Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 juillet 2021 6 24 /07 /juillet /2021 03:18

« Cette histoire se répète jusqu’à aujourd’hui ; et aujourd’hui, dans l’Église, il y a plus de martyrs chrétiens qu’aux premiers temps. Aujourd’hui, il y a des chrétiens assassinés, torturés, empoisonnés, égorgés parce qu’ils ne renient pas Jésus-Christ. Dans cette histoire, nous arrivons à notre père Jacques : lui, il fait partie de cette chaîne des martyrs. » (pape François, le 14 septembre 2016).



_yartiTerrorismeA05

Ce vendredi 23 juillet 2021, une information est venue s’incruster discrètement dans le flux des actualités nombreuses, qu’elles fussent sanitaires ou, moins graves, plus simplement  estivales. Les forces de l’ordre doivent maintenir une vigilance accrue contre les risques d’attentats terroristes islamiques. Des menaces ont été renouvelées récemment, et malheureusement, ces menaces ne doivent jamais être prises à la légère. La crise sanitaire n’a jamais empêché des assassinats perpétrés par des terroristes et des exemples récemment l’ont hélas prouvé, notamment la jeune policière à Rambouillet ou encore Samuel Paty, le prof d’histoire. Je voudrais profiter de cette information pour rappeler l’assassinat du père Jacques Hamel, il y a cinq ans, le 26 juillet 2016, mort pour avoir faire vivre sa foi et son espérance de Dieu.

Le père Jacques Hamel est mort d’avoir dit la messe en l’église Saint-Étienne de Saint-Étienne-du-Rouvray, près de Rouen. Il n’y avait que cinq paroissiens pendant la messe, un couple de retraités et trois religieuses. Le matin du 26 juillet 2021, deux assaillants islamistes ont envahi l’église, ont tué le prêtre (inutile d’insister sur le comment), et blessé un paroissien à peine moins âgé que le prêtre, et ont retenu en otages trois autres paroissiens (qui étaient des femmes) jusqu’à ce que les forces de l’ordre soient intervenues et aient "neutralisé" les assassins dont je ne souhaite pas ici citer les noms qui ne méritent aucune publicité.

Le père Hamel avait résisté, il avait refusé de s’agenouiller, d’obéir à ce qu’il imaginait être les forces  de Satan (ses derniers mots furent : « Va-t-en Satan ! »). Probablement qu’il serait mort même s’il n’avait pas résisté, puisque les deux terroristes voulaient tuer et eux-mêmes mourir en martyrs pour une cause dont les victimes ici n’étaient pour rien (la guerre en Syrie). Avant l’arrivée de la police, il y a même eu un dialogue surréaliste entre les deux assassins et les religieuses sur la vie après la mort, sur la paix, etc. Daech a revendiqué l’attentat quelques heures plus tard.

Martyr, c’était le père Jacques Hamel qui l’a été. À sa mort, j’avais indiqué qu’en France, personne n’avait été assassiné pour avoir été prêtre depuis la guerre en Vendée, mais j’étais un peu trop optimiste sur l’histoire de mon pays, car j’avais omis le massacre de prêtres et religieux parisiens par les insurgés communards pendant la Commune de Paris. Jacques Hamel allait atteindre 86 ans (il est né le 30 novembre 1930 et a été ordonné prêtre le 30 juin 1958). Malgré son grand âge très avancé, il était le curé de cette paroisse depuis dix ans, faute de nouveaux prêtres.

Le Président de la République François Hollande s’est rendu sur les lieux quelques heures après l’assassinat. Une messe à Notre-Dame de Paris fut dite par Mgr André Vingt-Trois (le cardinal et archevêque de Paris) le 27 juillet 2016 en souvenirs du père Jacques Hamel, en présence de nombreuses personnalités dont François Hollande, Nicolas Sarkozy, Valéry Giscard d’Estaing, Manuel Valls (Matignon), Gérard Larcher (Sénat) et Claude Bartolone (Assemblée Nationale), les plus hautes autorités de l’État.

Les funérailles ont eu lieu le 2 août 2016 en la cathédrale Notre-Dame de Rouen célébrées par Mgr Dominique Lebrun, l’archevêque de Rouen, en présence du Ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve, du Président du Conseil Constitutionnel Laurent Fabius (qui fut longtemps un élu de l’agglomération rouennaise), du maire de Rouen Yves Robert, de la députée Valérie Fourneyron (ancienne ministre et ancienne maire de Rouen), du président du conseil régional de Normandie Hervé Morin, etc.

_yartiTerrorismeA04

Cet assassinat a eu lieu lors des Journées mondiales de la jeunesse à Cracovie (du 26 au 31 juillet 2016), ce qui signifiait que beaucoup d’évêques et de cardinaux français s’y étaient rendus, dont Mgr Dominique Lebrun qui est rentré d’urgence en France : « La mort du père Jacques ressemble à celle de Jésus comme la mort de tous les martyrs de la vérité, de la justice, de la paix, de la foi. » (28 juillet 2016). Au cours de son voyage vers Cracovie, le pape François a réagi ainsi le 27 juillet 2016 : « Combien de chrétiens, d’innocents, d’enfants ? N’ayons pas peur de dire cette vérité : le monde est en guerre, car il a perdu la paix. ».

Le plus incompréhensible, dans cet assassinat, c’était que le père Jacques Hamel était un ami des musulmans, puisqu’il avait créé un comité interconfessionnel avec l’imam de Saint-Étienne-du-Rouvray (qui a été effondré à la nouvelle de sa mort car c’était un ami), et le prêtre avait alloué une partie de la propriété paroissiale pour y construire la mosquée de la ville.

L’assassinat du prêtre a été événement mondial relayé dans de nombreux pays. Le pape François a rapidement évoqué le statut de "martyr", lors d’une messe d’hommage le 14 septembre 2016 : « Nous devons le prier, c’est un martyr, et les martyrs sont des bienheureux, pour qu’il nous donne à tous la fraternité, la paix, et aussi le courage de dire la vérité : tuer au nom de Dieu est satanique. ».

Le procès en béatification a été ouvert le 2 octobre 2016, ce qui est exceptionnel, un délai de cinq ans est requis en principe, même si ce ne fut pas le cas pour le pape Jean-Paul II et pour Mère Teresa. Jacques Hamel sera probablement béatifié dans peu de temps car il a donné sa vie pour son espérance, mais il n’est pas seulement un martyr de l’Église catholique, et c’est cela que tous les citoyens français doivent comprendre, y compris les non-catholiques, athées, agnostiques, etc., Jacques Hamel a été aussi un martyr de la République française, celle des Lumières, celle des droits de l’homme.

François Hollande l’a d’ailleurs rappelé le 26 juillet 2016 : « Attaquer une église, tuer un prêtre, c’est profaner la République qui garantit la liberté de conscience. ». Après une autre messe d’hommage dite par Mgr Dominique Lebrun le 26 juillet 2017 à Saint-Étienne-du-Rouvray, le Président Emmanuel Macron (aux côtés du Premier Ministre Édouard Philippe et du ministre Gérard Collomb) a rappelé les déclarations de son prédécesseur, en citant l’article 18 de la Déclaration universelle des droits de l’homme qui garantit « la liberté de manifester sa religion ou sa conviction, seul ou en commun, tant en public qu’en privé, par l’enseignement, les pratiques, le culte et l’accomplissement des rites ».

En s’opposant vivement aux violences des deux terroristes, en ne se couchant pas devant eux, bref, n’ayant pas eu peur d’eux, sûr de sa foi et de son espérance, Jacques Hamel fait partie effectivement des martyrs de la République, de ceux qui n’ont pas eu froid aux yeux à accomplir leur tâche hors de toute contrainte, au même titre que Samuel Paty a enseigné, que le colonel Arnaud Beltrame a fait son devoir en libérant des otages, que les dessinateurs de "Charlie Hebdo" n’ont pas hésité à publier des dessins provocateurs en toute liberté. À ce propos, ayons aussi une petite pensée pour Kurt Westergaard, qui est mort le 14 juillet 2021 ; il fut le dessinateur danois des fameuses caricatures de Mahomet, publiées le 30 septembre 2005, qui ont enflammé le monde musulman.


Aussi sur le blog.

Sylvain Rakotoarison (23 juillet 2021)
http://www.rakotoarison.eu


Pour aller plus loin :
Jacques Hamel, martyr de la République autant que de l’Église.
L'assassinat du père Jacques Hamel.
Fête nationale : cinq ans plus tard…

_yartiTerrorismeA03




https://rakotoarison.over-blog.com/article-sr-20210726-jacques-hamel.html

https://www.agoravox.fr/actualites/religions/article/jacques-hamel-martyr-de-la-234616

http://rakotoarison.canalblog.com/archives/2021/07/23/39068961.html









 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Résultats officiels
de l'élection présidentielle 2012
 


Pour mettre la page en PDF :
Print


 




Petites statistiques
à titre informatif uniquement.

Du 07 février 2007
au 07 février 2012.


3 476 articles publiés.

Pages vues : 836 623 (total).
Visiteurs uniques : 452 415 (total).

Journée record : 17 mai 2011
(15 372 pages vues).

Mois record : juin 2007
(89 964 pages vues).