une messe à 15 h 15 en l’église Saint-Justin, un hommage lui sera rendu à la mairie, à 17 heures.

« On est tous choqués »

« Nicolas Sarkozy y assistera », précise Isabelle Balkany, première ajointe au maire. Cette cérémonie précédera l’inhumation, qui se fera dans la plus stricte intimité. Sur Internet, une vaste communauté « En mémoire à Cécile » s’est créée sur Facebook. Les messages de soutien à la famille de la jeune femme s’y accumulent. « On est tous choqués. On s’appelle régulièrement, et tout le monde parle de ce qui s’est passé, témoigne Baptiste, lycéen à Léonard-de-Vinci. Lundi après-midi, il n’y aura pas cours pour qu’on puisse assister aux obsèques. Et le matin, il y aura une minute de silence dans l’établissement. »

Mardi soir, tous les participants à ce séjour organisé par la ville de Levallois avaient retrouvé leur famille. Dès leur arrivée en France, trois d’entre eux, plus grièvement atteints, ont été hospitalisés à l’hôpital Beaujon de Clichy. L’un d’eux était touché au poumon, un autre a reçu des éclats métalliques dans les jambes, et une jeune fille était blessée au niveau du cou.

Dans la ville encore sous le choc, l’heure est à la gestion de l’après-crise. Mardi soir, des élus ont rencontré des psychologues qui vont se tenir à la disposition de ceux qui le souhaitent. « Le suivi va être long. Chacun va réintégrer sa vie scolaire, sa vie en famille. Mais il faut accompagner ces jeunes sur le long terme. Ce drame laissera des traces, insiste Isabelle Balkany d’une voix blanche. Le traumatisme peut ressurgir bien après les faits. »

« Les animateurs ont été extraordinaires »

Hier midi, une réunion a également été organisée avec les directeurs d’établissements scolaires, écoles primaires comprises. Objectif : que les enseignants, les instituteurs et les enfants puissent discuter du sujet si le besoin s’en fait sentir.

« On ne doit pas non plus oublier les animateurs qui encadraient les jeunes au Caire. Ils ont été extraordinaires, ajoute Isabelle Balkany. Ils sont à peine plus vieux qu’eux et ont agi avec une efficacité et un calme impressionnants, dans une situation de désordre total. Ce sont eux qui ont emmené les victimes dans les hôpitaux locaux. »

La ville, qui avait planifié deux autres voyages en Egypte pendant les vacances de Pâques, a décidé de les annuler.


L'attentat du Caire émeut Facebook: "Au revoir Cécile"

Cécile Vannier, attentat, terrorisme, Le Caire, Egypte, Faits-divers
Par La rédaction du Post
le 24/02/2009, vu 13052 fois, 35  

Un groupe Facebook en hommage à la lycéenne de 17 ans tuée dimanche dans un attentat comprend déjà près de 1.800 membres.

"Au revoir Cécile" lui dit son ami Gabriel, du lycée Léonard de VInci de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine).

"Repose en paix Cécile" lui dit son cousin Michel.

"Les cours de dessin se feront sans toi à la rentrée. Tu manqueras" déplore Cyril, lui aussi lycéen à Léonard de Vinci.

Cécile Vannier, 17 ans, lycéenne en terminale S à Léonard-de-Vinci à Levallois-Perret est décédée, dimanche, dans un attentat lors d'un voyage municipal de jeunes au Caire, en Egypte.

Sur le groupe Facebook "En mémoire à Cécile Vannier décédée ainsi qu'aux autres Français touchés", qui comprend déjà près de 1.800 membres, si beaucoup de proches et connaissances de la jeune victime réagissent, de très nombreuses personnes qui ne la connaissaient pas tiennent également à exprimer leur douleur, et leur soutien:

"Elle est partie trop vite pour son âge et j'espère que les personnes qui lui ont fait ça seront punies" dit Michael.

"Je suis Egyptienne et, au nom de tous les Égyptiens, je m'excuse pour la famille de Cécile" écrit aussi Maya.

Sur le mur du même groupe, de très nombreux "RIP", pour Rest In Peace (repose en paix ndlr)...

1 minute de silence est prévue au lycée Léonard de Vinci à la rentrée scolaire, lundi prochain, par les proches de Cécile. Elle pourrait être étendue à d'autres établissements scolaires, d'après les souhaits de certains élèves.

Une marche silencieuse est également envisagée samedi, "jusqu'à l'esplanade du champ de mars."

Ce groupe Facebook donne aussi des nouvelles des autres jeunes blessés lors de l'attentat dimanche: Paul, opéré de la trachée, est dans un état stable, et certains (deux ndlr) ne pourraient pas encore prendre l'avion à cause de problèmes de tympan.

Qui est Cécile?
Une jeune fille "jolie", "discrète", "serviable", "gentille", "souriante", "quelqu'un de bien" selon ses amis sur le site communautaire.

Elle envisageait de faire des études de médecine, selon Le Parisien.

Comment va sa famille?
Quand ils ont appris la nouvelle, les parents de Cécile ont craqué, selon Le Parisien, qui révèle que le couple a déjà subi la perte d'un enfant, un bébé, il y a plusieurs années.

Le père de Cécile s'était opposé à son départ au Caire, dit aussi Le Parisien.

Vous avez une information, une correction, un témoignage ou un document sur cet événement? Alertez vite le coach de la rédaction du Post par mail : coach@lepost.fr en précisant le sujet du post


(Sources: Le Post, Le Parisien)

A lire aussi :
- Attentat mortel au Caire: "Leur copine est morte sous leurs yeux"
- Une Française meurt dans un attentat au Caire

   
Cécile, brillante lycéenne fauchée à 17 ans
Faits divers   5 réactions | Réagir
Anne-Cécile Juillet et Valérie Mahaut | 24.02.2009, 07h00

A 17 ans, Cécile, élève en terminale scientifique au lycée Léonard-de-Vinci, à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine), avait déjà voyagé grâce au centre de vacances de la municipalité dont elle était une habituée. « Tous les jeunes Levalloisiens peuvent choisir parmi plein de destinations à des tarifs très intéressants », explique Sébastien, à peine plus âgé que Cécile.

Justement, ces deux-là se sont connus il y a quatre ans, en Grèce, lors d’un séjour organisé par la ville. Depuis, leur amitié n’a cessé. « Cette fille, elle était toujours souriante, pleine de vie », poursuit le jeune homme. « L’an dernier, j’ai participé avec Cécile à un stage réservé aux sections scientifiques. Elle était adorable », racontait Vladimir hier, l’air perdu devant la mairie de Levallois lorsque les rescapés sont arrivés. Les yeux rougis, la mine triste, le jeune homme ressent « du dégoût » face à cet acte terroriste qui a emporté sa camarade. « C’est injuste. »

Incompréhension et colère

Sur Internet, Sébastien ainsi que déjà plus d’un millier de personnes ont déposé, depuis deux jours, des messages d’hommage à la jeune fille. Les mêmes mots reviennent. Cécile était « discrète », « gentille », « serviable », « souriante ». Après son baccalauréat, qu’elle aurait certainement obtenu « haut la main » selon une de ses amies, Cécile envisageait des études de médecine. Mais « son rêve aurait été de faire des études d’art ». Ses camarades se posent une question lancinante. « Pourquoi elle, à ce moment-là ? Il aurait suffi qu’elle ait envie d’une clope, elle se serait éloignée pour fumer… ou qu’elle oublie son sac quelque part… Tout cela s’est joué à rien. C’est monstrueux », conclut Sébastien. « Ce qui est insupportable, c’est qu’on ne peut pas comprendre. C’est tombé sur elle et c’est horrible », commentait une lycéenne hier devant la mairie.

Les plus proches amis de la victime organisaient hier une minute de silence, d’autres prévoient témoignages de soutien et recueillement dès la rentrée dans leur lycée. Du soutien, les parents de Cécile vont en avoir besoin. Elle est le deuxième enfant qu’ils perdent, après la disparition d’un bébé, mort il y a plusieurs années. Quand ils ont appris le drame dimanche, tous deux ont craqué. Opposé à ce voyage, son père a laissé éclater sa douleur dans la colère. Sa mère s’est effondrée. Le couple a décollé hier pour Le Caire. La date de leur retour avec le corps de leur fille n’est pas encore arrêtée.



Partager cet article
Repost0

commentaires

Résultats officiels
de l'élection présidentielle 2012
 


Pour mettre la page en PDF :
Print


 




Petites statistiques
à titre informatif uniquement.

Du 07 février 2007
au 07 février 2012.


3 476 articles publiés.

Pages vues : 836 623 (total).
Visiteurs uniques : 452 415 (total).

Journée record : 17 mai 2011
(15 372 pages vues).

Mois record : juin 2007
(89 964 pages vues).