Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 mai 2021 3 26 /05 /mai /2021 03:24

« C’est minable, c’est dangereux et irresponsable et ça ne marche pas. » (Olivier Véran, le 25 mai 2021).




_yartiCovidCA01

On aurait pu en rire, tellement la démarche était "minable", comme le disait le Ministre Olivier Véran, mais hélas, cela ne fait rire personne parce que le sujet est trop grave et qu’il s’agit de lutter contre la pandémie de covid-19 qui aurait déjà tué, selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) entre 5 et 6 millions d’êtres humains en seize mois. Cependant, il ne faut pas seulement souligner le négatif, le positif, c’est l’esprit de responsabilité et l’honnêteté intellectuel des youtubeurs qui l’a emporté sur un appât du gain et qui a pourri cette démarche. Et j’ajoute, leur courage, car il en faut pour risquer de se voir déverser une coulée de boue sur le Web alors qu’ils ont déjà une situation bien installée.

L’information est sortie ce lundi 24 mai 2021 par le tweet d’un youtubeur français très en vue, Léo Grasset qui publie des vidéos très suivies sous le nom de DirtyBiology. Il a en effet publié : « C’est étrange. J’ai reçu une proposition de partenariat qui consiste à déglinguer le vaccin Pfizer en vidéo. ». Deux autres youtubeurs français ont reçu aussi le même genre de proposition, un youtubeur allemand (MrWissen2Go) en a aussi fait part le 19 mai 2021, toutes pour dénigrer le vaccin de Pfizer/BioNtech contre le covid-19.

Par le moyen d’une page Internet sous mot de passe, la proposition, selon LCI, aurait été de recevoir 2 500 euros pour produire une vidéo d’une minute pour dénigrer le vaccin Pfizer, sans que cette vidéo ne mentionne cette commande et son origine, seulement en laissant croire que cela provient d’une contribution sincère du youtubeur : « Dites que vous vous intéressez aux vaccins et que vous avez découvert des informations dessus (…). Expliquez que les grands médias ignorent ce sujet. ».

Heureusement, cette opération a foiré grâce à l’honnêteté et à la responsabilité de ces youtubeurs qui auraient pu empocher tranquillement et discrètement le pognon et faire cette campagne de désinformation sur le net.

L’objectif était de dire que le vaccin Pfizer aurait tué trois fois plus que le vaccin AstraZeneca dont la réputation reste mauvaise (si bien que ce genre de dénigrement ne promeut pas le vaccin AstraZeneca qui est ici plutôt considéré comme une unité de mesure). En particulier, que cela aurait tué 1 000 personnes dans le monde, dont 386 en France. Le nombre 386 provient d’un tableau de pharmacovigilance du vaccin Pfizer en France publié le 9 avril 2021 mais ne correspond absolument pas à une conséquence de l’injection du vaccin, mais simplement au fait que parmi les personnes vaccinées, 386 sont mortes de causes diverses et variées (maladie, accident, etc.) sans qu’aucune causalité n’ait été établie entre ces décès et les vaccins (la mauvaise foi des désinformateurs se base souvent sur la confusion entre causalité et corrélation).

Dans la commande de l’agence était aussi demandé que fussent citées des sources d’information, dont un article du journal "Le Monde" publié le 16 janvier 2021 sur le vol d’information de l’Agence européenne du médicament. "Le Monde" du 24 mai 2021a évoqué aussi d’autres sources plus douteuses : « On y trouve notamment un article publié à la mi-mai sur une "ferme de contenus" (un site publiant, voire plagiant, des articles à la chaîne sans préciser aucune source), accusant l’Europe de mettre en danger ses citoyens en les vaccinant avec le produit de Pfizer-BioNtech. ».

Cela donne une idée de cette désinformation ambiante et récurrente sur Internet et les réseaux sociaux, des "fake news" qui ont des objectifs tant politiques que commerciaux. L’origine de cette démarche foireuse semblerait russe. En effet, c’est une agence de communication appelée Fazze qui l’a proposé, située en principe à Londres mais à l’adresse physique indiquée sur son site Internet (information aujourd’hui supprimée), aucune trace de cette agence n’apparaît (cela semblerait être un hôtel d’entreprises dont les locataires n’ont jamais entendu parler de cette agence). Fazze était domicilié aux îles Vierges en 2018.

Le journal "Le Monde" a recherché les profils sur Internet des personnes qui ont envoyé les emails aux youtubeurs. Là aussi, depuis le 24 mai, beaucoup de traces ont été effacées ou rendues inaccessibles au public, mais le journal a pu y avoir accès avant leur suppression. Ainsi, l’un des emails des auteurs renvoie sur un profil de réseau social russe Vkontakte, profil supprimé par la suite.

"Le Monde" décrit par ailleurs : « Dans les heures qui ont suivi la découverte de cette campagne, les comptes LinkedIn des personnes se présentant comme employés de Fazze ont passé leur profil en privé ou même effacé des informations. Le profil du PDG de l’entreprise, depuis inaccessible, révélait que l’entreprise opérait depuis Moscou, en Russie, et non Londres. La quasi-totalité des sources envoyées par l’agence, dont les publications sur le site Medium et le forum de discussion Reddit, ont également été supprimées lundi 24 mai, en début d’après-midi. ». LCI a découvert, de son côté, que ces employés de Fazze avaient tous été formés dans une "academy" (université) en Russie.

La chaîne BFM-TV a indiqué que le Ministère des Solidarités et de la Santé suivait « ce sujet de très près » et a dénoncé ces « tentatives manifestes de désinformation ». D’ailleurs, certains encouragent Pfizer à déposer une plainte contre X pour dénonciation calomnieuse afin de mettre la Justice dans la boucle pour en rechercher les auteurs réels.

On peut aisément imaginer le "mobile" d’une telle intoxication sur le vaccin Pfizer : d’une part, une déstabilisation politique de tous les pays européens voire "occidentaux" (avec cette idée démente, il n’y a pas d’autre mot, que tous leurs gouvernements voudraient tuer leurs populations, alors que c’est le covid-19 pour l’instant qui tue, et tue beaucoup encore, hélas), mais ce genre d’idée proviendrait plutôt de la secte américaine QAnon ; d’autre part, et là, on est plus dans le commercial ou dans la géostratégie économique, favoriser le vaccin Sputnik V (qui du reste paraît aussi fiable et aussi efficace que ceux déjà autorisés en France) sur les vaccins concurrents. Notons d’ailleurs que ce vaccin russe est en phase d’examen par l’Agence européenne du médicament et, de tous les vaccins non encore autorisés, est celui qui est le plus proche de l’autorisation en Europe (la Russie avait beaucoup tardé avant d’en faire la demande).

Pour l’heure, cette campagne anti-Pfizer a lamentablement échoué et c’est tant mieux. Ceux qui vont voir dans les centres de vaccination en France peuvent se rendre compte de leurs propres yeux (et oreilles) qu’il y a un véritable "engouement" pour aller se faire vacciner, d’autant plus que la vaccination sera ouverte à tous les adultes à partir du lundi 31 mai 2021, un engouement qui s’explique par le fait que la plupart des gens veulent en finir avec cette crise sanitaire et que la vaccination est la seule piste sérieuse pour tenter de revivre normalement dans les prochains mois. Qu’il y ait des personnes qui ne l’aient pas compris, pour diverses raisons, est tout à fait normal mais l’enjeu est collectif, c’est par le nombre que la crise sanitaire se terminera, et toute désinformation sur le sujet ne peut que retarder la fin de la crise sanitaire.

Le docteur Laurent Alexandre, chirurgien urologue et essayiste futurologue, énarque, bon connaisseur des comportements sur les réseaux sociaux, fondateur du site Doctossimo, a commenté cette tentative de désinformation foireuse en affirmant que ce n’était que la partie émergée de l’iceberg des fake news, puisque toutes les demandes d’officines douteuses qui ont été acceptées par les youtubeurs ont, au contraire de celle décrite ici, pu être honorées dans la plus grande discrétion de leur transaction vénale. Toutefois, on ne reprochera pas aux youtubeurs d’avoir besoin de manger…


Aussi sur le blog.

Sylvain Rakotoarison (26 mai 2021)
http://www.rakotoarison.eu


Pour aller plus loin :
Dénigrements du vaccin Pfizer sur le Web : une origine russe ?
Plus de 20 millions de Français vaccinés : et moi et moi et moi.
Covid-19 : le passe sanitaire né dans la douleur en France.
Levée des brevets des vaccins anti-covid-19 : de la théorie à la pratique.
La balance bénéfices-risques du vaccin d’AstraZeneca.
Covid-19 : 100 000 décès en France, 1 million en Europe.
Le vaccin russe Sputnik V.
Témoignage : au cœur d’un centre de vaccination contre le covid-19.
Origine du coronavirus SARS-CoV-2 : détecté et en circulation en France depuis le 5 novembre 2019 ?
La technologie à ARN messager de Katalin Kariko.
Pandémie de covid-19 : plus de 2 millions de décès et une poignée de néo-négationnistes.
7 questions sur les vaccins contre le covid-19.
Covid-19 : vaccins et informations parcellaires.
La lune de Jupiter.
Faudra-t-il rendre obligatoire le futur vaccin contre le covid-19 ?

_yartiCovidDH03




https://rakotoarison.over-blog.com/article-sr-20210526-vaccin-pfizer-covid-di.html

https://www.agoravox.fr/actualites/sante/article/denigrements-du-vaccin-pfizer-sur-233342

http://rakotoarison.canalblog.com/archives/2021/05/26/38987509.html







 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Résultats officiels
de l'élection présidentielle 2012
 


Pour mettre la page en PDF :
Print


 




Petites statistiques
à titre informatif uniquement.

Du 07 février 2007
au 07 février 2012.


3 476 articles publiés.

Pages vues : 836 623 (total).
Visiteurs uniques : 452 415 (total).

Journée record : 17 mai 2011
(15 372 pages vues).

Mois record : juin 2007
(89 964 pages vues).