Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 juillet 2007 4 05 /07 /juillet /2007 21:34
(Dépêche)



La lettre de Benoît XVI encore confidentielle en Chine

PEKIN (AFP) - Pour les fidèles de la principale église de Pékin, la missive de Benoît XVI aux catholiques de Chine semble être restée lettre morte même si l'espoir d'un rapprochement avec le Vatican demeure.

"On n'en a pas parlé à la messe d'aujourd'hui ni à celle de dimanche, nous n'en savons pas beaucoup à ce sujet", affirme un vieux fidèle, nommé Liang, à l'église historique du sud de Pékin.

D'autres expriment la même ignorance et lorsqu'une copie de la lettre publiée samedi leur est présentée, ils partent à la recherche des prêtres pour une explication de texte.

Dans son long texte, le pape demande aux autorités de Pékin de garantir une "authentique liberté religieuse" aux catholiques chinois, qu'il a appelés à "l'unité" et à la "réconciliation" sous son autorité.

Le père Frances Xavier Zhan dit avoir été "trop occupé" pour s'informer de son contenu.

"Je ne l'ai pas encore lu, mais si la lettre papale se traduit par une plus grande division au sein de l'Eglise catholique en Chine, ce ne sera pas bon", dit-il.

"Si elle appelle à l'unité, alors ce sera une très bonne chose. Si le pape appelle les catholiques chinois à faire plus pour leur pays, cela sera merveilleux car c'est ce que nous faisons depuis longtemps", ajoute le père, qui appartient à l'Eglise contrôlée par les autorités.

Depuis un demi-siècle, les catholiques chinois, entre 8 à 12 millions, sont partagés entre la fidélité au pape et l'allégeance au Parti communiste, qui a créé une Eglise catholique patriotique ("Association catholique patriotique de Chine").

Pour Zhan, les fidèles ne s'intéressent pas à la lettre.

"Ce qui les intéresse, ce sont les messes, la liturgie, les programmes sociaux et de charité, pas la doctrine ecclésiastique", affirme-t-il.

"Ce qui est sûr c'est que tout le monde veut des relations diplomatiques entre la Chine et le Vatican, mais c'est une question diplomatique que nous ne pouvons pas contrôler", dit le prêtre.

Si à Pékin, personne n'admet avoir lu la lettre, dans le sud-ouest au moins, elle semble avoir atteint sa cible.

"Nous sommes heureux que le pape nous ait bénis avec cette lettre, c'est d'une grande signification religieuse, mais j'ai peur que cela soit difficile à comprendre pour la plupart des croyants", explique le père Andrew Liu Wenming, prêtre à l'église officielle de Saint-Joseph dans la grande métropole de Chongqing.

Si la lettre n'a pas été lue aux fidèles, M. Liu sait que beaucoup d'entre eux ont en pris connaissance sur l'internet.

Les médias officiels n'ont pas fait état de la lettre de Benoît XVI, mais on peut la trouver sur la Toile, notamment via le site du Vatican, qui est accessible.

Si l'Eglise catholique officielle chinoise a salué lundi les "bonnes intentions" de Benoît XVI, le ministère chinois des Affaires étrangères a demandé au Vatican de ne pas créer de "nouveaux obstacles" à l'amélioration des relations bilatérales.

Par Robert Saiget, le mardi 3 juillet, 12h08



Partager cet article
Repost0

commentaires

Résultats officiels
de l'élection présidentielle 2012
 


Pour mettre la page en PDF :
Print


 




Petites statistiques
à titre informatif uniquement.

Du 07 février 2007
au 07 février 2012.


3 476 articles publiés.

Pages vues : 836 623 (total).
Visiteurs uniques : 452 415 (total).

Journée record : 17 mai 2011
(15 372 pages vues).

Mois record : juin 2007
(89 964 pages vues).