Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 mai 2010 5 07 /05 /mai /2010 11:19

(dépêches)

 

Les parlementaires belges s'autodissolvent le 6 mai 2010 : nouvelles élections le 13 juin 2010

 


http://www.rtlinfo.be/info/belgique/politique/508539/dewael-elections-2010--fixees-au-13-juin-
Dewael: élections 2010 "fixées au 13 juin"
C'est fait. La Chambre et le Sénat ont adopté à quelques dizaines de minutes d'intervalle la liste des articles ouverts à révision sous la prochaine législature. Et on votera bien le 13 juin, selon Patrick Dewael, président de la Chambre, qui l’a dit officiellement lors des dernières minutes passées par nos députés fédéraux dans l’hémicycle pour cette législature.
 
  
Cette info en vidéo
La ville d'Esneux est en train de choisir entre le vote ...
Les chambres vont êtres dissoutes dans quelques instants. ...
La ville d'Esneux est en train de choisir entre le vote ...
Les chambres vont êtres dissoutes dans quelques instants. ...
Certains parlementaires ne participeront pas à la prochaine ...
La législature s'achève sur un bilan très pauvre en ...
Plus de vidéos »
 

--------------------------------------------------------------------------------

A lire également
Delpérée: "Je ne discute pas avec la N-VA"
Les chambres sont dissoutes, mais les parlementaires gardent ...

--------------------------------------------------------------------------------
11
réagir 2
voter  
envoyer  
imprimer
Belgique - Politique jeu 6 mai, 20:41

Jeudi 6 mai. J-38 avant les élections le 13 juin. La Chambre a adopté à 19h45 la liste de plus de 50 articles de la Constitution qui pourront être modifiés lors de la prochaine législature. Le Sénat a fait de même à 20h22. Cette liste est la même que celle adopté par le gouvernement. Les votes ont duré en tout environ 1 heure. Les chambres législatives seront en effet automatiquement dissoutes lors de la publication demain vendredi des trois listes d'articles ouverts à révision adoptées séparément par le gouvernement, la Chambre et le Sénat au Moniteur belge. A partir de là, des élections doivent avoir lieu dans les 40 jours. La date des élections sera formellement fixée par un arrêté royal que le gouvernement adoptera demain vendredi, mais le président de la Chambre, Patrick Dewael, a déjà affirmé en séance jeudi soir : "Les élections sont fixées au 13 juin". Il a également manifesté sa réprobation à l'égard de ceux qui plaident pour l'abstentionnisme. Il a aussi souhaité beaucoup d'énergie à ceux qui seront les nouveaux élus pour qu'ils travaillent "à la construction de l'avenir du pays sur le plan national et international".

NOTRE DIRECT

20h12: C'est fait, le Sénat a adopté la déclaration d'articles de la Constitution ouverts à révision, la même que celle retenue par le gouvernement et votée par la Chambre peu avant

19h50 : C'est fait, la Chambre a adopté la déclaration d'articles de la Constitution ouverts à révision, la même que celle du gouvernement.

 

19h48 : Guido De Padt quatrième sur la liste Open Vld pour le Sénat
 
Le commissaire de gouvernement et ex-ministre de l'Intérieur Guido De Padt occupera la quatrième place sur la liste Open Vld pour l'élection du Sénat, a-t-il indiqué lui-même. La liste sera emmenée par le président du parti, Alexander De Croo. Durant la législature qui s'achève, les libéraux flamands ont occupé 5 sièges dans la Haute assemblée.

 

18h00 : La dernière séance de la 52eme session parlementaire avant la dissolution et les prochaines élections législatives a eu lieu. Pour certains parlementaires, cette dernière séance aura aussi marqué la fin de leur carrière de parlementaire.

Dans les rangs PS, Camille Dieu et Jean Cornil ne reviendront plus sur les bancs du parlement. La première est devenue parlementaire en 2003 après une carrière de syndicaliste dans les rangs de la FGTB. Jean Cornil a été directeur-adjoint du Centre pour l'égalité des chances avant de devenir sénateur de 2001 à 2007. Il est ensuite passé à la Chambre.

Au cdH, Clotilde Nyssens, sénatrice de 1999 à 2007 et députée depuis 2007, a également fait savoir qu'elle ne se présentait plus.

Daniel Ducarme, député MR depuis 1981, ancien ministre régional et ancien président de parti, a également indiqué qu'il ne sera plus candidat.

Du côté flamand, ne reviendront plus Jan Peeters (sp.a), Marc Verhaegen (CD&V), Geert Versnick (Open Vld) et Francis Van den Eynde (Vlaams Belang). Pour son chant du cygne, ce dernier, député depuis 1991, est intervenu longuement en français pour expliquer aux francophones les motivations du mouvement flamand.

 

16h40 : les têtes de liste du RWF sont connues

Le Rassemblement Wallonie-France a annoncé les noms de ses têtes de liste dans les arrondissements électoraux où il se présente. L'avocat liégeois et écrivain René Swennen emmènera la liste au Sénat, tandis que la figure de proue du RWF Paul-Henry Gendebien sera tête de liste à la Chambre, en province de Namur. Son co-président Laurent Brogniet emmène la liste en Brabant wallon. Le parti rattachiste présentera également des listes en province de Liège (emmenée par Pierre-René Mélon), de Hainaut (emmenée par Nathalie Tramasure), de Luxembourg (emmenée par Guy Denis) et à Bruxelles-Hal-Vilvorde (emmenée par Philippe Lenaerts).

 

15h25 : Claudy Criquielion sur la liste MR du Hainaut pour la Chambre
 
L'ex-champion cycliste Claudy Criquielion sera sur la liste des candidats effectifs du MR pour l'élection de la Chambre en Hainaut. L'information a été confirmée jeudi par Olivier Chastel, président de la fédération MR du Hainaut, et secrétaire d'Etat aux Affaires européennes sortant. Agé de 53 ans, Claudy Criquielion a été coureur cycliste professionnel de 1979 à 1991. Il a notamment été champion du monde sur route en 1984. Il est actuellement échevin de la Jeunesse à Lessines, commune où il est né.

 

15h21 : CDF et BUB se présentent sous le cartel BELG.UNIE

Les petits partis unitaristes CDF (Chrétiens Démocrates Fédéraux) et BUB (Belgische Unie-Union belge) se présenteront sous le cartel BELG.UNIE aux élections, a annoncé jeudi le CDF dans un communiqué. Ce cartel promeut le bilinguisme, la création d'une région bilingue de Bruxelles-Brabant élargie aux limites de l'ancienne province de Brabant, le monarchisme. Il s'oppose à ce que l'on "brade le Sénat et la Constitution".

 

13h15 : Guy Verhofstadt pousse la liste des suppléants en Flandre orientale
 
L'ancien premier ministre Guy Verhofstadt poussera la liste Open Vld des suppléants à la Chambre en Flandre orientale aux prochaines élections. L'actuel chef du groupe des libéraux au parlement européen ne souhaite pas siéger, assure-t-on, mais simplement soutenir son parti. La tête de liste sera son "poulain" en politique, le député Mathias De Clercq.

 


13h06 : Gérard Deprez prêt à remonter sur la scène politique belge

Le président de l'aile MCC du MR, Gérard Deprez, est prêt à remonter sur la scène politique belge, après de nombreuses années passées dans les cénacles européens. Dans un entretien accordé jeudi au quotidien La Dernière Heure, celui qui fut pendant 15 ans le président du PSC, parti sur les cendres duquel est né l'actuel cdH, s'est dit "fermement prêt à aller au combat électoral... et à remonter sur la scène politique".

Agé de 66 ans, Gérard Deprez a par ailleurs estimé que l'on n'avait pas traité le dossier BHV comme il l'aurait fallu. "Pendant trois ans, ce dossier n'a pas été abordé. Même par notre grand Herman (ndlr: Van Rompuy). Et quand on s'y est mis, il était trop tard, les élections 2011 arrivaient, alors que BHV était trop chargé", a-t-il commenté. Gérard Deprez a encore estimé que le président de l'Open Vld, Alexander De Croo a "tiré de manière abrupte les conclusions que l'on n'aurait pas manqué de tirer, d'ici quelque temps" et qu'il a "empesté la situation".
 

 

10h32: Philippe Monfils (MR) met un terme à sa carrière politique

Dans un communiqué empreint d'humour, celui qui a vécu 30 ans de présence ininterrompue au Parlement, dont 7 ans comme ministre, estime, à l'âge de 71 ans, avoir "largement dépassé les limites maximales que certains pays n'arrivent même pas à imposer à leurs concitoyens" et ce, "même si je parais plus jeune que mon âge".

 

7h59 : Francis Delpérée sur Bel RTL: "Je ne discute pas avec la N-VA"

Le Sénateur et chef de groupe cdH au Sénat s'est expliqué sur ses abstentions et sur ses votes contre certains points à revoir dans la Constitution. > Lire l'interview de Francis Delpérée

http://www.rtlinfo.be/info/belgique/politique/508018/delperee--je-ne-discute-pas-avec-la-n-va-
Delpérée: "Je ne discute pas avec la N-VA"
Francis Delpérée était l'invité du 7h50 de BEL RTL, jeudi matin. Il a évoque, entre autres, les futures alliances au sein du gouvernement, après les élections de juin prochain.
 
Cette info en vidéo
Delpérée: "Pas de révision de la constitution au-delà ...

--------------------------------------------------------------------------------

A lire également
Dewael: élections 2010 "fixées au 13 juin"

--------------------------------------------------------------------------------
84
réagir 10
voter  
envoyer  
imprimer
Belgique - Politique jeu 6 mai, 9:10

Ce jeudi, Francis Delpérée était l'invité du 7h50 de BEL RTL. Le Sénateur et chef de groupe cdH au Sénat s'est expliqué sur ses abstentions et sur ses votes contre certains points à revoir dans la Constitution.

"C'est un problème à la fois constitutionnel et politique. Constitutionnel car nous sommes dans un gouvernement en affaires courantes. Ce gouvernement doit, à un moment ou à un autre, intervenir dans le processus de déclaration de révision de la Constitution. Or, il n'a plus la plénitude de ses attributions: il n'est plus limité qu'aux affaires courantes". C'est donc illégal !

Francis Delpérée reconnait qu'il s'agit d'une certaine interprétation. "Une doctrine, j'en fais partie, dit depuis 50 ans que lorsqu'un gouvernement est démissionnaire, il ne peut pas proposer aux Chambres législatives une déclaration qui va au-delà de la déclaration du 1er mai 2007. Je ne pouvais pas me mettre en contradiction avec moi-même !", s'exclame-t-il.

 

Pas de pronostic !

Concernant les futures alliances politiques pour composer un gouvernement, le Sénateur se veut prudent: "Avant même le début officiel de la campagne électorale, il est assez mal venu de faire des sortes de pronostic sur la composition du gouvernement. Je suis de ceux qui croient que, compte-tenu de l'état des forces politiques au sud et au nord du pays, il va falloir composer un gouvernement de très large union. Et il faudra passer sur certains mécontentements des uns et des autres".

Alors, proche d'Oliver Maingain, M. Delpérée ? "Quand Olivier Maingain dit que la nomination des bourgmestres de la périphérie n'est pas conforme aux règles de la démocratie, je dis qu'il a raison. Quand il parle de l'occupation allemande, je dis qu'il dérape".

Mais des alliances, il faudra en trouver. Et vu les scores de la N-VA dans les récents sondages, il faudra faire avec. "C'est un cauchemar. Dans les formations politiques flamandes, il y a deux catégories pour moi: certaines sont réformatrices, dans le cadre de l'état belge fédéral ; d'autres (De Wever, De Decker et le Belang) ne veulent pas d'une réforme de l'état mais plutôt d'une destruction de l'état. Ceux-là, je ne discute pas avec eux".

Pour consulter les vidéos, vous devez installer la dernière version Adobe Flash et Windows Media Player pour les videos en direct
 




http://www.rtlinfo.be/info/belgique/politique/513669/les-chambres-sont-dissoutes-mais-les-parlementaires-gardent-leur-salaire/
Les chambres sont dissoutes, mais les parlementaires gardent leur salaire
La législature actuelle a pris fin, et nous irons aux urnes le 13 juin prochain. D’ici-là, les parlementaires sont en campagne, mais continuent à toucher une indemnité parlementaire d’environ 7.000€ brut par mois.
 
Un électeur sur trois est indécis
Le journal Vers l'Avenir indique qu'un électeur sur trois ne sait pas encore pour qui il va voter lors des élections qui se tiendront le dimanche 13 juin prochain.
Cette info en vidéo
Les indemnités parlementaires

--------------------------------------------------------------------------------

A lire également
Dewael: élections 2010 "fixées au 13 juin"

--------------------------------------------------------------------------------
42
réagir 1
voter  
envoyer  
imprimer
Belgique - Politique 7:37

Comme l’explique Olivier Schoonejans sur Bel RTL, les lumières de la Chambre et du Sénat se sont éteintes hier soir pour plusieurs semaines. Il n’y a désormais plus de doute : les chambres sont dissoutes et nous voterons le 13 juin prochain. Les parlementaires sont donc désormais en campagne électorale, mais ils gardent leur salaire. En effet, pendant au moins 1 an et maximum 4, les ex-parlementaires continuent à toucher une indemnité mensuelle qui tourne aux alentours de 7.000€ brut par mois, d’après Olivier Maingain.


Les explications d’Olivier Maingain

Olivier Maingain, président du collège des questeurs de la Chambre, livre quelques explications : "Les parlementaires qui ne seront pas réélus perdront leur droit à l’indemnité parlementaire dès le premier jour de l’installation de la nouvelle assemblée parlementaire. Les nouveaux élus, eux, ne bénéficieront de leur indemnité qu’à partir de leur prestation de serment", explique-t-il.


Une indemnité de sortie

Quant aux députés non réélus, ils toucheront également un "petit quelque chose". Une indemnité de sortie leur est réservée, comme l’explique Thierry Giet, chef de groupe PS : "Quand on devient parlementaire, il faut quasiment abandonner toute autre activité professionnelle. Retrouver par après une activité et une rémunération, c’est évidemment un problème. C’est pour cela qu’on a créé une indemnité de sortie", explique-t-il au micro de Bernard Lobé.

http://www.rtlinfo.be/info/belgique/politique/514350/leterme--le-scrutin-est-legal-mais-contre-la-constitution-
Leterme: "Le scrutin est légal mais contre la Constitution"
 
Le Premier ministre démissionnaire Yves Leterme (CD&V) a estimé vendredi matin sur la RTBF-radio que le prochain scrutin fédéral serait "légal mais contre la Constitution".
1
réagir 0
voter  
envoyer  
imprimer
Belgique - Politique 8:35

Le Premier ministre démissionnaire Yves Leterme (CD&V) a estimé vendredi matin sur la RTBF-radio que le prochain scrutin fédéral serait "légal mais contre la Constitution".
"Il faut constater que ces élections et la loi qui les régit sont contre la Constitution", a commenté le Premier ministre. "Le fait qu'il y a un problème, on l'a signalé il y a longtemps". Interrogé sur la chute de son gouvernement, M. Leterme a déploré l'intransigeance des positions, jugeant que "certains avaient enfreint la loi naturelle de la Belgique". Il s'est toutefois refusé à accabler uniquement les partis francophones, plaçant les responsabilités "de part et d'autre". "Côté flamand, il y a eu la volonté d'imposer la loi de la majorité". Si la formation d'un nouveau gouvernement devait s'éterniser, cela ne mettrait pas la présidence belge de l'UE en danger, a-t-il assuré. "Nous avons la capacité d'agir en tant que gouvernement belge face aux événements qui pourraient se produire". Quand aux turbulences dans l'eurozone, et les menaces contre la Grèce, le Portugal ou l'Espagne, M. Leterme a assuré que la situation du pays était "totalement différente". "Pour ne citer qu'un chiffre, la dette extérieure de la Belgique est de moins de 1% du PIB. Les opérateurs financiers n'ont pas beaucoup à chercher en Belgique", a-t-il ajouté. Devant participer ce vendredi soir au sommet des chefs d'Etat de l'eurozone, le Premier ministre a appelé à l'instauration "au plus vite" d'une gouvernance économique européenne. "Il n'y a pas de monnaie unique sans politique socio-économique unique". (LEE)

http://www.rtlinfo.be/info/belgique/politique/508539/dewael-elections-2010--fixees-au-13-juin-#videoPlayer

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Résultats officiels
de l'élection présidentielle 2012
 


Pour mettre la page en PDF :
Print


 




Petites statistiques
à titre informatif uniquement.

Du 07 février 2007
au 07 février 2012.


3 476 articles publiés.

Pages vues : 836 623 (total).
Visiteurs uniques : 452 415 (total).

Journée record : 17 mai 2011
(15 372 pages vues).

Mois record : juin 2007
(89 964 pages vues).