Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 décembre 2016 5 09 /12 /décembre /2016 03:59

« J’avais 16 ans quand cet homme a pris le pouvoir en 1933. Pendant la décennie qui a précédé, on se moquait de lui, il n’était pas pris au sérieux. Il était considéré comme un bouffon qui ne pourrait jamais tromper une population civilisée et éduquée avec sa rhétorique haineuse et nationaliste. Les "experts" le considéraient comme une blague. Ils avaient tort. » ("Huffington Post", le 19 septembre 2016).


_yartiDouglasKirk01

L’acteur américain Kirk Douglas fête ce vendredi 9 décembre 2016 ses 100 ans. Un centenaire si rare chez les acteurs, même s’il en existe encore quelques-uns, ou quelques-unes, comme Gisèle Casadesus en France (qui a 102 ans et demi), Olivia de Havilland à Paris (qui a 100 ans et demi) et Zsa Zsa Gabor à Los Angeles (qui va avoir 100 ans dans deux mois). Il est né quand Woodrow Wilson était le Président des États-Unis ! Je lui souhaite de poursuivre sa longue existence dans les meilleures conditions de cœur et d'esprit.

En évoquant Kirk Douglas, on remonte le temps d’une manière vertigineuse. Car sa carrière a commencé juste au début des années 1940, puis à l’âge d’or du cinéma d’Hollywood. Il est de la même génération que Burt Lancaster et aussi Ronald Reagan, mais était Démocrate, pas Républicain. D’ailleurs, son engagement est allé assez loin dans la production de films particulièrement "engagés" au plein maccarthysme.

Toujours engagé, même centenaire, il prit fortement position, dernièrement, le 19 septembre 2016, dans la campagne présidentielle, pour s’opposer à la candidature de Donald Trump, en le comparant (un peu exagérément) à Adolf Hitler : « Il y a quelques semaines, nous avons entendu des mots en Arizona. Ils ont glacé le sang de ma femme Anne, qui a grandi en Allemagne. Ils auraient pu être prononcés en 1933. (…) Je pensais avoir tout vu, jusqu’à maintenant. Mais je n’ai jamais vu une telle campagne de peur, menée par l’un des principaux candidats à la Présidence des États-Unis. ».

_yartiDouglasKirk03

Et d’ajouter : « J’ai vécu longtemps, j’ai bien vécu. Je ne serai pas là pour voir les conséquences si ce mal prend racine dans notre pays. Mais vos enfants, et les miens, seront là. Et leurs enfants. Et les enfants de leurs enfants. ».

D’origine juive et (biélo)russe, Kirk Douglas (qui s’appelait en fait Issur Daniélovitch puis Izzy Demsky) a voulu très tôt devenir acteur et rencontra notamment Lauren Bacall (devenue une très grande amie) pendant leurs études d’art dramatique juste avant l’entrée en guerre des États-Unis (il s’engagea puis fut réformé après une maladie). Il joua aussi avec Robert Mitchum et Burt Lancaster avant un premier succès dans "Le champion" en 1949 (il a 32 ans).

A commencé alors une carrière cinématographique de légende avec des grands réalisateurs (Howard Haws, Vincente Minnelli, Stanley Kubrick, Robert Aldrich, Otto Preminger, Brian De Palma, etc.), des grands acteurs (Burt Lancaster, Tony Curtis, John Wayne, etc.) et des grandes actrices (Lauren Bacall, Rita Hayworth, etc.).

Sa période d’or du cinéma fut les années 1950 et 1960, où il tourna dans de nombreux films (dont certains qu’il produisait en même temps), notamment : "La femme aux chimères" (1950), "La captive aux yeux clairs" (1952), "Vingt mille lieues sous les mers" (1954), "Ulysse" (1954), "La vie passionnée de Vincent Van Gogh" (1956), "Règlements de comptes à OK Corral" (1957), "Les sentiers de la gloire" (1957), "Les Vikings" (1958), "Spartacus" (1960), "Les héros de Télémark" (1965), "L’ombre d’un géant" (1966), "La caravane de feu" (1967), etc.

_yartiDouglasKirk02

Malgré son âge très avancé et son état de santé défaillant, Kirk Douglas a tourné avec son fils Michael, la mère de ce dernier Diana, et leur petit-fils Cameron dans "Une si belle famille" (2003). Par ailleurs, il a participé au grand film de René Clément "Paris brûle-t-il ?" (1966) dans un rôle mineur.

Kirk Douglas va souffler ses cent bougies la peine au ventre, un mois et un jour après les élections américaines qui lui font craindre que le pire est devant lui, alors qu’il voulait siffler : « Les jours heureux sont encore ici ! » [Happy days are here again], et il ajoutait : « Comme mon adorable amie Lauren Bacall m’a dit une fois : "Tu sais siffler, n’est-ce pas ? Tu mets tes lèvres ensemble, et tu souffles !" ».

Pour lui rendre hommage, voici quelques extraits de films très connus dans lesquels il a joué.


1. "La vie passionnée de Vincent Van Gogh" (17 septembre 1956, Vincent Minnelli)

Kirk Douglas joue extraordinairement le rôle du peintre, aux côtés d’Anthony Queen (Gauguin), de Pamela Brown et de James Donald (Theo).






2. "Règlements de comptes à OK Corral" (29 mai 1957, John Sturges)

Kirk Douglas joue le joueur de poker et Burt Lancaster le shériff.






3. "Les sentiers de la gloire" (18 septembre 1957, Stanley Kubrick)

Film extraordinaire, initialement interdit en France (sa sortie a eu lieu le 26 mars 1975, soit dix-sept ans plus tard !), qui reprend un épisode terrible de l’Histoire de France qui s'est déroulé dans l’armée française au cours de la Premier Guerre mondiale. Kirk Douglas joue un colonel qui tente de sauver la vie de soldats français qui sont jugés et condamnés à mort par une justice militaire expéditive en période de guerre.



Les Sentiers de la Gloire - Path of Glory (De... par laurentnice



4. "Spartacus" (6 octobre 1960, Stanley Kubrick)

Spartacus est joué par Kirk Douglas aux côtés notamment de Crassus (Laurence Olivier), Lentulus Batiatus (Peter Ustinov) et Antoninus (Tony Curtis).






5. "L’ombre d’un géant" (30 mars 1966, Melville Shavelson)

Le film raconte le début de l’armée israélienne juste avant l’indépendance d’Israël en 1948. Jouent aux côtés de Kirk Douglas notamment Franck Sinatra, John Wayne et James Donald.










Aussi sur le blog.

Sylvain Rakotoarison (09 décembre 2016)
http://www.rakotoarison.eu


Pour aller plus loin :
Kirk Douglas.
Gisèle Casadesus.
Jean Gabin.
Michel Aumont.
Grace Kelly.
Alice Sapritch.
Thierry Le Luron
Pierre Dac.
Coluche.
Eugène Ionesco.
Gotlib.
Charles Trenet.
Georges Brassens.
Léo Ferré.
Christina Grimmie.
Abd Al Malik.
Daniel Balavoine.
Édith Piaf.
Jean Cocteau.
Yves Montand.
Gérard Depardieu.
Michel Galabru.
Bernard Blier.

_yartiDouglasKirk04



http://rakotoarison.over-blog.com/article-sr-20161209-kirk-douglas.html

http://www.agoravox.fr/culture-loisirs/culture/article/kirk-douglas-a-l-ombre-d-un-geant-187327

http://rakotoarison.canalblog.com/archives/2016/12/09/34659298.html



 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Résultats officiels
de l'élection présidentielle 2012
 


Pour mettre la page en PDF :
Print






Petites statistiques
à titre informatif uniquement.

Du 07 février 2007
au 07 février 2012.


3 476 articles publiés.

Pages vues : 836 623 (total).
Visiteurs uniques : 452 415 (total).

Journée record : 17 mai 2011
(15 372 pages vues).

Mois record : juin 2007
(89 964 pages vues).