Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 juin 2022 4 30 /06 /juin /2022 04:21

« Fidèle à sa méthode faite de discrétion et d’efficacité, Le Drian a travaillé ses dossiers, évitant les rodomontades à la Kouchner ou les initiatives malencontreuses d’un Ayrault n’aboutissant à rien (..). Il est vrai que face à l’inexpérience de Macron, Le Drian bénéficiait déjà d’un solide réseau tant à Washington qu’auprès des généraux en Algérie, des chefs d’État en Afrique noire et dans les pays du Golfe. » (Hubert Coudurier, "Le Télégramme" du 30 décembre 2017).



_yartiLeDrianJeanYvesB01

L’ancien ministre Jean-Yves Le Drian fête son 75e anniversaire ce jeudi 30 juin 2022. Il n’est pas si "ancien" que cela puisque, malgré l’âge avancé (avec lui, c’est la retraite à 75 ans), il vient juste de quitter son ministère le 20 mai 2022 avec la formation du nouveau gouvernement.

Pendant dix ans, bénéficiant d’une remarquable popularité, Jean-Yves Le Drian a été parmi les premiers-ministrables récurrents de la vie politique. Militant socialiste depuis 1974, il a quitté le PS pour rejoindre LREM en 2018. Malgré une grande amitié pour François Hollande, il s’est éloigné de lui pour s’investir au service du candidat Emmanuel Macron à partir du 23 mars 2017 après avoir soutenu Manuel Valls au sein du PS en 2017 (et Ségolène Royal en 2007). Il est l’un des derniers grands dinosaures de la politique de "l’ancien monde", celui où l’on était un seigneur féodal dans son fief breton, et parfois, un cumulard (dans le temps et en même temps).

En fait, Jean-Yves Le Drian s'était rapproché d'Emmanuel Macron dès l'automne 2016, furieux contre son ami Président de la publication du livre "Un Président ne devrait pas dire ça" de Gérard Davet et Fabrice Lhomme où les deux journalistes ont reproduit des documents secret défense révélés par François Hollande. Prudent, il était resté dans la loyauté avec le PS en soutenant Manuel Valls, mais son cabinet avait déjà pris des contacts avec Emmanuel Macron ...et aussi avec François Fillon. Pendant la campagne en 2017, Emmanuel Macron lui a promis qu'il resterait au Ministère de la Défense où il jouissait d'une grande autonomie et de nombreux réseaux, mais finalement, au moment de la formation du gouvernement, il le nomma au Quai d’Orsay dont il ne connaissait rien, dans le cadre d'une reprise en main présidentielle de ces deux ministères (très autonomes sous François Hollande, confiés à Jean-Yves Le Drian et Laurent Fabius).

Breton, il l’est depuis toujours : né à Lorient, Jean-Yves Le Drian a passé son agrégation d’histoire en 1971 à Rennes, et côtoyait d’autres étudiants, Bernard Poignant, futur maire de Quimper, et Jean-Michel Gaillard. Tous les trois furent subjugués par François Mitterrand et ont adhéré au PS. À 29 ans, Jean-Yves Le Drian a obtenu son premier mandat, celui d’adjoint au maire de Lorient en mars 1977. Mais ce fut surtout l’année suivante qu’il a pris son envol électif en se faisant élire député du Morbihan à 30 ans en mars 1978 : le député socialiste sortant ne se représentait pas et il a su éviter une candidature d’un socialiste résistant maire d’une commune de la circonscription. Il était soutenu par Pierre Mauroy et aussi Haroun Tazieff.

Dans les années 1980 au PS, dans le cadre du club Témoin, Jean-Yves Le Drian s’est retrouvé avec Jean-Michel Gaillard, Jean-Pierre Mignard, François Hollande et Ségolène Royal dans les transcourants du parti (refusant de jouer le jeu des motions). Dans la seconde moitié de cette décennie, c’était déjà François Hollande, proche de Jacques Delors, qui cherchait à faire la synthèse européenne et social-démocrate de l’ensemble des courants. Jean-Yves Le Drian fut surnommé le "saumon rose" parce qu’il remontait les courants du PS. Le 22 août 1985, Jean-Yves Le Drian et François Hollande ont inauguré les premières rencontres avec Jacques Delors à Lorient, qui est revenu chaque année jusqu’en 1996. Jacques Delors était alors Président de la Commission Européenne.

Sa carrière est alors celle d’un élu national et local classique pour cette époque : député de 1978 à 2007 sauf entre 1993 et 1997 où il a été battu, maire de Lorient de juillet 1981 à mars 1998 (conseiller municipal de 1977 à 2004), il a été aussi élu président de la structure intercommunale de Lorient (district puis communauté d’agglomération) de 1990 à 2004. Investi aussi pour la région Bretagne, il fut le très influent président du conseil régional de Bretagne de mars 2004 à juin 2017, sauf de 2012 à 2015 (car ministre), et conseiller régional de mars 1998 à juin 2021.

Sur la scène nationale, Jean-Yves Le Drian a gagné en importance plus tardivement. Après une courte expérience ministérielle dans le gouvernement de la première femme Première Ministre Édith Cresson, du 18 mai 1991 au 2 avril 1992 comme Secrétaire d’État à la Mer (auprès de Paul Quilès), il a voulu attendre l’élection de son ami François Hollande à la Présidence de la République pour obtenir l’un des ministères clefs et celui-ci sur une longue durée. "Voulu", car Jean-Yves Le Drian, plus social-démocrate que socialiste, était la figure cible de la politique d’ouverture du Président Nicolas Sarkozy : ainsi ce dernier lui a proposé, à trois reprises, la Défense, en mai 2007, en juin 2007 puis en mai 2009, et à chaque fois, par fidélité à son camp, il a refusé.

Finalement, ses refus ne l’ont pas empêché d’avoir une brillante carrière ministérielle. En effet, il a été ministre important pendant deux quinquennats sans discontinuité : Ministre de la Défense du 16 mai 2012 au 10 mai 2017 dans les gouvernements de Jean-Marc Ayrault, Manuel Valls et Bernard Cazeneuve, il fut ensuite nommé par Emmanuel Macron Ministre de l’Europe et des Affaires étrangères du 17 mai 2017 au 20 mai 2022, dans les gouvernements de l'ex-député LR Édouard Philippe et de Jean Castex (où il était alors le numéro deux du gouvernement avec des attributions élargies), ayant peu à peu une ressemblance avec son lointain prédécesseur Claude Cheysson. Peu de responsables politiques peuvent afficher une telle longévité dans des postes ministériels cruciaux, d’autant plus qu’à la Défense, il y a dû organiser l’intervention militaire française au Mali et au Sahel, et au Quai d'Orsay, il a dû gérer la guerre en Ukraine.

_yartiLeDrianJeanYvesB02

Parmi ses réussites à la Défense, si on peut parler de réussite pour cela, Jean-Yves Le Drian a obtenu beaucoup de commandes pour notre industrie militaire : la vente d’armes est passée de 4,6 à 20 milliards d’euros entre 2012 et 2016. Aux Affaires étrangères, il a bénéficié d’une baisse de la diplomatie américaine à cause de l’arrivée à la Maison-Blanche de Donald Trump.

Et comme il n’y a pas de petites victoires, Jean-Yves Le Drian s’est réjoui le 21 mai 2022, en quittant son ministère pour le transmettre à Catherine Colonna, que le Premier Ministre australien Scott Morrison a perdu les élections fédérales australiennes du même jour au profit de son adversaire travailliste : « La défaite du Premier Ministre me convient bien (…). Les actes posés au moment où ils ont été posés étaient d’une brutalité et d’un cynisme, et je serais même tenté de dire d’une incompétence notoire. (…) J’espère que nous pourrons renouer avec l’Australie un dialogue franc et constructif dans l’avenir. ». Il évoquait la rupture du contrat de vente avec la France pour 50 milliards d’euros.

Au cours d’un message vidéo diffusé le 18 novembre 2020 aux Rencontres Campus France 2020 (rencontre virtuelles à cause du covid-19), Jean-Yves Le Drian a redit l’importance des relations internationales dans les universités et la recherche : « Les échanges scientifiques et universitaires sont (…) un levier essentiel de notre politique d’influence, ainsi qu’un instrument très précieux au service de notre politique de développement. Car, sans les mille visages qui apportent un peu de la diversité du monde dans leurs amphithéâtres, nos universités ne seraient pas tout à fait les mêmes ! Et, sans les mille liens humains et intellectuels tissés par les étudiants étrangers venus étudier dans notre pays, c’est la France, au yeux du monde, qui ne serait pas tout à fait la même ! ».

Il a aussi souligné l’importance de la coopération européenne : « Les universités et les liens qui les unissent sont, depuis plus de cinq siècles, au cœur de la construction culturelle, morale et, bien sûr, scientifique de notre Europe. La crise, qui complique les échanges avec les autres continents, doit nous permettre de redécouvrir et réinvestir pleinement cette évidence de l’Europe académique. ». Depuis 2020, son ministère était également chargé du rayonnement de la France, de son attractivité internationale et du commerce extérieur.

Et Jean-Yves Le Drian  a vu aussi l’essentiel pour l’avenir : « De toute évidence, les étudiants sont notre futur du devenir même de ce modèle européen que nous avons en partage avec nos partenaires des 27. Modèle qui, à mes yeux, est à la fois la clef de notre unité et notre meilleure boussole dans la mondialisation. ».


Aussi sur le blog.

Sylvain Rakotoarison (28 juin 2022)
http://www.rakotoarison.eu


Pour aller plus loin :
Premier-ministrable.
Jean-Yves Le Drian.
Richard Ferrand.
Aurore Bergé.
Emmanuel Macron.
Yaël Braun-Pivet.
Élisabeth Borne.
François Bayrou.
Édouard Philippe.
Jean Castex.
Bruno Le Maire.
Pap Ndiaye.
Damien Abad.
Gabriel Attal.
Agnès Buzyn.
Olivier Véran.
Anne-Christine Lang.
Roselyne Bachelot.
Éric Dupond-Moretti.
Barbara Pompili.
Gérald Darmanin.
Laurent Hénart.
Jean-Louis Borloo.
Marielle de Sarnez.
Jean-Michel Blanquer.
Amélie de Montchalin.
Brigitte Macron.
Romain Goupil.
Daniel Cohn-Bendit.
Jean-Paul Delevoye.
Christophe Castaner.
Gérard Collomb.
Nicolas Hulot.
Benjamin Griveaux.
Thierry Breton.
Franck Riester.
Didier Guillaume.
Nicole Bricq.
Sylvie Goulard.
Nathalie Loiseau.
Patrick Strzoda.
Sarah El Haïry.
Olivia Grégoire.
Brune Poirson.
Christelle Dubos.
Claude Malhuret.
Christian Estrosi.
Renaud Muselier.
François de Rugy.
5 ans d’En Marche.
Marisol Touraine.
Cédric Villani.
Alexandre Benalla.
Robert Hue.
Jacques Delors.
Dominique de Villepin.
François Léotard.
Bertrand Delanoë.
Manuel Valls.
Jean-Pierre Chevènement.
Jean-Pierre Raffarin.
Éric Woerth.
Nicolas Sarkozy.
Le projet présidentiel 2022 du candidat Emmanuel Macron.

_yartiLeDrianJeanYvesB03




https://rakotoarison.over-blog.com/article-sr-20220630-le-drian.html

https://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/jean-yves-le-drian-le-saumon-rose-242500

http://rakotoarison.canalblog.com/archives/2022/06/29/39539073.html





 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Résultats officiels
de l'élection présidentielle 2012
 


Pour mettre la page en PDF :
Print


 




Petites statistiques
à titre informatif uniquement.

Du 07 février 2007
au 07 février 2012.


3 476 articles publiés.

Pages vues : 836 623 (total).
Visiteurs uniques : 452 415 (total).

Journée record : 17 mai 2011
(15 372 pages vues).

Mois record : juin 2007
(89 964 pages vues).