Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 juin 2007 4 28 /06 /juin /2007 00:15

Le dernier rapport qui remet en cause la gestion du Palais de la Découverte.


Le Palais de la découverte : un condensé de dysfonctionnements administratifs et politiques

-------------

Rapport d'information de M. Philippe ADNOT, fait au nom de la commission des finances
n° 354 (2006-2007) - 27 juin 2007


La commission des finances a confié à M. Philippe Adnot, rapporteur spécial de la mission « Recherche et enseignement supérieur », une mission de contrôle sur le Palais de la Découverte. Créé en 1937 par Jean Perrin, le Palais de la Découverte a pour objectif de présenter la science « en train de se faire » par le biais d'exposés, d'expériences et de manipulations commentées. Avec la Cité des sciences, il apparaît comme un acteur de premier plan de la diffusion scientifique et technologique dans notre pays. Fondé sur une médiation scientifique originale, le Palais de la Découverte, malgré les années et la création de la Cité des sciences et de l'industrie, continue d'attirer un public important.Toutefois, au terme de ce contrôle, deux conclusions se dégagent :-d'une part, la ressource que constitue cet établissement auregard de la diffusion scientifique paraît sous-utilisée et négligée ;-d'autre part, le Palais de la Découverte s'apparente à un condensé de dysfonctionnements administratifs et politiques. Dénonçant fortement la dégradation du bâtiment, M. Philippe Adnot s'attache à formuler des recommandations pragmatiques, destinées à déclencher un processus décisionnel qui fait défaut depuis plus de deux décennies.

Synthèse du rapport.
http://www.senat.fr/rap/r06-354/r06-354-syn.pdf


Le rapport dans son intégralité.
http://www.senat.fr/rap/r06-354/r06-3541.pdf



ORIGINE :
L'exposition de 1937, nommée « Le Palais de la Découverte » accueille 2.225.000 visiteurs, et reste ouverte du mois de mai 1937 à la fin du mois de novembre 1937, d'où l'idée de rendre permanente cette exposition temporaire.


LA DÉFINITION DES MISSIONS DU PALAIS DE LA DÉCOUVERTE PROPOSÉE PAR LA MISSION DES INSPECTIONS GÉNÉRALES

Redéfinir les missions fondamentales du Palais :

« Le Palais de la Découverte enrichit l'offre des établissements publics chargés de diffuser la culture scientifique et technique par une approche singulière mettant le public en contact avec les sciences fondamentales, grâce à de véritables expériences scientifiques et des phénomènes réels mis en scène par une médiation humaine.

Il assure des activités d'édition et de production de supports et d'évènements à vocation scientifique. C'est un acteur reconnu en matière de formation scientifique initiale et continue.

Le périmètre de son activité recouvre, à titre principal, les domaines relatifs à la Terre et à l'Univers, la matière et l'énergie, les sciences du vivant et l'immatériel scientifique (les mathématiques).

1. Vis-à-vis de la Société et du grand public, le Palais a pour mission d'illustrer, de démontrer et d'approfondir les grandes questions scientifiques modernes. Il contribue, notamment par ses expositions et ses activités évènementielle et éditoriale, à la valorisation du rôle de la science dans le développement économique et social durable de la France.

2. Vis-à-vis de l'Education nationale, le Palais a pour mission de susciter des vocations scientifiques en présentant au public scolaire et étudiant les disciplines et leurs relations entre elles de façon attractive. Il leur fait rencontrer les acteurs publics et privés de la recherche, et met en valeur la singularité de la démarche scientifique faite de questionnements et d'expérimentations. Il assure un relais des initiatives du ministère en faveur des sciences expérimentales à travers ses activités de soutien et de formation des étudiants et des enseignants et l'essaimage de ses manipulations et de ses exposés.

3. Vis-à-vis de la communauté scientifique, le Palais développe des synergies de fonctionnement, des coproductions d'expositions et d'évènements et des initiatives communes de programmation avec d'une part les établissements parisiens (CSI, Muséum d'histoire naturelle et Musée des Arts et Métiers) et d'autre part avec le réseau des Centres de Culture Scientifique Technique et Industrielle (CCSTI). Il crée, dans son enceinte rénovée, un espace de rencontres, d'échanges, de création et de communication entre l'Académie des sciences, l'Académie des technologies, les laboratoires publics et privés de recherche et l'industrie. Il ouvre cet espace d'échanges aux acteurs politiques, économiques et sociaux, ainsi qu'au grand public. Il développe une activité internationale, en étroite concertation avec la CSI.

4. Vis-à-vis des entreprises, le Palais s'appuie principalement sur la fondation La Villette entreprises pour construire des partenariats muséographiques et évènementiels. Il ouvre ses organes de gouvernance, ses contenus et ses espaces aux acteurs privés de la recherche française, européenne et internationale.

L'ensemble de ces missions est assuré en étroite association et en complémentarité avec la Cité des Sciences et de l'Industrie ».




Partager cet article
Repost0

commentaires

Résultats officiels
de l'élection présidentielle 2012
 


Pour mettre la page en PDF :
Print


 




Petites statistiques
à titre informatif uniquement.

Du 07 février 2007
au 07 février 2012.


3 476 articles publiés.

Pages vues : 836 623 (total).
Visiteurs uniques : 452 415 (total).

Journée record : 17 mai 2011
(15 372 pages vues).

Mois record : juin 2007
(89 964 pages vues).