Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 décembre 2016 6 10 /12 /décembre /2016 06:21

« Je sais que ça dérange parce que justement, voilà un pays insulaire qui protège son patrimoine, qui interdit les prédateurs, qui a réussi aussi à faire en sorte qu’il y ait  une propreté, une sécurité vraiment remarquables, que l’on n’atteint pas dans beaucoup de pays qui donnent aujourd’hui des leçons de droits de l’Homme. » (3 décembre 2016, Cuba).


_yartiRoyal2016A01

Louer la sécurité dans un pays sans liberté de vote, sans liberté de manifestation, sans liberté d’expression, c’est un point de vue, en effet. Et mettre sur le même plan propreté et sécurité, les Niçois notamment apprécieront sans doute.

Quelle honte de savoir que la France, l’un des pays lumière des libertés et de la démocratie, a été représentée par la Ministre de l’Écologie Ségolène Royal lors des funérailles de l’ancien dictateur cubain Fidel Castro ! La France de François Hollande est le seul pays européen, avec la Grèce d’Alexis Tsipras, à s’être fait représenter à cette cérémonie.

Ségolène Royal a fait des déclarations scandaleuses en défendant aveuglément le régime castriste, tellement scandaleuses que même Jack Lang a ironisé sur le rhum que la ministre avait dû boire un coup de trop.

De quoi s’agit-il ? Le 3 décembre 2016, Ségolène Royal a rendu hommage à Fidel Castro, au nom de la France (c’est cela qui est scandaleux, car sinon, tout citoyen a le droit de s’exprimer, et même d’exprimer des inepties). Et qu’a-t-elle osé dire ?

_yartiRoyal2016A05

Des paroles complètement irresponsables qui ont nié la réalité répressive du régime castriste : « Grâce à Fidel Castro, les Cubains ont récupéré leur territoire, leur vie, leur destin. Ils se sont inspirés de la Révolution française sans pour autant connaître la Terreur qu’il y a eue pendant la Révolution française. ». Il faudrait pouvoir ressusciter et interroger les nombreuses victimes de Fidel Castro et de Che Guevara pour leur demander ce qu’ils en penseraient, de ces propos odieux.

Il y a même eu des opposants politiques qui ont été arrêtés et emprisonnés le jour même de l’annonce de la mort de Fidel Castro car ils voulaient taguer un mur.

_yartiRoyal2016A02

Ségolène Royal a poursuivi : « Écoutez, il y a beaucoup de désinformation, ce que j’observe, c’est que jamais les relations diplomatiques n’ont été coupées avec Cuba, y compris de la part de certains responsables politiques qui me critiquent, qui critiquent la France, jamais. (…) Il y a toujours du positif et du négatif dans les histoires, mais certains ne vont pas se rhabiller à bon compte au nom des droits de l’Homme alors qu’on sait qu’ici, quand on demande des listes de prisonniers politiques, on n’en a pas. Eh bien, fournissez-moi des listes de prisonniers politiques ! À ce moment-là, on pourra faire quelque chose. (…) Il faut savoir regarder les choses positivement même si ça dérange. ».

Évidemment, le gouvernement cubain va rendre publique la liste des prisonniers politiques qui s’opposeraient à son pouvoir ! On est en plein délire.

De la part de Ségolène Royal, ce n’est pas nouveau. Il y a dix ans, pas comme représentante de la France (heureusement) mais comme candidate (sérieuse) à l’élection présidentielle (malheureusement), elle avait fait le même genre de réflexion avec la Chine.

Avant de relancer sa campagne présidentielle en France, elle avait voyagé en Chine. Au cours d’une conférence de presse le 9 janvier 2007, Ségolène Royal avait lâché aussi brutalement que naïvement : « J’ai rencontré un avocat qui me disait que les tribunaux chinois sont plus rapides qu’en France. Vous voyez : avant de donner des leçons aux autres pays, regardons toujours des éléments de comparaison. ». Déclaration faite quelques semaines avant l’inscription très symbolique dans la Constitution française de l’abolition de la peine de mort (loi constitutionnelle n°2007-239 du 23 février 2007), dernier acte magistralement vertueux du Président Jacques Chirac.

_yartiRoyal2016A03

Là aussi, tous les juristes s’étaient arrachés les cheveux. C’est justement ce qu’on pourrait reprocher à la justice chinoise : d’être un tantinet trop expéditive, qu’entre l’acte d’accusation et l’exécution, il y a un moment trop court et aucune garantie pour la défense. Rien qu’en 2003 (avant les déclarations de Ségolène Royal sur la justice chinoise), selon la déclaration d’un député chinois en mars 2004, il y aurait eu 10 000 exécutions en Chine !

On pourrait faire une collection comme avec les livres pour enfants de Martine : "Ségolène en Chine", "Ségolène à Cuba". J’attends avec impatience "Ségolène en Arabie Saoudite" et bien sûr, le clou de la série, "Ségolène en Corée du Nord". Elle aurait mieux fait de bosser sur le pic de pollution historique, au sujet duquel elle a mis sept jours à réagir !

Lors de la première séance de questions au gouvernement après les déclarations castrophiles de Ségolène Royal, ce mercredi 7 décembre 2016 à l’Assemblée Nationale, la ministre s’est une nouvelle fois enfoncée dans l’autojustification.

Le député Damien Abad (LR) avait adressé sa question au nouveau Premier Ministre Bernard Cazeneuve, qui avait réintégré Ségolène Royal dans son gouvernement, pour savoir s’il approuvait les propos tenus "au nom de la France" par sa ministre : « Les déclarations tragi-comiques sur Fidel Castro et le régime de Cuba de celle qui est désormais votre Ministre de l’Écologie sont le symbole de la déliquescence d’un pouvoir socialise à la dérive. (…) Au lieu de faire profil bas (…), vous avez encensé le régime de l’un des derniers dictateurs staliniens, contre toute évidence et en toute indécence. (…) Vous avez trahi la mémoire des victimes de l’oppression du régime cubain. Cette faute morale (…) est (…) une faute politique, parce que vous avez abaissé la parole de la France en tenant des propos complaisants sur cette dictature. ».

Damien Abad a ajouté : « Comment pouvez-vous prétendre qu’il y a de la désinformation sur la réalité des droits de l’Homme à Cuba, alors qu’y règnent la censure et la répression ? (…) Madame la Ministre, la castritude aiguë, ça se soigne ! Contrairement à ce que vous avez déclaré, ce n’est pas la polémique qui est déplacée, ce sont vos propos ! ».

Ségolène Royal a répondu devant la représentation nationale en s’enfonçant encore un peu plus dans l’outrance ou la candeur : « Je me suis exprimée sur la situation actuelle d’un pays magnifique et courageux qui est en train de s’ouvrir. Il reçoit 4 millions de visiteurs, de touristes, chaque année. Vous n’allez pas me dire que 4 millions de personnes se rendent dans une dictature, Monsieur le Député, ce n’est pas vrai ! ».

En entendant cette réponse, j’ai cru rêver ! ou plutôt cauchemarder. Le tourisme est-il en lien avec la nature démocratique du régime politique du pays visité ? Pas sûr.

J’avais porté attention, par exemple, sur les Maldives. En passant ses vacances aux Maldives, on encourageait un régime politique (islamiste) qui venait d’établir le principe de la peine de mort pour des enfants de 7 ans ! Est-ce pour autant qu’il y a moins de touristes ? Hélas, pas sûr.

L’argumentation de Ségolène Royal est parfaitement guignolesque quand il s’agit d’un régime répressif qui a exécuté de manière expéditive des milliers d’opposants politiques. C’est une véritable honte du gouvernement français d’être ainsi à la botte des régimes d’oppression.

_yartiRoyal2016A04

On comprend pourquoi, lorsqu’il a fait sa tournée d’adieu, le 16 novembre 2016, le Président américain Barack Obama s’est arrêté à Berlin, mais pas à Paris. Cela aurait été inconcevable avant 2012 !

La France est d’autant plus discréditée qu’elle s’est ridiculisée une fois de plus en confirmant au sein du nouveau gouvernement une ministre qui continue à s’enliser dans le déni de réalité. Honte à elle et à ceux qui la soutiennent, et hommage aux milliers de victimes de Fidel Castro !


Aussi sur le blog.

Sylvain Rakotoarison (10 décembre 2016)
http://www.rakotoarison.eu


Pour aller plus loin :
Ségolène Royal, adepte de la castritude aiguë.
Fidel Castro.
Les Maldives, vraiment paradisiaques ?
Ségolène Royal et l’écotaxe.
Ségolène Royal avant la primaire socialiste de 2011.
Ségolène Royal et la démocratie participative.

_yartiRoyal2016A06



http://rakotoarison.over-blog.com/article-sr-20161203-segolene-royal.html

http://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/segolene-royal-adepte-de-la-187348

http://rakotoarison.canalblog.com/archives/2016/12/10/34663766.html

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Sylvain Rakotoarison - dans Politique gouvernementale
commenter cet article

commentaires

Résultats officiels
de l'élection présidentielle 2012
 


Pour mettre la page en PDF :
Print






Petites statistiques
à titre informatif uniquement.

Du 07 février 2007
au 07 février 2012.


3 476 articles publiés.

Pages vues : 836 623 (total).
Visiteurs uniques : 452 415 (total).

Journée record : 17 mai 2011
(15 372 pages vues).

Mois record : juin 2007
(89 964 pages vues).