Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 mars 2010 4 11 /03 /mars /2010 10:21

(dépêches)


Vers de nouvelles élections en Israël après l'éclatement de la coalition ?





http://www.rfi.fr/contenu/20100311-palestiniens-renoncent-officiellement-negociations-israeliens
ETATS-UNIS / PROCHE-ORIENT -  Article publié le : jeudi 11 mars 2010 - Dernière modification le : jeudi 11 mars 2010

Les Palestiniens renoncent aux négociations avec les Israéliens Le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas (à gauche) et le vice-président américain Joe Biden (à droite) à l'issue de leur conférence de presse commune, le 10 mars 2010 à Ramallah.
AFPUn nouveau coup dur pour le vice-président américain en visite en Israël et dans les territoires palestiniens : après le feu vert donné par Israël pour construire 1 500 nouveaux logements dans la partie orientale et annexée de Jérusalem, le président palestinien renonce à participer aux négociations indirectes avec Israël. Ces pourparlers de proximité, qui devaient commencer dans les jours prochains, devaient avoir lieu sous l'égide des Etats-Unis.

Avec notre correspondante à Jérusalem, Catherine Monnet

L'information est d'abord venue du Caire, pas de Ramallah, et du siège de l'Autorité palestinienne. C'est le secrétaire général de la Ligue arabe, Amr Moussa, qui l'a annoncé dans la nuit : la partie palestinienne n'est pas prête à négocier dans les circonstances actuelles. Le président Mahmoud Abbas ne participera pas aux pourparlers de proximité tant que le projet de construction de 1 600 nouveaux logements à Jérusalem-est n'est pas annulé.

Cette volte-face de l'Autorité palestinienne, confirmée ce jeudi 11 mars au matin par le chef des négociateurs palestiniens, met donc un terme aux efforts déployés depuis des mois par les Etats-Unis pour tenter de relancer le dialogue entre Israéliens et Palestiniens.

Une « claque entendue dans le monde entier »

S'agit-il d’un nouveau camouflet pour la diplomatie américaine et pour Joe Biden qui effectue la dernière journée de son voyage ce jeudi 11 mars ? Dès mercredi, la presse israélienne parlait de « claque entendue dans le monde entier » et certains éditorialistes estimaient que cette annonce avait « torpillé et ruiné » la visite de Joe Biden. Les faits semblent leur donner raison, car Joe Biden a eu beau protester et condamner cette mesure, le vice-président américain n’a donc visiblement pas réussi à sauver le fragile processus de paix que son pays a tout fait pour essayer de relancer.

Il sera intéressant de voir comment Joe Biden va s’exprimer ce jeudi 11 mars. Le vice-président américain doit encore s’adresser au public israélien dans la matinée, à l’Université de Tel-Aviv, pour évoquer justement les relations israélo-américaines. Ces derniers événements, mais aussi l’information publiée ce jeudi matin par le quotidien Haaretz selon laquelle la municipalité de Jérusalem a déjà dans ses tiroirs des plans pour construire encore plus de 50 000 nouveaux logements dans les années à venir à Jérusalem-est, pourraient bien modifier la teneur du dernier discours de Joe Biden en Israël.

Les travaillistes menacent de lâcher Netanyahu

Cette crise pourrait aussi avoir des conséquences internes également. Un des ministres travaillistes du gouvernement Netanyahu a en effet suggéré ce jeudi matin que son parti quitte la coalition, estimant que « la colère de Joe Biden était justifiée », qu’une « grave erreur avait été commise » et qu’il était de plus en plus difficile pour les travaillistes de participer à cette coalition dans laquelle ils étaient entrés pour relancer le processus de paix. Si cette position se confirme au sein du parti travailliste, la coalition formée il y a un an par Benyamin Netanyahu, et qui avait été jusqu’à présent particulièrement stable, va peut-être connaître sa première véritable crise interne.

http://fr.news.yahoo.com/76/20100311/twl-isral-les-travaillistes-menacent-de-1a8f422.html

sraël: les travaillistes menacent de lâcher Netanyahu
il y a 2 heures 35 min

             Buzzer ! Imprimer Le parti travailliste doit envisager de quitter la coalition du Premier ministre israélien de droite Benjamin Netanyahu, a indiqué ce jeudi le ministre travailliste de l'Agriculture. Lire la suite l'article
Photos/Vidéos liées Agrandir la photo
Articles liés
Nétanyahou réprimande son ministre de l'Intérieur sur le projet de construction à Jérusalem-Est
Colonisation à Jérusalem-Est : Nétanyahou s'excuse auprès de Biden
La Ligue arabe préconise la fin des pourparlers indirects entre israéliens et palestiniens
Plus d'articles sur : Israël-Palestine
"Les travaillistes ont de plus en plus de difficultés à participer à la coalition gouvernementale dans laquelle ils sont entrés pour relancer le processus de paix avec les Palestiniens", a déclaré Shalom Simhon à la radio de l'armée israélienne.

"La colère de Biden est justifiée. Une grave erreur a été commise (par Israël), et il y a un prix à payer. Il est de plus en plus difficile pour nous, les Travaillistes, de continuer à siéger dans ce gouvernement", a encore dit M. Simhon.

Il a tenu ces propos en allusion à l'annonce d'un projet de construction de 1.600 logements juifs à Jérusalem-est (annexée) qui menace de faire capoter la relance de pourparlers indirects de paix avec les Palestiniens en pleine visite du vice-président américain Joe Biden.

(Source AFP)




Partager cet article
Repost0

commentaires

Résultats officiels
de l'élection présidentielle 2012
 


Pour mettre la page en PDF :
Print


 




Petites statistiques
à titre informatif uniquement.

Du 07 février 2007
au 07 février 2012.


3 476 articles publiés.

Pages vues : 836 623 (total).
Visiteurs uniques : 452 415 (total).

Journée record : 17 mai 2011
(15 372 pages vues).

Mois record : juin 2007
(89 964 pages vues).