Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 décembre 2021 4 30 /12 /décembre /2021 03:44

« Un homme d’une intelligence extraordinaire, intègre et invincible contre les forces de l’apartheid, il était aussi tendre et vulnérable dans sa compassion pour ceux qui avaient souffert (…) sous l’apartheid, et pour les opprimés et les oppresseurs du monde entier. » (Cyril Ramaphosa le 26 décembre 2021).



_yartiTutuDesmondB01

Le titre de son livre sorti en 2000, "Il n’y a pas d’avenir sans pardon", résumait à lui seul la philosophie du prélat prêcheur. L’ancien archevêque anglican du Cap, Mgr Desmond Tutu s’est éteint ce dimanche 26 décembre 2021, quelques heures après Noël, à l’âge de 90 ans qu’il venait d’avoir le 7 octobre dernier. Celui qui fut l’inlassable combattant des droits de l’homme et de la réconciliation, tant en Afrique du Sud à l’époque de l’apartheid que dans le monde entier, avait son franc-parler, son audace, son verbe haut destiné à bousculer les situations inacceptables, mais il est aujourd’hui salué de toute part, comme un sage universel. La fille de Martin Luther King, Benice King, a tweeté : « Nous sommes meilleurs parce qu’il était de ce monde. ». Ses funérailles auront lieu le 1er janvier 2022 au Cap.

Ordonné prêtre (anglican) en 1961, professeur de théologie après des études à Londres, il fut l’un des grands résistants contre l’apartheid dans les années 1970, apôtre de la non-violence comme le fut Nelson Mandela depuis sa prison. Quand les émeutes de Soweto ont éclaté en 1976, il y habitait et était le doyen du diocèse de Johannesburg avant de devenir d’août 1976 à mars 1978 évêque du Lesotho puis secrétaire général du Conseil œcuménique d’Afrique du Sud de mars 1978 à février 1985.

Personnalité sud-africaine de premier plan pour défendre les populations opprimées et victimes de la ségrégation, Desmond Tutu a reçu le Prix Nobel de la Paix le 16 octobre 1984. C’est par la suite qu’il a été nommé évêque de Johannesburg de février 1985 à septembre 1986, puis archevêque du Cap de septembre 1986 à juin 1996.

Il a été ensuite nommé par le Président Nelson Mandela à la présidence de la Commission de la vérité et de la réconciliation de décembre 1995 à octobre 1998 pour solder politiquement, judiciairement et moralement la période de l’apartheid (1960-1994). Il y a effectué un travail considérable à la fois de mémoire, de vérité sur les faits de l’apartheid mais aussi de pardon, de réconciliation, ce qui était sans aucun doute le moins facile. Le rapport de six tomes qui a été remis le 29 octobre 1998 à Nelson Mandela faisait le compte rendu des auditions de 22 000 victimes et 7 000 fonctionnaires. Son travail de commission est devenu un modèle international en matière de réconciliation nationale.

Pendant des décennies, Desmond Tutu s’est engagé pour différentes causes, soutenait son ami le dalaï-lama et condamnait l’absence de réaction sud-africaine face à la dictature de Robert Mugabe au Zimbabwe voisin. Il préconisa le procès de George W. Bush et Tony Blair pour avoir commis la guerre en Irak. Le Secrétaire Général de l’ONU Kofi Annan l’a nommé en 2005 membre du Haut Conseil pour l’alliance des civilisations.

En 2004, à l’occasion d’une interview au journal "Le Monde", la journaliste Annick Cojean décrivait Mgr Desmond Tutu avec ces traits vifs : « Ces flammèches dans le regard ! Ces paillettes de gaieté, d’humour et d’énergie dans son iris foncé ! Et ce grand rire en cascade ! Ce grand rire bienfaisant qui vous asperge, vous contamine, délicieux et jubilatoire. Cet homme est désarmant. Car c’est de l’amour qu’on lit aussi dans sa prunelle. Quelque chose d’intensément attentif et bienveillant. Voilà pourquoi d’emblée ce regard vous réchauffe, comme sa main qu’il vous offre longuement, et comme son rire joyeux pour vous souhaiter la bienvenue. ».

_yartiTutuDesmondB02

La disparition de Desmond Tutu a ému la "communauté internationale". Le Président sud-africain Cyril Ramaphosa a parlé d’un « patriote sans égal ». Pour l’ancien Président américain Barack Obama, il était « un ami, un mentor et un phare mental ». Le Président américain Joe Biden a rappelé le « pouvoir du message de justice, d’égalité, de vérité et de réconciliation » porté par le Prix Nobel. Le Président français Emmanuel Macron a aussi exprimé son émotion dans un tweet : « Son combat pour la fin de l’apartheid et la réconciliation sud-africaine restera dans nos mémoires. ».

L’archevêque de Canterbury Justin Welby (chef spirituel des anglicans) a réagi ainsi : « Dans les yeux de Desmond Tutu, nous avons vu l’amour de Jésus. Dans sa voix, nous avons entendu la compassion de Jésus. Dans son rire, nous avons entendu la joie de Jésus. C’était beau et courageux. Son plus grand amour est maintenant réalisé alors qu’il rencontre son Seigneur face à face. ». La reine Élisabeth II a fait état de sa « profonde tristesse » et le Premier Ministre britannique Boris Johnson a évoqué sa postérité : « Nous nous souviendrons de lui pour son leadership spirituel et sa bonne humeur irrépressible. ».

Le pape François a aussi été touché par sa mort, « conscient du service rendu à l’Évangile par la promotion de l’égalité raciale et de la réconciliation ». Le Secrétaire Général de l’ONU Antoine Guterres l’a décrit comme « la voix des sans-voix et une source d’inspiration pour des générations du monde entier » et le Président du Conseil Européen Charles Michel comme « un homme qui a donné sa vie à la liberté avec un engagement profond pour la dignité humaine, un géant qui s’est dressé conte l’apartheid ».

Je termine par la réaction de Christiane Taubira, possible candidate à l’élection présidentielle, qui a exprimé sa tristesse avec sincérité mais pas sans orgueil non plus : « Résonne son rire, car j’ai connu aussi le son de sa colère et j’ai vu ses larmes de près. Étudiante, j’ai vénéré Desmond Tutu. Députée, j’ai pu lui dire merci pour tant de courage. Ministre, je l’ai salué officiellement. La dernière fois aux adieux à Mandela. Quelle vie ! ». Pas sans orgueil ou amour-propre, car lorsque je lis sur ce tweet "quelle vie !", j’ai vraiment l’impression qu’elle pensait à la sienne, de vie, et pas à celle de Desmond Tutu !

Qu’importe, aujourd’hui, Tutu doit bien rigoler du haut du Ciel, il a bousculé un peu les conventions institutionnelles et restera gravé dans nos mémoires comme un homme d’action et de parole, déterminé à faire triompher ce qu’il croyait le bien, ne cherchant qu’à sauver le plus important, le plus essentiel, sa foi en l’humain, peut-être au détriment de principes trop théoriques et trop éloignés de l’incarnation humaine. Pasteur du possible plus que dictateur de l’idéal.


Aussi sur le blog.

Sylvain Rakotoarison (26 décembre 2021)
http://www.rakotoarison.eu


Pour aller plus loin :
Desmond Tutu.
Frederik De Klerk.
Pik Botha.
Le centenaire de Nelson Mandela.
Cyril Ramaphosa.
Le prédicateur tempétueux.
L’Afrique du Sud.
L'Afrique du Sud de Pieter Botha.
L'Afrique du Sud de Frederik De Klerk.
L’Afrique du Sud de Nelson Mandela.
L’Afrique du Sud de Thabo Mbeki.
L’Afrique du Sud de Jacob Zuma.
Robert Mugabe.
Morgan Tsvangirai.
L’anti-Mandela du Zimbabwe.

_yartiTutuDesmondB03




https://rakotoarison.over-blog.com/article-sr-20211226-desmond-tutu.html

https://www.agoravox.fr/actualites/citoyennete/article/sage-parmi-les-nations-desmond-238259

http://rakotoarison.canalblog.com/archives/2021/12/26/39277724.html















 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Résultats officiels
de l'élection présidentielle 2012
 


Pour mettre la page en PDF :
Print


 




Petites statistiques
à titre informatif uniquement.

Du 07 février 2007
au 07 février 2012.


3 476 articles publiés.

Pages vues : 836 623 (total).
Visiteurs uniques : 452 415 (total).

Journée record : 17 mai 2011
(15 372 pages vues).

Mois record : juin 2007
(89 964 pages vues).