Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 mars 2010 4 11 /03 /mars /2010 01:16

(dépêches)



Dernier meeting du 1er tour des régionales du MoDem : François Bayrou

http://www.tv5.org/cms/chaine-francophone/info/p-1911-Regionales-Bayrou-exprime-sa-confiance-dans-le-jug.htm?&rub=8&xml=newsmlmmd.80943959ba27425b624509fd0f62fd39.9e1.xml
Régionales: Bayrou exprime sa confiance dans le jugement des électeurs
PARIS (AFP) - 11.03.2010 22:39
François Bayrou et Alain Dolium, chef de file du MoDem en Ile-de-France, ont exprimé leur confiance dans le jugement des électeurs jeudi soir lors de leur dernière réunion publique de campagne à Paris, tout en dénonçant le retour du sectarisme, y compris à gauche.


Le président du Modem Francois Bayrou (G) discute avec Alain Dolium, tête de liste du Mouvement démocrate (MoDem) en Ile-de-France, le 11 mars 2010 à Paris
François Bayrou et Alain Dolium, chef de file du MoDem en Ile-de-France, ont exprimé leur confiance dans le jugement des électeurs jeudi soir lors de leur dernière réunion publique de campagne à Paris, tout en dénonçant le retour du sectarisme, y compris à gauche.

AFP - Mehdi Fedouach

Le président du Modem Francois Bayrou s'exprime, le 11 mars 2010 à Paris lors d'un meeting
Quelque quatre cents militants participaient jeudi soir à la dernière réunion publique de leurs chefs de file à la Bellevilloise, lieu parisien à la mode où Daniel Cohn-Bendit et Europe Ecologie avait fêté leur succès (16,28%) aux européennes le 7 juin 2009 au soir.

AFP - Mehdi FedouachFrançois Bayrou et Alain Dolium, chef de file du MoDem en Ile-de-France, ont exprimé leur confiance dans le jugement des électeurs jeudi soir lors de leur dernière réunion publique de campagne à Paris, tout en dénonçant le retour du sectarisme, y compris à gauche.

"Je sais que je vais surprendre mais je suis profondément heureux et confiant pour cette élection", a lancé le leader centriste

A trois jours du premier tour, les derniers sondages créditent la liste MoDem d'Alain Dolium de 4% des voix, un seuil insuffisant pour passer des alliances au second tour. Mais le leader démocrate veut encore y croire.

"Je suis de ceux qui croient que votre enracinement va être un enracinement profond", a expliqué le leader centriste devant des militants enthousiastes.

Quelque quatre cents militants participaient jeudi soir à la dernière réunion publique de leurs chefs de file à la Bellevilloise, lieu parisien à la mode où Daniel Cohn-Bendit et Europe Ecologie avait fêté leur succès (16,28%) aux européennes le 7 juin 2009 au soir.

"Le combat est dur mais j'ai confiance parce que notre projet est de qualité et parce que notre liste est libre, indépendante et le restera", a confié Alain Dolium.

"Nous avons des militants, des troupes un leader national et un leader régional et je crois que nous allons faire mentir les sondages", a assuré Fadila Mehal, tête de liste MoDem à Paris. "Quoi qu'il arrive dimanche, nous construisons pour l'avenir", a ajouté jean-François Vigier (Essonne).

En début de soirée, un écran géant avait retransmis dans la salle le journal de 20H00 de France 2.

L'apparition à l'image de Valérie Pécresse dans un reportage provoque des sifflets et celle de Dolium des applaudissements.

La salle fait silence pour écouter François Bayrou interviewé par David Pujadas : "Est-ce-que le MoDem est en perdition?, demande le journaliste. "Non" répond la salle en coeur.

Le président du MoDem dit ne pas croire "aux spéculations" des sondages, avoir "une absolue confiance dans le lien avec les électeurs".

Il dit être "prêt à travailler avec des responsables de gauche ouverts et intelligents" et rejeter "toute attitude d'exclusion" d'une "gauche sectaire, fermée et bêtasse".

Il répondait ainsi aux propos du socialiste Claude Bartolone selon qui "le vrai pari" gagné par Martine Aubry lors des régionales sera d'avoir restreint la place du MoDem.

Devant les militants, François Bayrou a enfoncé le clou : "à ceux qui sont ouverts et constructifs, je dis que nous pouvons être des partenaires. A ceux qui sont fermés, insultants et sectaires, je dis vous nous trouverez contre vous."

"Le MoDem a un projet pour vous que ni la droite ni la gauche sectaire ne peuvent assumer", a dit Dolium.

© 2010 AFP


http://www.mouvementdemocrate.fr/medias/bayrou-france2-110310.html
11 mars 2010
Sur France 2, François Bayrou relaie les propositions pour les régions et soutient les chefs de file régionaux du Mouvement Démocrate
Réagir  Envoyer à un ami
 
François Bayrou était l'invité, jeudi 11 mars, du journal télévisé de France 2 présenté par David Pujadas.
François Bayrou a mis de côté les questions concernant Nicolas Sarkozy pour revenir aux questions prioritaires sur les régions : prenant l'exemple des récentes violences en milieu universitaire, François Bayrou a relayé la proposition d'Azouz Begag, chef de file régional du Mouvement Démocrate en Rhône-Alpes, consistant en "une bourse solide" qui doit permettre aux étudiants d'assurer un encadrement minimal dans les facultés contre une rémunération bienvenue.

"Des régions bien conduites peuvent aider les Français dans leur vie !", a encore ajouté François Bayrou. (Lire la suite)


Refusant également que la campagne électorale se fasse à coup de sondages sans questions sur les programmes et les candidats, François Bayrou a mis en avant la qualité des chefs de fils régionaux du Mouvement Démocrate comme Alain Dolium en Ile-de-France.

À la question d'un "espoir" de certains élus de gauche "d'avoir réduit un espace" au Mouvement Démocrate et ne pas avoir ainsi à travailler un jour avec les élus démocrates, François Bayrou a affirmé refuser ce "sectarisme" d'une certaine gauche.

Il a estimé entre autre que les difficultés que rencontraient les Français au quotidien, ainsi que l'élection de Nicolas Sarkozy en 2007 auraient pu "ouvrir l'esprit de certains" au sein de cette même gauche.

François Bayrou a ainsi conclu qu'il ne s'entendra pas avec ces élus d'une "gauche fermée et sectaire", que ce soit au niveau national ou local comme dans les régions, ajoutant qu'il préfèrera un jour travailler avec des élus ouverts au rassemblement.

Lien(s) : Retrouvez ici la vidéo de l'émission (à partir de 20'40)
| Mots clés : bayrou  pujadas  dolium  begag  france 2  élections régionales  étudiants  facultés  violence 



Partager cet article
Repost0

commentaires

Résultats officiels
de l'élection présidentielle 2012
 


Pour mettre la page en PDF :
Print


 




Petites statistiques
à titre informatif uniquement.

Du 07 février 2007
au 07 février 2012.


3 476 articles publiés.

Pages vues : 836 623 (total).
Visiteurs uniques : 452 415 (total).

Journée record : 17 mai 2011
(15 372 pages vues).

Mois record : juin 2007
(89 964 pages vues).