Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 avril 2007 3 04 /04 /avril /2007 11:52
Les sondages vont et viennent, et il est très dur de les extrapoler pour prédire le résultat effectif du premier tour. Apparemment, Sarkozy reste en tête, et Royal navigue entre Sarkozy et Bayrou, Le Pen est nettement en dessous, mais progresse cependant lentement. L’écart entre Royal et Bayrou est le moins stable, parfois de plus de 5%, parfois de seulement 3%.

À quelques fluctuations près, les trois principaux candidats sont finalement assez stables.

Mais comment avoir un autre thermomètre pour prendre une autre température électorale ?

Le dernier sondage de BVA (1) qui est publié dans Métro du 4 avril 2007 et dans l’Express du 5 avril 2007 donne ainsi quelques indications intéressantes.

Il n’interroge pas sur les intentions de voix qui ne donne plus tellement d’information nouvelle, mais des souhaits d’élection.

Ne me demandez pas ce que signifie pour les sondés la question suivante : « Souhaitez-vous la victoire de X à l’élection présidentielle ? ». Car apparemment, ça ne signifie pas que le sondé votera pour X même s’il souhaite sa victoire.

À l’instar, par exemple, de Daniel Cohn-Bendit, pourtant ferme dans ses convictions, partisan du rassemblement proposé par François Bayrou, qui a déclaré vouloir l’élection de Ségolène Royal mais qui votera pour Dominique Voynet, et qui regrette de ne pas avoir assez insisté sur la candidature de Nicolas Hulot.

Évidemment, la question n’est pas intéressante en soi, mais son envers : qui ne souhaite pas la victoire de X.

Je mets donc les résultats d’abord pour le souhait (plus ou moins fort) de victoire. J’ai mis entre parenthèse les souhaits très forts (« oui tout à fait »).

Bayrou : 29% (7)
Royal : 31% (14)
Sarkozy : 29% (13)

Les souhaits forts semblent une base solide, le reste peut-être moins. Mais il y a en gros moins d’un tiers des sondés qui souhaite la victoire de l’un des trois candidats.

Quant à ceux qui ne souhaitent pas l’élection de X, voici les résultats :

Bayrou : 47%
Royal : 50%
Sarkozy : 52%

Il est cependant dommage de ne pas avoir une notion plus exacte du taux de répulsion que peuvent engendrer ces candidats, en ne dissociation pas le « plutôt non » et le « non pas du tout » de l’unique « non » proposé.

Donc, nous nous trouvons en présence d’un triangle quasi-équilatéral. En gros, 30% des sondés souhaitent l’élection d’un des trois candidats, et 50% des sondés rejettent chaque candidat. Et 20% ne savent pas.























Dans ce même sondage, on a posé la question sur la différenciation des candidats.

Là, il y a une différence notable.

70% considèrent que les idées de Sarkozy et de Royal sont différentes (18% pas différentes).
57% considèrent que les idées de Sarkozy et de Bayrou sont différentes (26% pas différentes).
Et 53% considèrent que les idées de Bayrou et de Royal sont différentes (29% pas différentes).

Il en ressort que les trois candidats se distinguent bien les uns des autres dans l’esprit des sondés (pour plus de la moitié d’eux), nettement plus d’ailleurs entre Sarkozy et Royal, et placent cependant le programme de Bayrou légèrement plus proche de celui de Royal que de celui de Sarkozy.

Il est dommage aussi que l’institut de sondages n’ait pas proposé Le Pen dans toutes les questions, notamment pour connaître le taux de non-souhait d’élection qu’il inspirerait.

Alors, que faut-il en conclure de ces chiffres ?

Hélas, pas grand chose, sinon que l’incertitude demeure très forte.

Sarkozy semble qualifié pour le second tour, mais rien n’empêcherait qu’au dernier moment, une grosse franche d’électeurs potentiels de Sarkozy glisse vers Le Pen, et Bayrou et Royal sont à peu de distance l’un de l’autre. Chaque voix va donc compter.

Étrange élection présidentielle constitutionnellement bipolaire avec la présence du second tour mais qui fait dégager un paysage politique fortement tripolaire, voire quadripolaire.


(1) Sondage sur les souhaits d'élection.


Partager cet article
Repost0

commentaires

Résultats officiels
de l'élection présidentielle 2012
 


Pour mettre la page en PDF :
Print


 




Petites statistiques
à titre informatif uniquement.

Du 07 février 2007
au 07 février 2012.


3 476 articles publiés.

Pages vues : 836 623 (total).
Visiteurs uniques : 452 415 (total).

Journée record : 17 mai 2011
(15 372 pages vues).

Mois record : juin 2007
(89 964 pages vues).