Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 novembre 2022 6 19 /11 /novembre /2022 04:59

« Je n'ai pas encore formellement pris la décision, mais c'est mon intention. Mon intention [est] de me présenter de nouveau et nous avons le temps de prendre cette décision. » (Joe Biden, le 21 octobre 2022 sur MSNBC).




_yartiBidenJoe2022A01

Étrange Président des États-Unis qu'est Joe Biden qui fête ses 80 ans ce dimanche 20 novembre 2022. Au micro de la chaîne de télévision MSNBC, le 21 octobre 2022, il n'avait pas d'hésitation dans sa détermination, juste un peu de prudence de communication pour se laisser encore un peu de liberté. Son concurrent républicain, lui, a déjà pris la décision, le 15 novembre 2022 en Floride ; Donald Trump a annoncé qu'il serait de nouveau candidat à la Maison-Blanche pour les élections de 2024, pour prendre sa revanche de 2020 (il ne l'a pas dit comme cela car selon lui, il a été dépossédé de sa victoire, ce qui est un peu vrai, mais en toute démocratie, dépossédé par les électeurs américains !).

Joe Biden est entré dans l'histoire des États-Unis dès son élection le 3 novembre 2020 et son entrée en fonction le 20 janvier 2021. Par un record dont il se serait bien passé : il est le plus vieux Président des États-Unis de toute l'histoire de son pays. À 78 ans en début de premier mandat, il bat tout le monde, tous ses prédécesseurs. Même Ronald Reagan, arrivé tard à la Maison-Blanche, était jeune en comparaison : quand il a quitté le pouvoir à la fin de son second mandat, en 1989, Ronald Reagan n'avait que l'âge de Joe Biden au début de son premier mandat ! La France aussi a connu ses vieillards, mais jamais au-delà de 78 ans (sauf Pétain viré du pouvoir à 88 ans).

Alors, évidemment, les spéculations sur un éventuel second mandat sont hasardeuses alors qu'il a un âge où encore durer, même quelques mois, peut relever de l'exploit. 82 ans aux élections de 2024, et 86 ans en cas de second mandat, à la fin de celui-ci. À dix ans près, il égalerait la reine Élisabeth II !

De son côté, Donald Trump est à peine plus jeune : seulement la durée d'un mandat, quatre ans. C'est-à-dire que s'il gagnait en 2024, il aurait le même âge que Joe Biden pour le mandat actuel, à peine mieux. Et si on évoque le principal concurrent interne au sein du parti démocrate, Bernie Sanders (81 ans), ou encore la "Speakerin" (Présidente) sortante de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi (bientôt 83 ans), ce n'est pas mieux. La classe politique américaine serait-elle vieillissante ? Après l'URSS gouvernée par de vieux croulants, de Leonid Brejnev à Konstantin Tchernenko, les États-Unis seraient-ils devenus un pays de gérontocrates, loin des présidences de Theodore Roosevelt (42 ans), John Kennedy (43 ans), Bill Clinton (46 ans) et Barack Obama (47 ans) ?

Ce qui est intéressant dans la lecture des sondages, c'est que ce constat semble satisfaire le peuple américain, du moins, tel qu'il est sublimé par les sondages : au sein de chaque parti, c'est Joe Biden et Donald Trump qui l'emporteraient largement dans les primaires pour 2024. Certes, Ron DeSantis (44 ans), qui a été réélu brillamment gouverneur de Floride le 8 novembre 2022, pourrait sérieusement concurrencé Donald Trump, mais il n'est qu'en position d'outsider.

Dans les sondages sur l'élection national pour 2024, seuls Joe Biden et Donald Trump feraient le poids. Le duel de ces deux mastodontes de la vie politique américaine, qui représente hélas bien le clivage parfois violent de la société américaine, resterait encore à l'issue très incertaine, même si Donald Trump aurait une petite avance car il n'est plus au pouvoir et, donc, n'est plus responsable de rien.

Même en l'absence de l'un des deux dans la compétition, c'est celui qui reste (Trump ou Biden) qui l'emporterait largement face à un autre candidat du camp opposé, généralement Kamala Harris (58 ans) pour les démocrates ou Ron DeSantis pour les républicains, ces deux personnalités étant bien placées aux primaires respectives de leur parti si leur champion n'y participait pas.

Kamala Harris, la première femme Vice-Présidente des États-Unis, est d'ailleurs tombée dans une impopularité record. On se demande où elle est, on ne l'entend pas, elle n'existe pas politiquement. Pourtant, sa fonction, son rôle de Présidente de substitution s'il arrivait malheur au Président, sont essentiels quand le Président a déjà 80 ans !

Joe Biden pourrait-il être réélu ? Pourquoi pas. Pour lui, Donald Trump serait son meilleur concurrent, car l'assaut du Capitole le 6 janvier 2021 l'a définitivement discrédité auprès des partisans de l'ordre. Et les élections intermédiaires du 8 novembre 2022, dont les résultats ne sont pas encore définitifs et restent vaguement incertains, ont montré qu'il n'y avait pas de vague républicaine, et même mieux pour lui, que les candidats spécifiquement trumpistes étaient généralement éliminés.

Ainsi, le parti démocrate a pu avoir quelques belles victoires. Le Sénat américain restera à majorité démocrate malgré l'incertitude de la Géorgie dont le sortant était un sénateur démocrate (un second tour devrait être nécessaire, au début du mois de décembre 2022). Le gain démocrate du siège de Pennsylvanie suffit à préserver la très courte majorité qui prévalait au Sénat sortant. Quant à la Chambre des représentants, selon la chaîne NBCNews au 14 novembre 2022, les républicains jouiraient d'une courte avance avec 219 sièges (sur 435) contre 216 sièges aux démocrates, mais cela à... 4 sièges près, pouvant donc inverser théoriquement la majorité. Mais le 15 novembre 2022, selon le "New York Times", CNN et Associated Press, les républicains ont obtenu au moins 218 sièges (sur 435) soit la majorité absolue et les démocrates 211 sièges. Kevin McCarthy, salué par Joe Biden, devrait être le prochain Speaker (Président) de la Chambre des représentants.

Certains journalistes américains regrettaient de ne pas avoir un système institutionnel et médiatique comme la France qui permet de connaître la situation électorale dès la minute de la fermeture du dernier bureau de vote, et cela depuis plus de cinquante ans ! (oui, cocorico ! la France a dans ce domaine depuis 1958 une expertise inestimable et des leçons à donner, quoi qu'en pense tous ceux qui n'ont pas apprécié les victoires électorales de ces dernières années en France).

En clair, les démocrates ont perdu la majorité à la Chambre des députés, mais de justesse et surtout, leur majorité au Sénat est sauvée, c'est-à-dire, notamment, la capacité de ratifier toutes les nominations présidentielles (en particulier celle des procureurs). De plus, c'est l'un des meilleurs résultats historiques d'élections intermédiaires pour un Président démocrate.

_yartiBidenJoe2022A02

Mais la question que se posent jusqu'à ses propres soutiens populaires, surtout depuis cet été 2022, cela reste : Joe Biden est-il encore capable de gouverner ? Et là, je reprends la comparaison avec l'URSS gérontocratique, les secrétaires généraux du PCUS n'étaient pas si vieux que cela, ils étaient avant tout... malades ! L'âge ne fait rien, c'est l'état de santé qui est le plus important. La question devrait donc être : sa santé lui permet-elle d'exercer le pouvoir avec toutes les facultés nécessaires, en particulier mentales, cognitives, neurologiques ?

N'étant ni médecin ni en capacité de l'avoir ausculté, je serais bien incapable de répondre à cette question, au contraire de nombreux trolls trumpistes qui sévissent sur la Toile depuis six ans. Qu'il ait eu deux AVC et une embolie pulmonaire, c'est du domaine public. Qu'il se déplace lentement, presque comme un robot, c'est une réalité aussi, mais il ne faut pas oublier qu'il a toujours été maladroit, même jeune, et qu'il lui faut faire un effort d'attention pour ne pas faire de mauvais gestes par distraction. De même, les gaffes à répétition, elles ne sont pas dues à une éventuellement dégénérescence sénile, mais plus simplement à sa personnalité, son caractère spontané, franc et direct, il faisait les mêmes gaffes à l'âge de 30 ans, sauf que c'était moins grave quand un jeune sénateur dit une bêtise que lorsque c'est le Président des États-Unis.

Cela dit, cela n'apporte aucune information certaine ni aucune prédiction, et même si, à une date donnée, la santé était parfaite, à cet âge-là, le lendemain, ou surlendemain, la situation pourrait être très différente, mais j'oserais dire que même à l'âge de 60 ans, 50 ans, voire 40 ans, cette capacité à changer radicalement d'état de santé est aussi possible, même si sa probabilité est plus faible.

Pour l'heure, le seul moyen de juger, c'est de juger sur les actes. Et à l'évidence, au moins à deux reprises, Joe Biden a montré que ses capacités à diriger un grand pays sont réelles et intactes. La première fois, en février 2022, a été le soutien sans faille à l'Ukraine dans sa résistance contre l'invasion russe qui ravage tout un peuple, loin d'un esprit défaitiste et de soumission à l'usage de la force.

Et la seconde fois, cela s'est passé dans la nuit du 15 au 16 novembre 2022. Joe Biden est suffisamment vieux pour avoir connu la crise des missiles à Cuba (il avait 20 ans) et le risque de déclenchement d'une guerre nucléaire entre la Russie et les États-Unis. Ainsi, après l'explosion d'un missile sur une ferme en Pologne ayant entraîné la mort de deux personnes, Joe Biden a gardé un calme et un sang-froid que bien peu de dirigeants d'État seraient capables de conserver dans ces conditions-là. Il a cherché au contraire à réduire la possible responsabilité de la Russie (même si l'explosion est due à un dispositif anti-missile ukrainien, l'Ukraine ne l'aurait pas utilisé si la Russie n'avait pas bombardé l'Ukraine cent ou deux cents fois en riposte impuissante et inutilement meurtrière à la libération de Kherson). La Russie a même salué le sang-froid de Joe Biden. Comment aurait réagi Donald Trump ?

Je pourrais aussi rajouter une troisième occasion pour voir que Joe Biden a toutes ses capacités de gouvernance : le 14 novembre 2022 à Bali, en marge du G20, il a rencontré le Président chinois Xi Jinping et a refusé de dire que les deux pays, USA et Chine, étaient en situation d'affrontement, ils sont seulement en compétition. C'est plutôt rassurant quand de nombreux oiseaux de malheur évoquent déjà une guerre à Taïwan.

Dans son livre "Tenir ses promesses" sorti en 2007, Joe Biden finissait sa longue autobiographie par sa détermination à se présenter à la Maison-Blanche : « Quand je vois les leçons que j'ai apprises tout au long de ma carrière politique et au gouvernement, quand je me penche sur mon passé, la réponse ne fait pour moi aucun doute : rien ne m'a jamais fait douter de la remarquable promesse que ce pays m'a faite quand j'étais jeune et aspirais à une vie au service du peuple. Et mes années passées au Sénat m'ont rendu moins cynique vis-à-vis du cœur de ce pays et de ses institutions. (…) Je sais comment j'ai envie de gouverner. Je me vois déjà dans le Bureau ovale. J'ai déjà une idée de qui j'appellerai pour m'aider au gouvernement. Je sais quelles sont les premières décisions que je prendrai. ». Il attendra encore... 13 ans.

Marilyn Monroe est morte depuis longtemps (depuis soixante ans), alors, il n'y a plus de petite musique Happy Birthday Mister President, mais cela semble assuré que Joe Biden mène son pays avec sa propre petite musique depuis maintenant deux ans.


Aussi sur le blog.


Sylvain Rakotoarison (19 novembre 2022)
http://www.rakotoarison.eu


Pour aller plus loin :
Joe Biden face à ses 80 années.
US Midterms 2022 : pas de vague républicaine !
Jimmy Carter et l'Amérique de la Paix.
Salman Rushdie.
Frank Drake.
Neil Armstrong.
6 mois de guerre en Ukraine en 7 dates.
Anne Heche.
Olivia Newton-John.
Marilyn Monroe.
Arnold Schwarzenegger.
Margaret Keane.
Johnny Depp.
Amber Heard.
Massacre d’Uvalde : faut-il interdire les armes aux États-Unis ?
Armes à feu.
Téléréalité.
Christina Grimmie.
Vanessa Marquez.
Michael Collins.
Marnie Schulenburg.
Nicholas Angelich.
Melissa Lucio.
Bob Dole.
John Glenn.
Joséphine Baker.
Gary Hart.
Les attentats du World Trade Center.
Shailene Woodley.
Charles Bronson.
Adrian Monk.
Noël à la télévision.
Colin Powell.
Jesse Jackson.
Walter Mondale.
Marathonman.
Bob Kennedy.

_yartiBidenJoe2022A03





https://rakotoarison.over-blog.com/article-sr-20221120-biden.html

https://www.agoravox.fr/actualites/international/article/joe-biden-face-a-ses-80-annees-244972

http://rakotoarison.canalblog.com/archives/2022/11/16/39711344.html






 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Résultats officiels
de l'élection présidentielle 2012
 


Pour mettre la page en PDF :
Print


 




Petites statistiques
à titre informatif uniquement.

Du 07 février 2007
au 07 février 2012.


3 476 articles publiés.

Pages vues : 836 623 (total).
Visiteurs uniques : 452 415 (total).

Journée record : 17 mai 2011
(15 372 pages vues).

Mois record : juin 2007
(89 964 pages vues).