Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 avril 2007 1 30 /04 /avril /2007 14:10
(Dépêche)


Nicolas Sarkozy prêt à s'ouvrir sur l'UDF et la gauche

PARIS (Reuters) - Nicolas Sarkozy s'est dit prêt dimanche à gouverner avec des ministres UDF et des personnalités de gauche en cas de victoire à l'élection présidentielle dimanche prochain.

Le candidat de l'UMP a par ailleurs assuré qu'il pourrait dialoguer avec François Bayrou mais a refusé un débat avec lui avant le second tour.

"J'ouvrirai pour faire la meilleure équipe de France", a-t-il dit à l'émission Dimanche plus, sur Canal+.

"Toutes les qualités, toutes les compétences ne sont pas dans la seule UMP, il y a des femmes et des hommes de l'UDF, à qui il faudra faire une place et des femmes et des hommes de gauche, qui sont à gauche parce qu'ils croient au mouvement, qu'ils ne sont pas des conservateurs et qui ont leur place sur le projet de gouvernement", a-t-il ajouté.

Nicolas Sarkozy sait qui sera son Premier ministre mais ne l'a pas dit à la personne concernée, a-t-il expliqué.

Concernant François Bayrou, il est prêt au dialogue mais pas au débat. "Je suis tout à fait prêt pour dialoguer avec (François Bayrou), le rencontrer. Oui au dialogue, oui à l'ouverture", a-t-il dit.

L'idée d'un débat similaire entre lui et le président de l'UDF lui paraît incongrue.

"On retourne à la IVe République, on va négocier des arrangements entre amis ? Si François veut qu'on se parle, il n'y a aucun problème. Mais le débat contradictoire, il doit avoir lieu entre les finalistes", a-t-il dit.

Le candidat UMP a expliqué qu'il avait appelé après le premier tour François Bayrou pour "le féliciter de son score", précisant que ce dernier n'avait "pas eu le temps de le rappeler". Selon une autre version du message publié par le Canard enchaîné, Nicolas Sarkozy a en fait sommé François Bayrou de prendre position.

Concernant les allégations de menaces et d'intimidations portées contre lui par François Bayrou, Nicolas Sarkozy a dit qu'il n'était pas rancunier.

"Je ne lui en veux pas. Ca ne ressemble pas au François Bayrou que je connais depuis 20 ans et je veux croire que ces injures, inusitées dans sa bouche, c'est le fruit de l'amertume et de la déception, que je peux comprendre", a-t-il dit.

François Bayrou est son ami, assure-t-il : "il a été dans le gouvernement d'Alain Juppé, on a été dans la même majorité pendant 20 ans. On pourrait parfaitement travailler ensemble, on peut parfaitement gouverner ensemble."

"François Bayrou ne peut pas conduire sa famille politique dans une alliance avec l'extrême-gauche, quand même", a lancé le candidat de l'UMP.

Dimanche 29 avril 2007, 14h53



Partager cet article
Repost0

commentaires

Résultats officiels
de l'élection présidentielle 2012
 


Pour mettre la page en PDF :
Print


 




Petites statistiques
à titre informatif uniquement.

Du 07 février 2007
au 07 février 2012.


3 476 articles publiés.

Pages vues : 836 623 (total).
Visiteurs uniques : 452 415 (total).

Journée record : 17 mai 2011
(15 372 pages vues).

Mois record : juin 2007
(89 964 pages vues).