Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 juin 2007 5 22 /06 /juin /2007 10:47
Après Gérard Léonard, député-maire de Saint-Max, en juin 2006, un autre parlementaire de Nancy a succombré au cancer hier, 21 juin 2007. Jacques Baudot, ancien premier adjoint de la ville de Nancy, ancien président du conseil général de Meurthe-et-Moselle de 1988 à 1998 et sénateur depuis 1992, est mort à 71 ans.

J’avais connu Jacques Baudot en 1987 avant son élection à la tête du département et bien avant son élection au Sénat. Je m’étais opposé à lui lorsqu’il a annoncé son refus du traité de Maastricht lors du référendum en septembre 1992, une semaine avant une élection qui lui nécessitait le suffrage de nombreux élus ruraux. C’est pour cela d’ailleurs que je n’avais pas voté pour lui (j’étais alors grand électeur en 1992).

Cela dit, la personnalité était souriante, réservée, avec un brin british (comme le dit L’Est Républicain) et l’homme a été l’un des hommes-clef de l’agglomération nancéienne des deux dernières décennies.

Condoléances à Patrick, son fils, que je connais plus particulièrement.

Sylvain Rakotoarison

 

(L'Est Républicain du 22 juin 2007)




Décès de Jacques Baudot, sénateur UMP de Meurthe-et-Moselle

NANCY (AP) - Le sénateur UMP de Meurthe-et-Moselle Jacques Baudot est décédé jeudi à l'âge de 71 ans des suites d'une longue maladie, a-t-on appris auprès de son entourage. Elu pour la première fois en 1992, il avait été reconduit dans son mandat au Sénat en 2001.

Né en 1936, ce chirurgien-dentiste avait débuté sa carrière politique en 1970 en devenant conseiller municipal, puis adjoint au maire de Nancy. Il avait également été élu au conseil général de Meurthe-et-Moselle de 1979 à 2004, et en avait assuré la présidence de 1988 à 1998.

"Sa disparition touche profondément les membres du groupe UMP qui conserveront de lui le souvenir d'un homme de conviction et d'un serviteur inlassable et passionné de l'idéal républicain", écrit le président du groupe sénatorial UMP Josselin de Rohan dans un communiqué.

Jacques Baudot sera inhumé lundi à 14h30 à Nancy en présence du président du Sénat, Christian Poncelet.

Dans un communiqué, le Premier ministre François Fillon a exprimé sa "tristesse" après la mort de Jacques Baudot, affirmant qu'"au cours de quinze années de mandat sénatorial et de dix ans de présidence du conseil général, il s'était montré un élu particulièrement actif et un ardent défenseur de sa terre de Lorraine".

Patrick Devedjian, secrétaire général délégué de l'UMP, a également fait part de sa "tristesse", saluant en lui une "figure du groupe sénatorial". "Membre de l'Office national des anciens combattants et victimes de guerre, il était un acteur actif du devoir de mémoire et de reconnaissance de la nation pour ses soldats", souligne-t-il également.

Jeudi 21 juin 2007, 21h03






Décès de Jacques Baudot, sénateur UMP de Meurthe-et-Moselle

NANCY (AP) - Le sénateur UMP de Meurthe-et-Moselle Jacques Baudot est décédé jeudi à l'âge de 71 ans des suites d'une longue maladie, a-t-on appris auprès de son entourage. Elu pour la première fois en 1992, il avait été reconduit dans son mandat au Sénat en 2001.

Né en 1936, ce chirurgien-dentiste avait débuté sa carrière politique en 1970 en devenant conseiller municipal, puis adjoint au maire de Nancy. Il avait également été élu au conseil général de Meurthe-et-Moselle de 1979 à 2004, et en avait assuré la présidence de 1988 à 1998.

"Sa disparition touche profondément les membres du groupe UMP qui conserveront de lui le souvenir d'un homme de conviction et d'un serviteur inlassable et passionné de l'idéal républicain", écrit le président du groupe sénatorial UMP Josselin de Rohan dans un communiqué.

Jacques Baudot sera inhumé lundi à 14h30 à Nancy en présence du président du Sénat, Christian Poncelet.

Dans un communiqué, le Premier ministre François Fillon a exprimé sa "tristesse" après la mort de Jacques Baudot, affirmant qu'"au cours de quinze années de mandat sénatorial et de dix ans de présidence du conseil général, il s'était montré un élu particulièrement actif et un ardent défenseur de sa terre de Lorraine".

Patrick Devedjian, secrétaire général délégué de l'UMP, a également fait part de sa "tristesse", saluant en lui une "figure du groupe sénatorial". "Membre de l'Office national des anciens combattants et victimes de guerre, il était un acteur actif du devoir de mémoire et de reconnaissance de la nation pour ses soldats", souligne-t-il également.

Jeudi 21 juin 2007, 21h03




Partager cet article
Repost0

commentaires

Résultats officiels
de l'élection présidentielle 2012
 


Pour mettre la page en PDF :
Print


 




Petites statistiques
à titre informatif uniquement.

Du 07 février 2007
au 07 février 2012.


3 476 articles publiés.

Pages vues : 836 623 (total).
Visiteurs uniques : 452 415 (total).

Journée record : 17 mai 2011
(15 372 pages vues).

Mois record : juin 2007
(89 964 pages vues).