Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 mars 2022 2 08 /03 /mars /2022 03:51

« Nous étions douze à table. Du jour au lendemain, un plat de champignons me laissa seul au monde. » (Sacha Guitry).




_yartiElysee2022BH01

Ce lundi 7 mars 2022, le Conseil Constitutionnel a publié les parrainages des 13 427 élus qu’il a définitivement validés. Cela a abouti à la proclamation officielle de douze candidats à l’élection présidentielle du 10 avril 2022, ce qui est déjà beaucoup. La seule incertitude provenait de Philippe Poutou qui a réussi, en un jour, à obtenir 157 parrainages supplémentaires.

Valérie Pécresse (2 636 parrainages) 54 ans
Candidate soutenue par Les Républicains, l’UDI et Les Centristes, elle a été ministre de Nicolas Sarkozy de 2007 à 2012 (Universités puis Budget) et est présidente du conseil régional d’Île-de-France depuis 2015.

Emmanuel Macron (2 098 parrainages) 44 ans : 24,0% en 2017
Président de la République sortant, il sollicite le renouvellement de son mandat en pleine bourrasque diplomatique avec l’invasion russe en Ukraine. Il est soutenu par de nombreuses personnalités de gauche et de droite, ainsi que par le LREM, le MoDem, le Parti radical, Horizons, Agir, et quelques autres mouvements de la majorité.

Anne Hidalgo (1 440 parrainages) 62 ans
Candidate soutenue par le parti socialiste, elle est maire de Paris depuis 2014, après avoir été première adjointe de Bertrand Delanoë.

Jean-Luc Mélenchon (906 parrainages) 70 ans : 19,6% en 2017
Candidat soutenu par FI, il a été sous-ministre de Lionel Jospin puis candidat aux élections présidentielles de 2012 et 2017.

Éric Zemmour (741parrainages) 63 ans
Polémiste à succès éditorial, il s’est engagé dans la vie politique seulement en août 2021 et a créé le parti Reconquête en décembre 2021. Comme Emmanuel Macron en 2016 avec En Marche, il a créé ex nihilo un véritable courant politique basé sur sa personne et ses idées.

Yannick Jadot (712 parrainages) 54 ans
Candidat de EELV, il représente la branche réaliste des écologistes face à la branche idéaliste dont la meilleure représentante était son adversaire à la primaire Sandrine Rousseau.

Jean Lassalle (642 parrainages) 66 ans : 1,2% en 2017
Ancien membre du MoDem jusqu’en 2016, il est une sorte d’extraterrestre de la vie politique, représentant du terroir à la voix rocailleuse, fondateur du parti Résistons et déjà candidat à l’élection présidentielle de 2017.

Fabien Roussel (626 parrainages) 52 ans
Candidat du parti communiste français dont il est le secrétaire national depuis 2018, il porte à l’élection présidentielle les couleurs du PCF pour la première fois depuis quinze ans.

Marine Le Pen (622 parrainages dont celui de François Bayrou) 53 ans : 21,3% en 2017
Candidat du Rassemblement national (ex-FN) dont elle est la présidente de 2011 à 2021, elle était déjà candidate en 2012 et en 2017.

Nicolas Dupont-Aignan (600 parrainages) 61 ans : 4,7% en 2017
Candidat de Debout la France qu’il préside depuis 2008, il était déjà candidat aux deux précédentes échéances.

Philippe Poutou (596 parrainages) 55 ans : 1,1% en 2017
Candidat de NPA, il a été choisi par son parti en raison de sa notoriété après ses candidatures aux deux précédentes élections.

Nathalie Arthaud (576 parrainages) 52 ans : 0,6% en 2017
Candidate de Lutte ouvrière dont elle est la porte-parole depuis 2008, elle aussi s’est déjà portée candidate aux deux précédentes élections.

_yartiElysee2022BH02
_yartiElysee2022BH03

Maintenons, parlons des recalés des parrainages

Les candidats potentiels avaient cinq ans pour chercher des élus qui pourraient les parrainer. Concrètement, c’est surtout à partir de mars ou juin 2020 qu’ils ont pu aller démarcher les maires nouvellement élus ou réélus qui seraient en exercice en 2022.

En tout, 65 personnalités ont bénéficié d’au moins un parrainage d’un élu, parfois pour d’autres raisons que politique ou électorale. Parmi les 53 personnalités "recalées", il y a trois anciens candidats à l’élection présidentielle (quatre en fait), François Asselineau, candidat en 2017, président de l’UPR, qui n’a obtenu que 293 parrainages, Christiane Taubira, candidate en 2002, issue de la primaire populaire (mouvement qui a finalement apporté son soutien à Jean-Luc Mélenchon), avec seulement 274 parrainages et Antoine Waechter, candidat en 1988, président du mouvement écologiste indépendant qui n’a eu que 7 parrainages (lui-même n’a pas dû se présenter formellement cette année).

Un troisième candidat trotskiste Anasse Kazib a été aussi empêché de se présenter avec 160 parrainages, ainsi que la coprésidente fondatrice du parti animaliste Hélène Thouy avec 139 parrainages, tête de liste aux élections européennes de 2019 ayant recueilli plus de 2% des voix. Enfin, pour les candidats politiques "sérieux", le libéral Gaspard Koenig, avec seulement 107 parrainages et Florian Philippot avec seulement 1 parrainage ! (alors qu’en 2017, il avait quitté le FN avec plusieurs députés européens et conseillers régionaux dont aucun n’a été réélu).

On peut aussi signaler la présence à chaque scrutin d’un candidat "farfelu" qui recherche surtout la notoriété médiatique par un marketing très maladroit et peu attrayant (les parisiens peuvent remarquer des affiches de ce candidat depuis une vingtaine d’années), Nicolas Miguet, ex-giscardien qui a mal tourné ! (d’un supposé mais inexistant parti du contribuable) et qui aujourd’hui n’a que 40 parrainages. À une époque bien moins transparente, il s’était pointé devant le Conseil Constitutionnel le dernier jour de dépôt des signatures en affirmant avoir obtenu les 500 signatures, ce qui lui a permis de bénéficier d’un article dans "Le Monde" tandis que le lendemain, on apprenait qu’il n’avait que de 2 parrainages !

Parmi les personnes qui ont bénéficié de parrainages, on peut aussi évoquer des personnalités politiques non candidates mais parrainées quand même, notamment : Michel Barnier (2), ancien ministre ; Jean-Louis Borloo (1), ancien ministre ; Édouard Philippe (1), ancien Premier Ministre ; Bernard Cazeneuve (1), ancien Premier Ministre ; Arnaud Montebourg (1), ancien ministre ; Carole Delga (1), présidente du conseil régional d’Occitanie ; Raphaël Glucksmann (1), député européen app. PS ; Emmanuelle Ménard (1), députée app. RN ; François Ruffin (1), député FI ; …et même François Hollande (1), ancien Président de la République !

Terminons avec le spationaute Thomas Pesquet, qui a reçu un parrainage (sans doute un maire distrait, toujours dans les étoiles), et l’humoriste belge Guillaume Meurice qui, au fil de ses chroniques sur France Inter (il était en vacances la dernière semaine), a pu atteindre la cote de 6 parrainages ! À l’origine, son spectacle "Meurice 2022" où il joue le rôle d’un candidat et à Cherbourg, il a demandé à la salle : « S’il y a des élus dans la salle, je recherche un parrainage ! ». Si bien qu’un maire présent dans la salle est allé le voir et s’est laissé convaincre de le parrainer. C’était sa première signature. Cinq autres l’ont suivi.

Et la petite cerise sur le gâteau : Philippe Célestin Maréchal a également reçu un parrainage. Maire lui-même (de Balagny-sur-Thérain dans l’Oise), il s’est parrainé lui-même pour en finir avec les sollicitations de toutes sortes des chasseurs de signatures : « C’est quelque chose qui a été fait pour nos délester d’une très grosse charge de travail car les secrétaires de mairie étaient submergées par les appels e les demandes de parrainages. » (CNews). Inutile de dire que si cela fait du travail en plus, la plupart des maires voient dans ce phénomène une source de flatterie et un moyen de "valoriser" leur mandat. Ce seront eux qui devront, dans quelques semaines, organiser les opérations électorales et vérifier que tout se déroulera correctement : la démocratie ne vit pas sans serviteurs au plus près des citoyens.


Aussi sur le blog.

Sylvain Rakotoarison (07 mars 2022)
http://www.rakotoarison.eu


Pour aller plus loin :
Élysée 2022 (34) : la liste officielle des 12 candidats.
Élysée 2022 (33) : Emmanuel Macron à 30% ?
Sondage Ipsos publié le 5 mars 2022 à télécharger.
François Bayrou, le parrain de Marine Le Pen.
Situation des parrainages pour les candidats de la présidentielle de 2022 (arrêtée au 7 mars 2022).
Le serpent de mer des parrainages pour la présidentielle.

_yartiElysee2022AA01



https://rakotoarison.over-blog.com/article-sr-20220307-liste-candidats.html

https://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/elysee-2022-34-la-liste-officielle-239949

http://rakotoarison.canalblog.com/archives/2022/03/07/39375911.html










 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Résultats officiels
de l'élection présidentielle 2012
 


Pour mettre la page en PDF :
Print


 




Petites statistiques
à titre informatif uniquement.

Du 07 février 2007
au 07 février 2012.


3 476 articles publiés.

Pages vues : 836 623 (total).
Visiteurs uniques : 452 415 (total).

Journée record : 17 mai 2011
(15 372 pages vues).

Mois record : juin 2007
(89 964 pages vues).