Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 mars 2011 4 17 /03 /mars /2011 16:52

(dépêches)


CÔTE D';IVOIRE : 410 PERSONNES TUÉES DEPUIS MI-DÉCEMBRE, SELON L';ONU
New York, Mar 17 2011  4:50PM

Le nombre de personnes tuées en Côte d';Ivoire depuis la mi-décembre 2010 a atteint 410, a déclaré jeudi l';Opération des Nations Unies dans ce pays (ONUCI), qui a noté un accroissement récent du nombre de victimes en raison de la flambée de violence due à l';impasse politique.

«  Suite aux violents affrontements, en plusieurs endroits d';Abidjan et à l';intérieur du pays, notre Division des droits de l';homme a documenté 18 nouveaux cas de décès, dont 4 femmes », a dit le porte-parole de l';ONUCI, Hamadoun Touré, lors d';une conférence de presse à Abidjan.
 
Il a mis un accent particulier sur le sort des enfants qui souffrent de la crise qui a suivi le second tour de l';élection présidentielle du 28 novembre. « Certains d';entre eux sont atteints dans leur intégrité physique, tués, mutilés à vie et souvent contraints de quitter leur famille et d';abandonner l';école pour fuir les combats. A cela il faut ajouter les énormes traumatismes psychologiques de ces enfants dont les parents sont parfois tués sous leurs yeux », a-il-souligné.

« L';ONUCI condamne ces violations graves commises contre des enfants et demande que leurs auteurs soient comptables devant les juridictions compétentes », a-t-il ajouté. « L';ONUCI voudrait appeler toutes les parties ivoiriennes au respect scrupuleux de la Convention des Nations Unies relative aux droits de l';enfant et du droit international humanitaire applicable en période de conflit armé dont les dispositions s';étendent à la protection des enfants. »

Le porte-parole de l';ONUCI a indiqué par ailleurs que la mission poursuivait sa campagne de sensibilisation pour la préservation d';un environnement postélectoral apaisé à travers le pays.

Sur le plan militaire, la force de l';ONUCI a exécuté 841 patrouilles terrestres et aériennes la semaine dernière. A ces patrouilles s';ajoutent des escortes de convois et de personnalités de la mission, exécutées par les hélicoptères armés Mi 24 qui ont commencé leurs vols depuis le 3 mars 2011, a-t-il précisé.

Les attaques contre les convois de la mission continuent. Ainsi, hier mercredi matin aux environs de 5h20, un convoi, livrant de la nourriture aux casques bleus stationnés à Adzopé, est tombé dans une embuscade à 4 Km au nord d';Abidjan. «  L';escorte a immédiatement riposté et le convoi a pu continuer sa route. Nous ne déplorons aucun blessé mais le camion frigorifique a reçu 9 impacts de balles », a dit le porte-parole.

Mar 17 2011  4:50PM   


CÔTE D'IVOIRE : L'ONUCI DÉNONCE UN MASSACRE SUR UN MARCHÉ D'ABOBO
New York, Mar 17 2011  6:50PM

L';Opération des Nations Unies en Côte d';Ivoire (ONUCI) a dénoncé jeudi des tirs à l';arme lourde par des forces loyales à l';ancien Président Laurent Gbagbo sur un marché du quartier d';Abobo, à Abidjan, qui ont causé la mort de 25 à 30 personnes.

L';ONUCI a dépêché jeudi après-midi une patrouille robuste accompagnée d';experts des droits l';homme pour s';enquérir de la situation à Abobo, où il avait été fait état de tirs à l';arme lourde sur le marché local.

L';équipe sur place a pu observer que des forces armées du camp de l';ancien Président Laurent Gbagbo ont tiré au moins six projectiles sur le marché et ses environs causant la mort de 25 à 30 personnes et faisant entre 40 et 60 blessés.

« L';ONUCI exprime son indignation devant de telles atrocités contre des civils innocents. Les auteurs de ces exactions, qui constituent des violations flagrantes des droits de l';homme, ne sauraient rester impunis », a dit la Mission dans un communiqué. « L';ONUCI se réserve le droit de prendre les mesures appropriées pour prévenir, à l';avenir, de tels actes inacceptables, conformément à son mandat de protection des populations civiles. »

Plus tôt dans la journée, l';ONUCI avait indiqué lors d';une conférence de presse à Abidjan que le nombre de personnes tuées en Côte d';Ivoire depuis la mi-décembre 2010 avait atteint 410. La Mission a déclaré avoir noté un accroissement récent du nombre de victimes en raison de la flambée de violence due à l';impasse politique.

« Suite aux violents affrontements, en plusieurs endroits d';Abidjan et à l';intérieur du pays, notre Division des droits de l';homme a documenté 18 nouveaux cas de décès, dont 4 femmes », a dit le porte-parole de l';ONUCI, Hamadoun Touré.

Il a mis un accent particulier sur le sort des enfants qui souffrent de la crise qui a suivi le second tour de l';élection présidentielle du 28 novembre. « Certains d';entre eux sont atteints dans leur intégrité physique, tués, mutilés à vie et souvent contraints de quitter leur famille et d';abandonner l';école pour fuir les combats. A cela il faut ajouter les énormes traumatismes psychologiques de ces enfants dont les parents sont parfois tués sous leurs yeux », a-il-souligné.

« L';ONUCI condamne ces violations graves commises contre des enfants et demande que leurs auteurs soient comptables devant les juridictions compétentes », a-t-il ajouté. « L';ONUCI voudrait appeler toutes les parties ivoiriennes au respect scrupuleux de la Convention des Nations Unies relative aux droits de l';enfant et du droit international humanitaire applicable en période de conflit armé dont les dispositions s';étendent à la protection des enfants. »

Le porte-parole de l';ONUCI a indiqué par ailleurs que la mission poursuivait sa campagne de sensibilisation pour la préservation d';un environnement postélectoral apaisé à travers le pays.

Sur le plan militaire, la force de l';ONUCI a exécuté 841 patrouilles terrestres et aériennes la semaine dernière. A ces patrouilles s';ajoutent des escortes de convois et de personnalités de la mission, exécutées par les hélicoptères armés Mi 24 qui ont commencé leurs vols depuis le 3 mars 2011, a-t-il précisé.

Les attaques contre les convois de la mission continuent. Ainsi, hier mercredi matin aux environs de 5h20, un convoi, livrant de la nourriture aux casques bleus stationnés à Adzopé, est tombé dans une embuscade à 4 Km au nord d';Abidjan. « L';escorte a immédiatement riposté et le convoi a pu continuer sa route. Nous ne déplorons aucun blessé mais le camion frigorifique a reçu 9 impacts de balles », a dit le porte-parole.

Mar 17 2011  6:50PM   






Partager cet article
Repost0

commentaires


 




Petites statistiques
à titre informatif uniquement.

Du 07 février 2007
au 07 février 2012.


3 476 articles publiés.

Pages vues : 836 623 (total).
Visiteurs uniques : 452 415 (total).

Journée record : 17 mai 2011
(15 372 pages vues).

Mois record : juin 2007
(89 964 pages vues).