Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 avril 2022 1 25 /04 /avril /2022 03:38

« Je sais que nombre de nos compatriotes ont voté ce jour pour moi, non pour soutenir les idées que je porte, mais pour faire barrage à celles de l’extrême droite. Je veux ici les remercier et leur dire que j’ai conscience que leur vote m’oblige pour les années à venir. (…) Je ne suis plus le candidat d’un camp, mais le Président de toutes et de tous. (…) Nous avons tant à faire ! (…) Nul ne sera laissé au bord du chemin. (…) Cette ère nouvelle ne sera pas la continuité du quinquennat qui s’achève. » (Emmanuel Macron, le 24 avril 2022 à Paris).



_yartiMacron2022AM01

Ouf ! Soulagement et joie en France mais aussi en Europe à l’annonce des résultats du second tour de l’élection présidentielle de ce dimanche 24 avril 2022. La réélection du Président sortant Emmanuel Macron est historique à plus d’un titre (du reste, celle de son adversaire l’aurait été aussi). En effet, c’est la première fois dans l’histoire de notre République qu’un Président de la République est réélu au suffrage universel direct hors périodes de cohabitation, c’est-à-dire hors responsabilité du gouvernement sortant. Effectivement, François Mitterrand et Jacques Chirac ont été réélus, mais en tant que chef de l’opposition, il n’avait pas à défendre un bilan gouvernemental, et De Gaulle a été certes réélu mais il n’avait pas été élu au suffrage universel direct, l’élection de 1965 était sa première (et unique) consécration par l'onction du peuple à titre personnel (les référendums étant sur un sujet déterminé).

Ce mandat qui commence aura bien de problèmes, bien des enjeux, bien des responsabilités, mais il faut aussi savoir goûter à sa juste valeur cette victoire historique. D’après le Ministère de l’Intérieur, Emmanuel Macron a obtenu 18,8 millions de voix, soit 58,5% des suffrages exprimés, tandis que son opposante Marine Le Pen 13,3 millions de voix, soit 41,5%. C’est donc une large victoire du Président sortant, surtout si l’on prend aussi en fonction du nombre des votants : 53,5% des votants, soit plus de la majorité absolue des électeurs qui se sont déplacés. Sa légitimité populaire ne peut pas être mise en doute, pas plus qu’en 2017, même par ceux de ses opposants qui considèrent qu’une élection est légitime seulement si elle les fait élire (ce qui donne une définition très étrange de la démocratie).

Je m’en réjouis naturellement, soulagé et heureux que les Français aient choisi la poursuite de la modernité et de l’ouverture contre le repli sur soi et la haine, mais cela reste tout de même un résultat alarmant face à l’extrême droite.

Au second tour d’une présidentielle, le parti d’extrême droite est passé de 5,5 millions d’électeurs en 2002 à 10,6 millions en 2017 et 13,3 millions en 2022. Le plafond de verre a très largement explosé, depuis longtemps d’ailleurs, le seuil de 40% des exprimés a été franchi par Marine Le Pen. Celle-ci, comme prévu et comme l’ont fait avant elle de nombreuses personnalités politiques, celle qui avait affirmé qu’elle renoncerait à la vie politique en cas d’échec en 2022 a changé de position et a annoncé la poursuite de son engagement politique. Il est vrai que la perspective de 2027 est plutôt dégagée pour elle, car Emmanuel Macron ne pourra plus se représenter et son supposé héritier politique aura forcément moins de génie politique et surtout moins d’expérience de campagne présidentielle que lui, et il reste peu de survivants parmi les partis gouvernementaux d’avant Macron, LR et le PS. Mais c’est trop tôt pour y songer quand on sait tous les bouleversements et les crises qu’il y a eus entre 2017 et 2022.

Emmanuel Macron a perdu un peu moins de 2 millions d’électeurs, ce qui, après l’usure de cinq ans de mandat, est finalement assez faible. En nombre de voix, il est en cinquième position dans l’histoire des présidentielles, derrière Jacques Chirac avec 25,5 millions de voix en 2002, lui-même avec 20,7 millions en 2017, Nicolas Sarkozy avec 19,0 millions de voix en 2007 et François Hollande avec 18,0 millions en 2012, ce qui est un score quasiment identique.

Lors de sa venue à France Inter dans la matinale du vendredi 22 avril 2022, Emmanuel Macron comptait sur 58,5% des voix, ce qui donne une approche assez pertinente de son analyse électorale. Valéry Giscard d’Estaing aussi avait approché assez bien son résultat de 1974 en comptant sur 51% des voix.

Si l’on regarde par rapport aux électeurs inscrits, avec 38,5% des inscrits, Emmanuel Macron a une légitimité équivalente à celle de François Hollande qui avait obtenu 39,1% des inscrits. Le procès en illégitimité ne devrait jamais avoir lieu, sinon par des mauvais joueurs de réflexe typiquement trumpiste qui refusent le principe de la démocratie. C’est d’ailleurs, là aussi, une grande émotion d’avoir eu la possibilité de choisir en toute liberté, sans pression, par vote secret et sincère, le Président de la République de son pays, quand on regarde un certain nombre de pays à l’étranger dont les peuples n’ont pas cette chance.

Emmanuel Macron revient de loin. Il y a exactement un an, en avril 2021, en plein dans la troisième vague pandémique, qui aurait misé qu’il allait être réélu avec presque trois électeurs sur cinq ? C’est sa capacité à gérer les crises, à s’adapter aux fluctuations géantes de notre monde actuel qui lui a apporté le soutien nécessaire. C’était le candidat de la raison, face aux pulsions, face aux passions, face aux émotions parfois les plus négatives du peuple français.

Cette victoire historique n’empêchera pas une analyse détaillée du scrutin, une France éclatée en deux, celle des personnes âgées et celle des actifs inquiets, celle des urbains et celle des ruraux, celle des diplômés et celle des sans diplôme, etc. Emmanuel Macron l’a bien compris quand il est venu au Champ-de-Mars à Paris, derrière la Tour Eiffel mais aussi en face du Trocadéro, ce dimanche soir. Sa phrase la plus importante est sans nul doute : « Nul ne sera laissé au bord du chemin. ». Cela ressemble à un vœu pieux et le challenge du nouveau quinquennat, c’est que cela devienne réalité (il n’est pas le premier à avoir émis un tel vœu).

_yartiMacron2022AM03

Malgré le large écart entre les deux candidats du second tour, il ne faut pas se bercer d’illusions : ce second tour a été un choc de deux haines, une détestation quasi-idéologique contre le candidat du réel, et un refus de l’extrême droite au pouvoir. À l’étranger, personne ne comprend vraiment cette détestation contre la personnalité d’Emmanuel Macron. Elle est forte et aurait pu l’emporter sur le rejet de l’extrême droite dès lors qu’il n’y a plus de front républicain.

Je crois qu’on peut considérer qu’il y a un front républicain quand il y a plus de participation au second tour qu’au premier tour lorsque le candidat de l’extrême droite est présent au second tour. C’était le cas en 2002 (20,3% d’abstention au second tour, bien moins que les 28,4% du premier tour), mais pas en 2017 (25,4% au second tour, plus que les 22,2% du premier tour), ni en 2022 (28,0% au second tour, plus que les 26,3% du premier tour).

Dans mon bureau de vote, qui a voté à 75,5% pour Emmanuel Macron, j’ai pu voir qu’il y avait des électeurs qui n’étaient pas venus voter au premier tour voter au second tour, mais aussi l’inverse, qui ont voté au premier tour et ne sont pas venus voter au second tour. Cela dit, il faut se méfier des interprétations trop rapides car les vacances scolaires (dans cette commune) ont commencé à Pâques et le premier tour n’était pas en période de vacance au contraire du second tour situé au milieu des vacances (même s’il reste la possibilité des procurations).

_yartiMacron2022AM02

On va évidemment scruter les premiers gestes du Président réélu. Sa présence au Champ-de-Mars a été accompagnée (de sa femme et d’enfants) au lieu d’être seule au Louvre qui symbolisait terriblement l’exercice solitaire du pouvoir, pour reprendre une expression giscardienne. En 2017, il avait aussi voulu fêter sa victoire au pied de la Tour Eiffel, mais la maire de Paris, Anne Hidalgo, le lui avait refusé pour d’obscures raisons techniques. Son repos ensuite à la Lanterne à Versailles doit moins porter sur la symbolique que ce besoin de souffler après une campagne épuisante et avant un nouveau mandat qui se révélera sans doute aussi sportif.

Il s’agit de ne pas aller trop vite et de bien choisir les mesures du nouveau quinquennat. Il y a deux enjeux : commencer un nouveau mandat présidentiel mais terminer une législature. Car tous les esprits sont désormais à la préparation des élections législatives des 12 et 19 juin 2022.

Pour Emmanuel Macron, la nomination d’un nouveau gouvernement est donc le premier enjeu de cette nouvelle ère : il devra être celui qui mènera la majorité présidentielle aux législatives tout en étant suffisamment consensuel pour représenter l’ensemble de son électorat du second tour. Une attention que n’avait pas eue Jacques Chirac en 2002 et qui a été une erreur que la France paie peut-être encore aujourd’hui par cette colère quasiment permanente ressentie par une partie des Français depuis 2002. Là est le travail présidentiel à venir : « Je sais que pour nombre de nos compatriotes qui ont choisi l’extrême droite, la colère et les désaccords qui les ont conduits à voter pour ce projet doivent aussi trouver une réponse. C’est ma responsabilité et celle de ceux qui m’entourent. ».

Bravo l’artiste !


Aussi sur le blog.

Sylvain Rakotoarison (24 avril 2022)
http://www.rakotoarison.eu


Pour aller plus loin :
Élysée 2022 (47) : la victoire historique d’Emmanuel Macron.
Emmanuel Macron réélu Président de la République le 24 avril 2022.
Discours du Président Macron le 24 avril 2022 au Champ-de-Mars à Paris (vidéo).
Interview d’Emmanuel Macron le 22 avril 2022 sur France Inter.
Résultats du second tour de l’élection présidentielle du 24 avril 2022 (Ministère de l’Intérieur).
Rien n’est joué !
Duel Emmanuel Macron vs Marine Le Pen du second tour du 20 avril 2022.
Emmanuel Macron, le candidat de la puissance française et européenne.
Avec Marine Le Pen, l’État de droit en peine.
La révolution verte du candidat Emmanuel Macron.
Discours d’Emmanuel Macron au Pharo à Marseille le 16 avril 2022 (vidéo et texte intégral).
Discours d’Emmanuel Macron à la Porte de Versailles de Paris La Défense le soir du 10 avril 2022 (vidéo et texte intégral).
Discours d’Emmanuel Macron à Arena de Paris La Défense le 2 avril 2022 (vidéo et texte intégral).
Marine Le Pen : ne nous trompons pas de colère !
Tout sauf Macron : pourquoi tant de haine ?
Élysée 2022 (45) : le naufrage du parti Les Républicains.
Élysée 2022 (44) : la consécration du mélenchonisme électoral.
Élysée 2022 (43) : le sursaut républicain !
Résultats du premier tour de l’élection présidentielle du 10 avril 2022 (Ministère de l’Intérieur).
Gestion de la crise du covid : la France au tableau d’honneur !
Emmanuel Macron et son rapport à l’imprévisible.
13 raisons de voter pour Emmanuel Macron : pouvoir d’achat, santé, école, écologie…
Projet du candidat Emmanuel Macron pour 2022 (à télécharger).
Élysée 2022 (42) : Emmanuel Macron en danger !
Élysée 2022 (41) : Emmanuel Macron descend dans l’arène.
Élysée 2022 (37) : Emmanuel Macron n’est pas (encore) réélu !
Élysée 2022 (36) : pour qui votera Nicolas Sarkozy au premier tour ?
Élysée 2022 (35) : le projet présidentiel du candidat Emmanuel Macron.
Élysée 2022 (33) : Emmanuel Macron à 30% ?
Élysée 2022 (32) : Emmanuel Macron candidat !
Élysée 2022 (29) : Emmanuel Macron sera-t-il candidat un jour ?
Enfin, une vision européenne !

_yartiMacron2022AM04





https://rakotoarison.over-blog.com/article-sr-20220424-presidentielle-second-tour.html

https://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/elysee-2022-47-la-victoire-241171

http://rakotoarison.canalblog.com/archives/2022/04/21/39444786.html






 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Résultats officiels
de l'élection présidentielle 2012
 


Pour mettre la page en PDF :
Print


 




Petites statistiques
à titre informatif uniquement.

Du 07 février 2007
au 07 février 2012.


3 476 articles publiés.

Pages vues : 836 623 (total).
Visiteurs uniques : 452 415 (total).

Journée record : 17 mai 2011
(15 372 pages vues).

Mois record : juin 2007
(89 964 pages vues).