Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 mai 2021 5 28 /05 /mai /2021 03:46

« J’apprécie qu’un rôle m’apprenne plus que ce que je lui apporte. » (Isabelle Carré, novembre 2015).


_yartiCarreIsabelle01

L’actrice Isabelle Carré fête son 50e anniversaire ce vendredi 28 mai 2021. Elle est de la même génération que Marina Foïs et elles sont toutes les deux des actrices irremplaçables du cinéma français qu’il faut bien avouer que j’adore ! Isabelle Carré montre une personnalité contrastée : elle a tout le profil d’une véritable star, et "en même temps", elle semble être une femme ordinaire, manquant de confiance en elle, timide, sensible, au sourire gêné, bref, hyperémotive.

J’ai évoqué son émotivité : justement, Isabelle Carré a pensé que son émotivité serait domptée par son futur métier d’actrice, un peu comme le bégaiement de François Bayrou a été dompté par ses métiers demandant une bonne élocution : enseignant et homme politique. Cela montre à la fois courage et volonté.

Isabelle Carré a notamment suivi le cours Florent et l’École nationale supérieure des arts et techniques du théâtre. Elle a commencé avec le "Dialogue des Carmélites" de Bernanos au théâtre à Lille et à Paris en 1987 et avec un petit rôle dans une comédie au cinéma, "Romuald et Juliette" de Coline Serreau (sorti le 22 mars 1989), avec Daniel Auteuil et Firmine Richard. Isabelle Carré est douée à la fois au cinéma et au théâtre. Elle a été déjà très largement récompensée pour ses nombreuses prestations ; elle a reçu le César de la meilleure actrice en 2003 (nommée quatre fois par ailleurs) et trois Molières au théâtre en 1999, en 2004 et en 2019.

J’ai découvert Isabelle Carré dans un film touchant, sorte de conte pour enfants, "Le Renard et l’Enfant" de Luc Jacquet (sorti le 28 novembre 2007), le réalisateur du film documentaire "La Marche de l’Empereur". Dans cette histoire qui reprend un des thèmes favoris du "Petit Prince" de Saint-Exupéry (comment apprivoiser un ami ?), elle n’y apparaît pas longtemps, du moins son image, mais sa voix domine tout ce film et montre aussi une autre qualité de l’actrice : sa capacité à lire.

_yartiCarreIsabelle02

Elle a ainsi enregistré de nombreux livres audio (Stefan Zweig, Colette, Boris Vian, etc.) et a fait des séances de lecture publique. Du reste, elle est devenue conteuse et même romancière, avec ses propres textes. Son premier roman "Les Rêveurs" sorti le 10 janvier 2018 (éd. Grasset) a été salué tant par la critique que par les lecteurs (elle a même obtenu le Grand prix RTL-Lire, et d’autres récompenses). Du Festival de Cannes, elle est passée au Salon du Livre de Paris (où elle a fait des lectures publiques). L’an dernier, elle a publié un autre roman "Du côté des Indiens" (éd. Grasset).

Romancière, elle a adopté un peu le look de la prof de français très sage, avec des lunettes très voyantes, mais elle n’a pas pour autant quitter ses rôles au cinéma ou au théâtre. Cela l’a changé de l’apparence de la petit fille timide au sourire un peu crispé qu’elle a pu montrer dans sa déjà longue carrière cinématographique (plus de trente ans).

_yartiCarreIsabelle03

Excellente actrice, elle l’est assurément quand elle est capable d’assurer des rôles très diversifiés, entre la jeune femme séduisante de "Quatre étoiles" de Christian Vincent (sorti le 3 mai 2006), avec José Garcia et Yvonne, la femme de De Gaulle (Lambert Wilson) dans le "De Gaulle" de Gabriel Le Bomin (sorti le 4 mars 2020), la jeune femme malade d’Alzheimer dans "Se souvenir des belles choses" de Zabou Breitman (sorti le 9 janvier 2002) et la capitaine de police dans "Des Vents contraires" de Jalil Lespert (sorti le 14 décembre 2011). Elle est, en outre, la mère d’une lycéenne (Joséphine Japy) dans la comédie dramatique  "Respire" de Mélanie Laurent (sorti le 12 novembre 2014).

Dans "La Femme défendue" de Philippe Harel (sorti le 13 mai 1997), Isabelle Carré a eu l’un de ses premiers grands rôles, où elle ne fait qu’apparaître devant la caméra durant tout le long-métrage, dans un jeu de séduction avec un homme marié (elle a obtenu pour ce film le Prix Romy-Schneider de l’espoir du cinéma français, un prix qui ne pouvait que combler l’admiratrice de Romy Schneider). Elle a fait partie des premiers rôles dans le décousu et loufoque film de Jean-Michel Ribes "Musée haut, musée bas" (sorti le 19 novembre 2008), aux côtés de Pierre Arditi (son mari), Michel Blanc, Gérard Jugnot, Laurent Gamelon, Julie Ferrier, Daniel Prévost, etc. Un autre de ses premiers rôles (elle n’a que 19 ans), ce fut pour "La Reine blanche" de Jean-Louo Hubert (sorti le 8 mai 1991), avec Catherine Deneuve, Richard Bohringer, Bernard Giraudeau et Jean Carmet.

Par ailleurs, Isabelle Carré a joué avec Jacques Villeret, Jacqiues Dufilho, Michel Serrault, Jacques Gamblin, André Dussolier, Suzanne Flon et Gisèle Casadesus dans "Les Enfants du marais" de Jean Becker (sorti le 3 mars 1999) ; avec Denis Podalydès, Karin Viard, Juliette Binoche, Benoît Magimel, Robin Renucci, Patrick Chesnais, Ludivine Sagnier et Michel Robin, dans "Les Enfants du siècle" de Diane Kurys (sorti le 22 septembre 1999) ; avec François Cluzet et Gérard Depardieu (entre autres) dans "Le Hussard sur le toit" de Jean-Paul Rappeneau (sorti le 20 septembre 1995) ; avec Samuel Le Bihan et Audrey Tautou dans "À la folie… pas du tout" de Laetitia Colombani (sorti le 27 mars 2002) ; et avec Valérie Bonneton et Didier Bourdon dans "Garde alternée" d’Alexandra Leclère (sorti le 10 décembre 2017) dans une comédie relativement "machiste". Elle a aussi joué avec Kristin Scott Thomas, Jean-Pierre Bacri et Claude Rich, dans "Cherchez Hortense" de Pascal Bonitzer (sorti le 5 septembre 2012).

Mine de rien, sa carrière est impressionnante de richesse et de diversité, et n’attend que d’être poursuivie pour le plus grand bonheur des cinéphiles. Très bon anniversaire !

Aussi sur le blog.

Sylvain Rakotoarison (24 mai 2021)
http://www.rakotoarison.eu


Pour aller plus loin :
Isabelle Carré.
Claude Piéplu.
Michael Lonsdale.
Jean-Pierre Bacri.
Gérard Jugnot.
Alain Delon.
Alfred Hitchcock.
Brigitte Bardot.
Charlie Chaplin.

_yartiCarreIsabelle04





https://rakotoarison.over-blog.com/article-sr-20210528-isabelle-carre.html

https://www.agoravox.fr/culture-loisirs/culture/article/cinquante-etoiles-pour-isabelle-233289

http://rakotoarison.canalblog.com/archives/2021/05/26/38987354.html








 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Résultats officiels
de l'élection présidentielle 2012
 


Pour mettre la page en PDF :
Print


 




Petites statistiques
à titre informatif uniquement.

Du 07 février 2007
au 07 février 2012.


3 476 articles publiés.

Pages vues : 836 623 (total).
Visiteurs uniques : 452 415 (total).

Journée record : 17 mai 2011
(15 372 pages vues).

Mois record : juin 2007
(89 964 pages vues).