Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 février 2012 3 08 /02 /février /2012 06:39

« Alors que le bateau coule, les membres d’équipage PS et UMP se battent les uns contre les autres : les naufrageurs, dehors ! »


yartiBayrou20120206101bLe paysage politique ne serait-il qu’une vaste cour de récréation où les chefs de bande auraient gain de cause ? François Bayrou espère que non, au nom de tous ceux qui en ont marre de ces joutes politiciennes stupides et sans intérêt.

Le candidat socialiste François Hollande a beau faire la moue et faire le faux surpris dans le journal de vingt heures de France 2 le 7 février 2012, on ne pourra pas rejeter le fait que les socialistes sont tombés assez benoîtement dans le gros piège tendu par le Ministre de l’Intérieur Claude Guéant.


Des mots de trop prononcés au nom du groupe socialiste

Soit par négligence et donc incompétence, soit par calcul, le président du groupe socialiste à l’Assemblée Nationale, Jean-Marc Ayrault, qu’on dit très proche de François Hollande (il lui aurait soufflé une citation de Baudelaire pour le grand discours du Bourget du 22 janvier 2012), a en effet laissé passer une question assez scandaleuse qui a fait rebondir une polémique déjà affligeante sur le concept de civilisations qui se valent… ou pas.

Je ne reviens pas sur la petite phrase de Claude Géant du week-end dernier qui a déjà fait mousser bien trop la campagne électorale, si ce n’est qu’elle n’est que la dernière provocation d’un ministre très habitué à cette pratique dans un but évident de séduire un électorat extrême. Ce type de provocation ne devrait recueillir qu’indifférence pour être étouffée et éviter de s’auto-alimenter, mais à chaque fois, le coup fonctionne à merveille pour s’étendre et prendre une place inconsidérée dans le débat national.

Dans sa question posée au gouvernement ce mardi 7 février 2012, le député martiniquais Serge Letchimy (PS) n’a pas fait non plus dans la dentelle et en faisant référence aux camps de concentration et au régime nazi, il a atteint très largement le point Godwin (trois jours pour y arriver). Une honte pour toutes les victimes des camps nazis. Qu’en a pensé l’ex-sénateur Robert Badinter ?

Le chômage poursuit sa tragique progression, le déficit du commerce extérieur est à son niveau le plus haut (70 milliards d’euros !), la perte de sens s’accroît …et on préfère disserter sur des sujets à la fois historiques et philosophiques complexes pour cacher la vacuité des valeurs et l’absence de solutions concrètes aux problèmes des gens.

Les incidents au Palais Bourbon sont toujours assez impressionnants. Il y a des cris, des mouvements de foule. En réaction à cette choquante évocation, le gouvernement a quitté l’hémicycle suivi des députés de la majorité qui réclament désormais des excuses. François Hollande, qui n’y peut rien (on imagine qu’il était absent de cette séance bien que député de Corrèze), a toutefois refusé d’apporter tant un soutien qu’un désaveu à Serge Letchimy. On ne se mouille pas.

La vérité, c’est que les deux grands partis gouvernementaux se valent, et tant pis pour l’idéologie relativiste !


Les naufrageurs, dehors !

Invité de Laurence Ferrari au journal de vingt heures de TF1 le mardi 7 février 2012, le candidat centriste François Bayrou a en effet renvoyé dos à dos les deux camps qui perdent énergie et ressources dans des querelles stériles qui ne font pas avancer la France : « Je condamne les uns et les autres. (…) Il y a dans cette escalade quelque chose de profondément troublant et mauvais pour la France. (…) Ce débat [des deux camps] nous fait perdre un temps précieux. ».


 

 


Prenant la métaphore des membres d’équipage qui se battent « les uns contre les autres en s’insultant » pendant que le bateau France coule, François Bayrou a voulu montrer sa colère et sa détermination en prononçant un slogan assez simple : « Il y a un moment où il est important de dire qu’il y a en France un peuple républicain qui a besoin que l’on tourne la page sur ces attitudes indécentes. Alors, je dis : les naufrageurs, dehors ! ».

Critiquant l’omniprésence à la télévision non seulement de Nicolas Sarkozy mais aussi de François Hollande, François Bayrou a protesté : « On essaie de nous enfermer dans un deuxième tour écrit à l’avance. Eh bien, les Français le refuseront. ».

Car l’homme qui avait réuni près de sept millions de suffrages le 22 avril 2007 est effectivement le candidat le plus populaire des Français, légèrement devant François Hollande et avec une large avance sur Nicolas Sarkozy, une sympathie populaire qui ne se traduit pas encore dans les intentions de vote.


Apprendre, apprendre, apprendre

En raison de l’actualité (polémique Guéant/Letchimy et engagement d’Angela Merkel aux côtés de Nicolas Sarkozy), François Bayrou a eu peu de temps, durant ses sept minutes d’interview, pour exposer ses idées sur la politique d’éducation qu’il entend promouvoir.

On retiendra surtout sa volonté de renforcer l’enseignement du français, en particulier la lecture, l’écriture ainsi que l’étude des textes, afin de donner à tous les futurs citoyens des armes égales à l’entrée dans leur vie active : « Il n’est aucune chance de réussite pour un élève qui n’a pas la maîtrise des fondamentaux. Je proposerai que, tant que cela est nécessaire, 50% du temps scolaire à l’école primaire soit consacré à la maîtrise de l’écrit qu’on dit actif et passif, et à la langue française en sa beauté à découvrir, en ce qu’elle peut exprimer de nuances, de richesses, en son vocabulaire. C’est un bagage pour la vie. » (4 février 2012).

François Bayrou est également favorable au retour d’une section d’excellence en terminale qui se focaliserait à la fois sur les mathématiques et sur la littérature (« un baccalauréat d’excellence générale à la fois littéraire et scientifique ») afin de réduire la pénurie de scientifiques et de littéraires.

Conjuguer le verbe instruire au milieu d’une bataille de polochon ? C’est le pari audacieux de François Bayrou qui a toujours voulu s’adresser à l’intelligence du peuple français, et pas à ses bas instincts.


Aussi sur le blog.

Sylvain Rakotoarison (8 février 2012)
http://www.rakotoarison.eu


Pour aller plus loin :
Le rassemblement autour de François Bayrou.
Vidéo de l’interview de François Bayrou (TF1, 7 février 2012).
Sondage sur la popularité de François Bayrou.


yartiBayrou20120206102

 

 

  http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/bayrou-ump-et-ps-dehors-109780

 

 

 

 



 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Résultats officiels
de l'élection présidentielle 2012
 


Pour mettre la page en PDF :
Print


 




Petites statistiques
à titre informatif uniquement.

Du 07 février 2007
au 07 février 2012.


3 476 articles publiés.

Pages vues : 836 623 (total).
Visiteurs uniques : 452 415 (total).

Journée record : 17 mai 2011
(15 372 pages vues).

Mois record : juin 2007
(89 964 pages vues).