Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 avril 2009 3 22 /04 /avril /2009 07:08

(dépêche)


Valérie Pécresse veut asseoir son autorité à Paris

Politiques 22/04/2009 à 06h51

UMP. Les élus de la capitale divisés après les primaires pour les régionales.

CHRISTOPHE FORCARI

Les primaires ne réussissent pas à l’UMP. L’issue du duel Roger Karoutchi-Valérie Pécresse et la victoire de cette dernière pour la tête de liste aux régionales de 2010 en Ile-de-France provoquent quelques remous au sein de la fédération parisienne du parti présidentiel. Objet de ces tensions, la prochaine nomination du numéro 2 de la fédération, le poste de secrétaire départemental. «Une mini tempête dans un verre d’eau» , nuance un élu parisien.

Fauteuil.Alors que la grande majorité des élus parisiens avaient soutenu Roger Karoutchi, Valérie Pécresse voudrait imposer à cette place un de ses proches. Le fauteuil est actuellement occupé par un fidèle de François Fillon, Jean-Didier Berthault. Ce dernier est également candidat pour figurer sur la liste UMP aux élections européennes. Son remplacement avait été évoqué après l’échec de la droite parisienne aux municipales de 2008. Pour lui succéder, le nom de Jean-Jacques Giannesini, conseiller de Paris et élu du XIXe arrondissement, a été mentionné. Un choix soutenu par le président, réélu en décembre, de la fédération UMP de Paris, le député Philippe Goujon.

L’UMP entend ainsi faire un geste en direction des arrondissements populaires de l’Est parisien, considérés comme stratégiques pour la reconquête de l’Hôtel de ville. Mais Jean-Pierre Lecoq, le maire du VIe, postule à ce poste. Il vient d’adresser sa lettre de candidature à Xavier Bertrand, le patron de l’UMP, et a également tenu à informer l’Elysée de sa démarche. «Les élections régionales nous donnent l’occasion de pouvoir renverser la vapeur sur Paris. J’ai soutenu Valérie Pécresse dès le départ. Il nous fallait une candidature neuve avec une élue au suffrage direct. Les militants UMP en ont assez que l’on perde», précise Jean-Pierre Lecoq. «Certains élus cherchent une revanche parce qu’ils ont soutenu le bon candidat aux primaires» , se désole un autre élu parisien.

«Rabrouer». Philippe Goujon tente de calmer le jeu. La nomination du prochain secrétaire départemental de la fédération UMP de Paris n’interviendra qu’après les européennes de juin. «C’est comme des ministres qui veulent des postes plus importants et qui se font rabrouer», plaisante Philippe Goujon, pour qui «le résultat des primaires ne doit pas orienter le choix des responsables départementaux». Mais il a donné le top-départ des règlements de comptes…



Partager cet article
Repost0

commentaires

Résultats officiels
de l'élection présidentielle 2012
 


Pour mettre la page en PDF :
Print


 




Petites statistiques
à titre informatif uniquement.

Du 07 février 2007
au 07 février 2012.


3 476 articles publiés.

Pages vues : 836 623 (total).
Visiteurs uniques : 452 415 (total).

Journée record : 17 mai 2011
(15 372 pages vues).

Mois record : juin 2007
(89 964 pages vues).